L’algorithme qui a changé le monde du digital fête son 50ème anniversaire

Le Technion a célébré le jubilé de l’algorithme de Viterbi. L’événement a eu lieu au cours de la conférence TCE sur le codage des systèmes de stockage et d'information.

Le Technion a célébré le 50ème anniversaire de l’algorithme de Viterbi qui a changé le monde de l’information numérique, grâce à son application dans de nombreux contextes, que ce soit celui de la transmission vocale des appels téléphoniques, de l’image et de la voix dans les appels vidéos, ou encore de la transmission Internet et cellulaire.

La modélisation de l’algorithme publiée par le Professeur Andrew Viterbi en 1967, a révolutionné le système de décodage des données et de filtrage du bruit et des interférences. Elle a permis le développement de communications technologiques clés, tel que  l’accès multiple par répartition en code (AMRC).

 « Je n’ai jamais imaginé que cet algorithme retiendrait autant l’attention » a écrit à son propos, le Professeur Viterbi au Professeur Ariel Orda,  doyen de la faculté de génie électrique du Technion, Andrew  et Erna Viterbi. « J’essayais simplement de prouver les propriétés des codes convolutifs …  et je suis tombé sur une pépite en or que d’autres auraient ignoré parce qu’elle ne brillait pas suffisamment ».  Lors de la publication de l'algorithme, M.Viterbi a annoncé qu'il faisait don au public de l’algorithme et renonçait à ses royalties. L'algorithme a par la suite été adopté et employé dans une grande variété d'applications. Le Professeur Viterbi a fait fortune avec Qualcomm, cofondé avec Irwin Jacobs.

Le Président du Technion, le professeur Peretz Lavie, a déclaré lors de la cérémonie en honneur de M .Viterbi : « Andrew est un ingénieur et entrepreneur exceptionnel qui a contribué généreusement au Technion. Il a toujours considéré la recherche scientifique comme un long chemin sinueux plongé dans le noir, où l’on découvre des choses qu’on ne cherchait pas. J’ai  récemment lu  son autobiographie et j’ai découvert des détails de sa vie que je ne connaissais pas, malgré que nous nous connaissions depuis plusieurs années. Quand Andrew avait quatre ans, sa famille a été forcée de quitter l’Italie où le gouvernement avait  privé  les juifs de tous leurs droits civiques. Ils ont immigrés aux Etats-Unis où Andrew a poursuivi ses études élémentaires et secondaires. Dans ses mémoires, il écrit sur sa jeunesse aux Etats-Unis, « Nous sommes passés entre les mailles du filet parce que les Américians nous considéraient comme Italiens, et les Italiens comme juifs » . Sa carrière académique l’a mené à UCLA.

 Le Professeur Viterbi s’est rendu pour la première fois en Israël en 1967, l’année de la publication de l’article. A la faculté de génie électrique du Technion, il a noué des relations très fortes avec les professeurs Jacob Ziv et Abraham Lempel, qui ont par la suite développé l’algorithme Lempel-Ziv ayant également révolutionné le monde des communications ; ainsi que les professeurs Israel Bar-David et Moshe Zakai.

Au fil des ans, ses liens étroits avec Technion se sont manifestés dans ses activités à l'American Technion Society (ATS), qui lui a décerné le prix Albert Einstein;  la création du Centre d'études avancées en informatique Andrew et Erna Finci Viterbi, de la présidence des Systèmes d'information / d’Informatique d’Andrew J. et Erna F. Viterbi,   la bourse d’étude Andrew et Erna Fintiv Viterbi,  ou encore avec le programme de recrutement de la Fondation de la famille Viterbi.

 Sa plus grande contribution à la Faculté de génie électrique du  Technion est le don de $50 millions annoncé en Juin 2015, qui a précédé la rebaptisation de la Faculté à son nom et celui de son épouse, Erna.

Le professeur Viterbi détient un doctorat honorifique du Technion. Il est professeur invité à la Faculté de génie électrique, membre du Conseil International des Gouverneurs du Technion et « Guardian » (gardien), titre réservé aux plus grands donateurs du Technion.

La session exceptionnelle célébrant l’anniversaire de la modélisation de l’algorithme a été présidé par le professeur Paul Siegel, ami et collègue de longue date du professeur Viterbi. Le professeur Siegel a souligné que l’année 1967 a été un tournant dans le monde, non seulement en raison de la découverte de l’algorithme Viterbi, mais également à cause de la guerre des Six-Jours qui a éliminé la menace qui pesait sur l’existence de l’état d’Israël, ainsi que la sortie de l’album des Beatles Sergeant Pepper, qui a révolutionné le monde de la musique. Il a ajouté « M.Viterbi est un pionnier académique devenu un homme d'affaires visionnaire, puis un  grand philanthrope ».

La célébration de l’événement au eu lieu lors de la 7ème conférence annuelle du Technion, TCE Conférence. Elle portait cette année sur le codage des systèmes de stockage et d'information, avec des conférences sur la fiabilité de la mémoire flash grâce au codage, les systèmes fiables de stockage à haut débit et de volumes massifs, ainsi que les défis qu’incarnés par le stockage Cloud et ADN.

Les organisateurs de la conférence, les professeurs assistants Eitan Yaakobi (Faculté d’Informatique) et Yuval Cassuto (Faculté de génie mécanique) sont des experts de troisième génération en codage et en théorie de l'information.

 Aujourd'hui, Technion est mondialement reconnu comme un centre d'excellence dans ces domaines.

Pour une meilleure expérience de lecture
veuillez consulter ce site en format portrait, merci :)