Centre pour la physique d'Aspen: Une BD sur la thermodynamique

Un grand nombre d'articles et de publications scientifiques sortent du Centre pour la physique d'Aspen, mais aucun ne ressemble à celui d'Assa Auerbach

 

Le nouveau roman graphique du physicien israélien Assa Auerbach," Max le Demon vs l’Entropie de Doom " - créé avec l'illustrateur Richard Codor - vise à expliquer les bases de l'entropie et la deuxième loi de la thermodynamique à travers une histoire de super héros intergalactique.

Destiné aux enfants et aux jeunes adultes âgés de 10 ans et plus, cette BD propose quelques leçons clés dans un paquet divertissant grâce à notre héros, Max, un extraterrestre venant de l’espace pour sauver la Terre. Le projet a été inspiré par les présentations d'Auerbach aux Kids Science Barbecues, qui ont eu lieu au centre de physique lors des étés précédents.

"Il a plusieurs niveaux de compréhension", a déclaré le prof. Auerbach. "Vous pouvez lire l'histoire et pensez que ce n'est qu'une histoire de super-héro ou vous pouvez la lire avec attention et apprendre des notions d'économie d'énergie et de statistiques."

Comme la plupart des physiciens, le prof. Auerbach lève les yeux au ciel, lors que l'on lu parle de superhéros qui enfreignent toujours les lois de la physique pour faire le bien.

"Superman et ces autres super-héros, ils enfreignent les lois de la physique en public - ils enfreignent des lois sérieuses", a-t-il déclaré lors d'une récente interview sur le campus West End du centre de physique. "Max n'est pas autorisé à enfreindre les lois en public et il lui est seulement permis de devenir petit et d'ouvrir et de fermer les portes."

Le personnage de Max est basé sur le Demon de Maxwell, théoriquement imaginé par James Clark Maxwell, qui violerait la deuxième loi des thermodymiques en ouvrant une petite porte entre les pièces et en ne laissant passer que les molécules les plus rapides, créant ainsi de l’énergie. Dans le livre, Max a le pouvoir de le faire, mais il lui est interdit de le faire en public...

Il vient en mission sur Terre pour la sauver du réchauffement climatique et des catastrophes environnementales, mais pour cela il doit d'abord apprendre comment fonctionnent les lois de la physique. Pour son cours intensif, il voyage à travers le temps pour rencontrer des experts dans le domaine de la thermodynamique. Par exemple, Max se rend dans l'Europe du 19ème siècle pour rencontrer Benjamin Thompson, qui gère un parc d'attractions pour démontrer les règles basiques de la physique, et va cuisiner avec Leonard Sadi Carbnot pour des leçons sur la chaleur et le second principe de la thermodynamique avec un petit arrête du coté de Ludwig Boltzann avant de partir en voyage avec Richard Feynman.

En fin de compte, Max sauve le monde et se rend à Las Vegas jouer à des jeux amusants tout en apprenant les statistiques.

Assa Auerbach est professeur de physique au Technion, en Israël, il participe régulièrement aux programmes d’été du Centre pour la physique d'Aspen et en est un ancien membre du conseil d’administration à but non lucratif. 

Dans les années 1990, Auerbach a écrit un manuel très utilisé intitulé "Interaction des électrons et magnétisme quantique". Destiné aux étudiants de cycles supérieurs, c'était un travail académique simple, sauf qu'il comprenait trois illustrations de Richard Codor. Un ancien caricaturiste politique pour le New York Observer, contributeur à des séries télévisées comme "Doug" et créateur du dessin animé pour enfants "Joyous Haggadah" de Passover. Codor a apporté son charme visuel aux illustrations académiques.

Les caricatures, a rappelé le prof. Auerbach, ont interpeller les étudiants.

"Des années plus tard, les gens sont venus me voir et m'ont dit qu'ils l'aimaient vraiment, mais ils ont surtout apprécié les dessins animés", a-t-il déclaré. "J'ai dit cela à Richard cela et il m'a répondu :" Faisons un vrai projet! Pensez à un sujet en physique. "

Ainsi, le prof. Auerbach a immédiatement pensé aux discussions et aux ateliers de sensibilisation qu'il a menés sur la deuxième loi de la thermodynamique avec les enfants d'Aspen. Il a passé une grande partie de sa carrière à essayer d’aider les non-spécialistes à comprendre cette loi, ce qui est difficile, même pour des étudiants en physique («La plupart des étudiants détestent ça et les ingénieurs encore plus détestent»). Il croit que les malentendus du grand public concernant l’entropie font que certaines personnes confondent le réchauffement climatique et les pénuries d’énergie.

Sa première action a été la rédaction d’un livre simple et explicatif, qui selon lui, pouvait être agrémenté d’illustrations. Mais l'illustrateur lui a dit: "C'est ennuyeux". "Les gens ne lisent pas pour apprendre. Ils lisent pour se divertir. Faisons-en une histoire de super-héros."

La paire a donc demandé conseil à des amis qui travaillent dans les bandes dessinées et les divertissements populaires ainsi que sur la manière d'en faire une histoire amusante.

"C'est une chose contradictoire", a déclaré le prof.Auerbach. "Mais cela a fonctionné. Le livre lui-même a été bien reçu par la communauté des physiciens. Ce sont des gens qui se soucient beaucoup a ce que tous soient correctes."

Sorti l'an dernier, la bande dessinée est en vente sur maxthedemon.com et Amazon.

Source : Vaildaily

A lire également :

Pour une meilleure expérience de lecture
veuillez consulter ce site en format portrait, merci :)