La prochaine Einstein

Heba Abbud de Shefar'am va faire ça rentrée au Technion, à l'âge de 16 ans est l'une des plus jeunes étudiantes à intégrer l'établissement parce qu'elle " s'ennuyait au lycée ".

Au milieu du 9 e année, Heba Abbud a approché son professeur de mathématiques pour l'informer qu'elle avait fini d' apprendre tout le matériel pour l'examen de fin d'études de cinq unités. Après avoir confirmé que tel était bien le cas, son professeur a obtenu une autorisation spéciale du ministère de l' Education pour Heba de prendre les examens matricules mathématiques et de physique de 5 unités à la fin de 9 e année. En 10 eannée, elle a terminé les examens du baccalauréat restant dans un programme d'études externes, a marqué un 738 sur son examen psychométrique, et a commencé à étudier au Technion - pas dans un programme de sciences de la jeunesse, mais comme étudiant régulier dans la Viterbi Faculté de génie électrique Ingénierie.

Le Technion n'a fait aucune concession dans le processus d'inscription, mais lui permettre de commencer ses études universitaires à un si jeune âge (16 ans) nécessite des approbations spéciales, que Heba a obtenues avec l'aide personnelle du ministre israélien de l'Education Naftali Bennett et Abdallah Hatib, Ministre de l'Education et des affaires étrangères pour la Jordanie. Dans une conversation personnelle, M. Bennett est allé jusqu'à appeler Heba « La prochaine Einstein d'Israël».

Le Ministre de l'Education Israélien Naftali Bennett et Heba Abbud

Heba Abbud est née à Shefar'am en 2000 et a étudié à l'école catholique El Oskofia. Quand elle était une huitième année, Heba a été identifié pour les capacités exceptionnelles par le directeur de l'école Farouk Farhud. Parallèlement à ses études au collège et au lycée, elle a participé à des activités de sciences de la jeunesse au Technion et au programme de physique «Computational Science» de l'Institut Davidson.

Même si ses études au Technion ne sont pas trop difficiles selon c'est dire, après 7 années, elle a cessé d'apprendre le ballet, parce que, dit-elle, " l'essentiel est que vous devez passer beaucoup d'heures ici. "

L'année dernière, elle a déjà reçu un «Prix d'excellence» du président du Technion, et cette année, elle a été acceptée au programme d'excellence de la faculté de génie électrique. Le programme d'excellence EMET (électronique, informatique et communications) a été conçu pour motiver les étudiants à exceller dans la réalisation de leurs capacités, à effectuer des recherches pendant leurs études de premier cycle et à acquérir des qualifications qui les serviront plus tard dans les universités et l'industrie. Chaque étudiant est accompagné d'un conseiller personnel du personnel de recherche et peut, dans une certaine mesure, adapter son propre programme. Dans le cadre de ce programme, Heba Abbud participe à la recherche en cours dans le laboratoire du professeur associé Shahar Kvatinsky. 

En ce qui concerne sont avenir, elle le perçoit dans le monde universitaire.

Pour une meilleure expérience de lecture
veuillez consulter ce site en format portrait, merci :)