Pascal SOMMER

Chargé de mission « Ingénierie pour la santé » au sein de l’Institut des sciences de l’ingénierie et des systèmes

CNRS

Biographie

Pascal Sommer est docteur en Sciences. Il a été formé comme biologiste moléculaire (Strasbourg, 1978 - 1987) avec un intérêt pour les facteurs de virulence microbienne. Après un post-doctorat à Montréal (Institut de recherche en biotechnologie, 1987-1989), il a rejoint l'Institut Pasteur de Lyon (1989- 1996) puis l’Institut de Biologie et Chimie des Protéines à Lyon (1997-2015) et enfin l’Institut des sciences du Mouvement à Marseille (2016-) où il a travaillé sur l’évolution de la matrice extracellulaire. Spécialiste des tissus élastiques humains, il a étudié leur dégénérescence chez l’humain au cours du vieillissement ou de différentes pathologies (fibroses parasitaires, cancer, syndromes liés à une élastogenèse imparfaite), puis recherché des solutions pour limiter cette dégénérescence, stimuler leur néoformation ou les remplacer par bio-ingénierie. Responsable de laboratoire (1992 – 2014) et animateur de réseaux européens dédiés aux tissus élastiques (FP5, FP6, FP7, réseau cutis laxa), il est par ailleurs missionné pour suivre les programmes d’Ingénierie pour la Santé à l’Institut National des Sciences de l’Ingénieur et des Systèmes (INSIS) du CNRS et anime une action de la mission interdisciplinarité du CNRS sur la perte d’autonomie (défis SENS et AUTON).

Biography

Sommer is a Doctor of Science. He was trained as a molecular biologist (Strasbourg, 1978 - 1987) with an interest on microbial virulence factors. After a post-doctorate in Montreal (Biotechnology Research Institute, 1987-1989), he joined the Pasteur Institute of Lyon (1989-1996) and then the Institute of Biology and Protein Chemistry in Lyon (1997-2015) and finally the Institute of the Sciences of the Movement in Marseille (2016-) where he worked on the repair of the extracellular matrix and bones. As a specialist of human elastic tissues, he has been studying their degeneration in humans during aging or different pathologies (parasitic fibrosis, cancer, syndromes linked to imperfect elastogenesis), then sought solutions to limit this degeneration, to stimulate their neo-formation or to replace them by bioengineering. In charge of laboratory (1992 - 2014) and coordinator of European networks dedicated to elastic tissues (FP5, FP6, FP7, cutis laxa network), he is also commissioned to follow the Health Engineering programs at the Institut National des Sciences de l’Ingénieur et des Systèmes (INSIS) of the CNRS and leads a national action of the CNRS interdisciplinary mission about disability studies.