Le président du Technion le professeur Uri Sivan entre en fonction aujourd'hui : " Les universités devront se réinventer "

Le professeur Uri Sivan, Président de Technion, a pris ses fonctions aujourd'hui: "Les universités devront se réinventer."

Crédit photo: Shitzu Photography / Bureau du porte-parole Technion

Hier soir (26/09), la cérémonie d'inauguration présidentielle a eu lieu à Technion. Le professeur Uri Sivan a pris ses fonctions en tant que 17ème président du Technion. Il succède au professeur Peretz Lavie, qui termine un mandat de 10 ans.

La cérémonie s'est déroulée en présence du Ministre de l'Education, le rabbin Rafi Peretz; Le maire de Haïfa, le docteur Einat Kalisch-Rotem; Lauréat du prix Nobel de Chimie, Ddu professeur distingué, Aaron Ciechanover; Le président du conseil des gouverneurs, Scott Leemaster; Le président du Conseil du Technion, Gideon Frank; anciens présidents du Technion; la gestion; et les membres du corps professoral.

Dans son allocution, le professeur Uri Sivan a parlé de son enfance et de ses parents, qui ont immigré de la Pologne en Israël en 1936 pour étudier au Technion après que des universités Européennes eurent fermé leurs portes aux juifs. Il a déclaré que sa nomination à la présidence clôturait un cercle personnel pour lui. " Le Technion est aujourd'hui plus fort que jamais et nous devons en tirer parti pour mettre en œuvre de profondes réformes de notre structure de recherche, de nos programmes, de nos méthodologies d'enseignement et de notre collaboration avec l'industrie. Les grands défis du XXIe siècle - santé humaine, énergie , l’environnement, la durabilité, la fabrication de pointe et l’éducation exigent une approche multidimensionnelle. Notre succès sera mesuré par notre capacité à créer la synergie nécessaire pour face aux défis auxquels l’humanité est confrontée. L’éducation changera radicalement. Toutes les connaissances sont à notre portée et les universités devront se réinventer dans un monde où l'information est accessible à tous et mise à jour de façon exponentielle. " Il a ajouté : " Les valeurs universelles d'égalité, de pluralisme, de tolérance, de liberté de parole, d'intégrité et de recherche de la vérité, qui sont constamment remises en question le globe, sont le souffle de la vie universitaire et doivent être défendus ".

Le Ministre de l'Education, le rabbin Rafi Peretz, a déclaré lors de la cérémonie: "Je souhaite remercier les membres du Technion pour tout ce qu'ils ont fait pour l'État d'Israël. Notre avenir dépend de la recherche et du développement dans les sciences exactes, la technologie, la médecine et l’architecture. Vous êtes le moteur qui conduit tout cela. Surtout en ces temps d'incertitude, il est extrêmement important d'avoir des îlots de stabilité, d'excellence et de continuité comme le Technion."

Peretz Lavie, Président sortant du Technion, a déclaré: "Je me suis fixé trois objectifs principaux: le recrutement massif de jeunes professeurs remarquables, l'amélioration spectaculaire de la qualité de l'enseignement et de l'attitude envers les étudiants, et la transformation du Technion en une université mondiale. Dans un contexte mondialisation, nous avons élargi l’influence du Technion, et il ne fait aucun doute que la création de deux nouveaux campus en Chine et à New York a été un moment fort. En termes d’amélioration de l’enseignement, le Technion est passé de dernière place à première place. Nous avons également rencontré un franc succès dans le recrutement de nouveaux membres du corps professoral: quelques 270 nouveaux professeurs ont rejoint les rangs du Technion au cours des dix dernières années, rendant le Technion plus jeune et encore plus performant dans la qualité des articles scientifiques, des bourses de recherche et des prix prestigieux. "

Aaron Ciechanover, lauréat du prix Nobel de Chimie 2004, a déclaré: "Le Technion n'est peut-être pas la meilleure université du monde, mais c'est l'institution à laquelle l'État d'Israël doit son existence même. Le Technion est responsable des deux Principaux piliers sur lesquels repose l'État: sécurité et économie. Le Technion doit continuer à jouer un rôle de premier plan dans les domaines de la science et de la technologie, tout en abordant les aspects éthiques, car il n'y a pas d'invention technologique sans conséquences éthiques."

Le Dr. Einat Kalisch-Rotem, Maire de Haïfa, a remercié le professeur Peretz Lavie pour son travail au nom de la ville de Haïfa et de ses résidents et lui a remis un certificat d'appréciation indiquant : " En remerciement de votre activité exceptionnelle et de longue date visant à promouvoir Technion en tant que institution leader dans son domaine en Israël et dans le monde ".

Le professeur Uri Sivan, âgé de 64 ans et résidant à Haïfa, est marié et père de trois enfants. Il a été pilote dans l'armée de l'air israélienne. En 1991, il intègre la faculté de physique de Technion et est titulaire de la chaire Bertoldo Badler. Ses recherches au fil des ans couvrent un large éventail de domaines, dont la physique mésoscopique quantique et l'exploitation de la biologie moléculaire et cellulaire pour l'auto-assemblage de dispositifs électroniques miniatures. Le professeur Uri Sivan a occupé plusieurs postes de direction à la fois au Technion et au niveau national. Il est le directeur fondateur du Russell Berrie Nanotechnology Research Institute (RBNI), qu'il a dirigé de 2005 à 2010. Plus récemment, il a dirigé le comité consultatif national pour la science et la technologie quantiques.

source : TECHNION

Technion Israël

A lire également :

Pour une meilleure expérience de lecture
veuillez consulter ce site en format portrait, merci :)