Forte croissance pour les start-up israéliennes de l’intelligence artificielle

A la fin 2018, Israël était le foyer de 1 150 entreprises d'intelligence artificielle, une hausse de presque 125 % par rapport à 2014

En Israël, on a assisté à une augmentation sensible du nombre d’entreprises levant des fonds, des montants investis et des nouveaux produits proposés dans le domaine des technologies basées sur l’intelligence artificielle (IA), a annoncé un rapport par la Nation centrale start-up.

A la fin 2018, Israël était le foyer de 1 150 entreprises de l’intelligence artificielle, une augmentation de 125 % par rapport aux 512 entreprises en 2014. Cela comprenait des entreprises qui développent des technologies de programme de base d’IA mais aussi des entreprises qui utilisent ces technologies pour la santé, la sécurité informatique, la conduite autonome et d’autres objectifs.

Le rapport montre que les entreprises liées à l’IA représentaient 17 % du nombre total des 6 673 entreprises israéliennes actives de technologie en Israël recensées dans la base de données de la Start-up Nation.

Environ 32 % de toutes les levées de fonds et 37 % du capital total levé sont allés à entreprises liées à l’IA, une augmentation de 94 % par rapport au nombre de fonds levées par des entreprises liées à l’IA en 2014 et une augmentation de 85 % du montant du capital levé. Le capital total levé par des entreprises de l’IA en 2018 a atteint un record de 2,22 milliards de dollars, plus du triple du montant levé en 2014, 516 millions de dollars.

En Israël, le secteur a aussi attiré l’intérêt international, explique-t-on dans le rapport, avec Intel qui a établit un nouveau Centre pour l’Intelligence artificielle à l’Institut de Technologie Technion d’Israël, à Haïfa.

Des entreprises comme Google, Microsoft et IBM ont dévoilé des technologies basées sur l’IA et conçues en Israël, comme par exemple le projet débatteur d’IBM. Nvidia, le fabricant américain de puces informatiques, a annoncé en octobre qu’il allait ouvrir un centre de recherche et de développement basé sur l’IA en Israël.

Depuis 2018, 645 entreprises israéliennes de la haute technologie ont levé un montant record de 6 milliards de dollars dans des campagnes de financement. Le montant en dollars était en augmentation de 15 % par rapport à 2017 et de 140 % par rapport à 2014, a annoncé le rapport.

Le volume moyen pour les accords en 2018, en prenant en compte toutes ses transactions, était d’environ 4 millions de dollars, en augmentation de 33 % par rapport à 2017. Cela indique que l’industrie atteint un certain degré de maturation.

Au stade précoce, les investisseurs les plus importants dans le domaine technologique d’Israël viennent d’Israël et des Etats-Unis, suivis par le Royaume-Uni, l’Allemagne et la Chine, selon les données. En phase plus avancée d’investissement, les investisseurs les plus importants viennent des Etats-Unis, d’Israël, de la Chine, du Royaume-Uni et du Japon.

En 2018, il y a eu 97 sorties – vente d’une entreprise ou ouverture initiale de parts au capital – pour un total de 3,28 milliards de dollars, selon les données.

Selon le rapport, il y a environ 320 entreprises multinationales actives en Israël, dont plus de 300 ont des activités de recherche et de développement sur 360 sites. La grande majorité de l’activité des multinationales en Israël vient des Etats-Unis, suivis de l’Allemagne et du Royaume-Uni.

En 2018, des technologies israéliennes liées à la sécurité informatique ont représenté 20 % du capital total levé, le double de 2014. Le sous-secteur de la protection des données et de la vie privée était le sous-secteur avec la croissance la plus forte dans l’activité israélienne informatique.

Des entreprises de santé digitale ont levé 543 millions de dollars en 2018, avec 85 % de ces entreprises qui utilisent une forme de technologie d’IA. Environ 42 levées de fonds sur 70 dans l’industrie de la santé digitale sont allées aux entreprises de l’IA, toujours selon les données de l’enquête.

L’année dernière, 2018, était aussi une année record pour les investissements dans la technologie financière, avec 832 millions de dollars levés dans 82 transactions par des entreprises israéliennes de la technologie financière, presque le double du montant levé en 2017.

Par SHOSHANNA SOLOMON

Source : Time of Israel

A lire également :

Pour une meilleure expérience de lecture
veuillez consulter ce site en format portrait, merci :)