.truncate { width: 250px; white-space: nowrap; overflow: hidden; text-overflow: ellipsis; }

#COVID-19 💉: Les chercheurs du Technion travaillent sans relâche pour lutter contre la propagation du virus - 26/03/2020

Leurs recherches comprennent le diagnostic précoce du virus, le développement d'un vaccin et de thérapies, et la conception de solutions robotiques pour la surveillance et les soins à distance des patients.

Des scientifiques du Technion sont mobilisés, dans le cadre de l'effort international pour trouver des solutions à la crise sanitaire mondiale actuelle.

« Le Technion est à la pointe de la science et de la technologie dans le monde entier, et en cette période de crise, nous collaborons étroitement avec le système de santé et les hôpitaux afin de trouver des solutions immédiates aux défis auxquels ils sont confrontés », a déclaré le président du Technion, le professeur Uri Sivan.
« Nous travaillons sur des techniques de diagnostic avancées, des traitements médicaux personnalisés, des technologies qui permettent une administration précise de médicaments, des protocoles de traitement basés sur l'apprentissage automatique et l'intelligence artificielle, l'exploration de données et la gestion des Big Data, le développement de robots pour les soins médicaux à distance, et bien d'autres. »
« La valeur ajoutée du Technion se manifeste dans l'interaction étroite entre la médecine et l'ingénierie dans notre université, et dans les collaborations interdisciplinaires qui génèrent des solutions rapides pour aider à combattre le COVID-19. »


Les projets d'urgence du Technion comprennent :

Diagnostic

- Le Professeur Hossam Haick, de la Faculté de génie chimique de Wolfson : son laboratoire met au point un test pour les porteurs pré-symptomatiques du coronavirus. La recherche se concentre sur deux approches : diagnostiquer le virus avec un test respiratoire et surveiller le virus avec un patch collé au bras ou à la poitrine.

- Le Professeur Roy Kishony, Faculté de biologie : Méthode de mise en commun pour accélérer les tests du COVID-19.

- Le Professeur Amit Meller, Faculté de génie biomédical : Identifier et quantifier le RNA (ARN : molécule qui "transporte" l'information génétique contenue dans les molécules d' ADN jusqu'aux ribosomes) à l'aide de nanopores.

- Le Professeur Moran Bercovici, Faculté de génie mécanique : Test de diagnostic innovant et rapide utilisant du sang et de la salive.

Développement de vaccins

- Le Professeur Avi Schroeder, de la Faculté de Génie Chimique de Wolfson : Développement d’un vaccin contre le coronavirus basé sur un additif alimentaire pour stimuler le système immunitaire des animaux afin de les protéger contre les maladies virales. Cet additif alimentaire a été inventé au Technion et commercialisé par la start-up ViAqua Therapeutics qui a concentré le développement du médicament sur les crevettes. Cependant, ses recherches peuvent être adaptées aux humains.

- Le Professeur Zaid Abassi et le Professeur Oded Lewinson, Faculté de médecine de Rappaport : le professeur Lewinson développe des récepteurs ACE-2 (une enzyme transformant l'angiotensine I en Angiotensine [1-9]) en collaboration avec le Professeur Ofer Mandelboim de l'Université hébraïque de Jérusalem. L'objectif est de développer des anticorps pour les récepteurs ACE-2 sur lesquels le coronavirus se fixe.

Thérapeutique

- Le Professeur Josué Sznitman, Faculté de génie biomédical : développe une technologie innovante pour l'administration de médicaments aux poumons, particulièrement adaptée au traitement du syndrome de détresse respiratoire aiguë (SDRA), qui est la principale cause de décès chez les patients atteints du coronavirus.

- Le Professeur Roee Amit, Faculté de biotechnologie et de génie alimentaire : développement d'une pommade pour traiter les infections liées aux coronavirus.

- Le Professeur Marcelle Machluf, Faculté de biotechnologie et de génie alimentaire : empêcher la propagation du coronavirus à l'aide de la technologie nano-ghost existante développée dans son laboratoire et brevetée.

- Le Professeur Avi Schroeder, Faculté de génie chimique de Wolfson : mise au point d'un médicament ciblé pour le traitement du syndrome de détresse respiratoire aiguë (SDRA), basé sur les méthodes d'administration de médicaments existantes.

Aides aux équipes médicales

- Le Professeur Eyal Zussman, Faculté de génie mécanique : Développement de filtres et de revêtements utilisant des fibres nanométriques.

- Le Professeur Yotam Bar-On, Faculté de médecine de Rappaport : Virologue spécialisé dans COVID-19 - conseils d'experts aux équipes médicales.

- Le Professeur Shai Shen-Orr, Faculté de médecine de Rappaport : Identification des individus infectés en fonction de leur réponse immunitaire ; surveiller la progression de la maladie et les complications chez les personnes infectées ; prédire ceux qui présentent un risque plus élevé de complications ou de décès. Une collaboration supplémentaire consiste à développer des diagnostics cellulaires rapides pour les infections.

- Le Professeur Shady Farah, Faculté de génie chimique de Wolfson : mise au point de désinfectants.

- Le Professeur Shie Mannor, Faculté de génie électrique de Viterbi : recherche en intelligence artificielle pour évaluer l'état des patients et l'évolution de la maladie, en collaboration avec le Professeur Uri Shalit, la faculté de génie industriel et de gestion Davidson et le Professeur Joachim Behar, faculté de Génie biomédical.

- Le professeur Alex Bronstein, Faculté d'informatique, développe des ultrasons pour l'imagerie pulmonaire. Les chercheurs adaptent des capteurs à ultrasons peu coûteux afin d'identifier les infections pulmonaires causées par le coronavirus. Le Professeur Ron Kimmel, Faculté d'informatique et Doron Shaked de General Electric collaborent à ce projet.

- Le Professeur Ezri Tarazi, Faculté d'Architecture et d'Urbanisme : Concevoir et produire de nouveaux équipements de protection pour le personnel médical en utilisant l'impression 3D ; établir un réseau national de concepteurs qui planifieront et produiront des produits pour une utilisation immédiate dans la crise COVID-19.

De plus, les chercheurs du Technion et le personnel médical du Campus de soins de santé de l'hôpital Rambam travaillent ensemble sur de nombreux projets d'urgence.

Cette collaboration est dirigée par le vice-président des relations extérieures et du développement des ressources du Technion, le Professeur Alon Wolf, le Directeur Général de l'hôpital Rambam, le Professeur Michael Halberthal, et l'ancien Directeur Général de l'hôpital Rambam, le Professeur Rafi Beyar.

Source : Technion

A lire également :

Pour une meilleure expérience de lecture
veuillez consulter ce site en format portrait, merci :)