En Chine, deux expositions majeures sur l'histoire du kibboutz

Deux expositions majeures portant sur l'histoire du kibboutz israélien sont présentées en Chine, au nord-ouest de Hong Kong, informant les visiteurs sur un aspect unique de la vie israélienne.

Le consul général d'Israël à Guangzhou, Nadav Cohen et son épouse Einan Cohen, attachée culturelle au consulat, tous deux anciens membres du kibboutz, ont inauguré les deux expositions dans le cadre du projet «Jubilee» du ministère des Affaires étrangères.

Une exposition est présentée pendant un mois et demi au Musée Red Torii de Guangzhou et la deuxième à l'Académie des Beaux-Arts de Guangzhou à Shantou où un campus commun a été établi avec le Technion de Haifa. La nouvelle université de recherche est le résultat d’un accord de coopération signé entre les deux instituts universitaires en 2013.

 216 étudiants y poursuivent des études d’ingénierie selon le format du Technion.

Aaron Ciechanover, lauréat du prix Nobel de chimie et responsable du nouvel institut. avait déclaré que « L’ouverture du campus du Technion en Chine témoigne des excellentes relations entre la Chine et Israël."

L'exposition est un voyage audiovisuel qui présente l'histoire collective du kibboutz en Israël dans les années 2010-2017, en mettant l'accent sur «l'humanité intime» et en combinant la photographie, l'art vidéo, les films documentaires et une bande sonore du Gevatron Choir.

Einan Cohen (à droite) à côté d'une affiche annonçant l'exposition (Consulat général d'Israël à Guangzhou)

"L'Etat d'Israël, avec toutes ses réalisations avancées, est hautement considéré ici, et le kibboutz est perçu comme une réussite avec sa contribution unique à son établissement", a expliqué Nadav Cohen, un kibboutznik de la vallée du Jourdain.

"Pour beaucoup d'anciennes générations, le kibboutz rappelle les colonies communales dans la périphérie de la Chine pendant la révolution communiste."

Le directeur artistique de l'exposition au musée a rapporté que l'exposition avait eu beaucoup de succès, et que les médias locaux à Guangzhou et à Shantou ont également rapporté l'ouverture des expositions.

La Chine voit le modèle du kibboutz israélien - une communauté collective - semblable à la vision communiste du pays.

A lire également :

Pour une meilleure expérience de lecture
veuillez consulter ce site en format portrait, merci :)