Les diplomes internationaux du Technion

Vivre dans le monde qui nous entoure.

De gauche à droite, première rangée: Monong (Rose) Wang - en route vers un diplôme d'études supérieures à Berkeley, JiaHui (Lee) Li - Monash University (Australie), Hanqi (Mike) He - Carnegie Mellon, Eithan Sonnino - Stanford, Roy Yehuda Abdollahi - resté en Israël, Chloe Bouaziz - Columbia, Rebecca Samarelli - Berkeley, Sara Sasson – resté en Israël. Rencontre: Fengning Liu - Berkeley, Sooraj Kumar - Georgia Tech, Yifei (Fred) Xie - MIT, Gabriel Mishaan - Université de l'Illinois, Masahiro Tomita - Technion, JiaQi (Jackie) Chen - Technion, Zhisen (Frank) Hu - New South West University

15 étudiants de 6 pays ont été diplômés de l’Université Internationale du Technion.

"Ils disent que si vous êtes la personne la plus intelligente de la pièce, c'est un signe que vous n'êtes pas dans la bonne salle. Ici, j'étais dans la bonne salle avec les meilleurs et les plus intelligents».

C'est ainsi que Rebecca Samarelli a résumé ses quatre années d'études à l’université Internationale du Technion.

Samarelli a déclaré: «Le début n'était pas facile. Le choc du premier jour a été formidable et la communication était difficile. Je pensais avoir des notes excellentes en rentrant ici, tout comme au collège, mais la plupart du temps j’ai eu tort. Cependant notre classe est devenue coopérative très rapidement: nous avons étudié ensemble, nous nous sommes amusés, nous avons souffert et nous sommes devenus une famille. Nous avons appris le sens du travail acharné ici. Nous avons appris que l'effort est toujours utile ».

Samarelli est l'un des 15 étudiants qui ont récemment terminé leurs études au sein du Technion Internationale, et ont obtenu un diplôme en génie civil, en mettant l'accent sur l'ingénierie environnementale et la gestion de construction. Quatre d'entre eux sont d'Italie, un de France, sept de Chine, un d'Inde, un du Guatemala et un du Japon. Deux d'entre eux continueront d’étudier à l’Université supérieure du Technion et deux rejoindront le marché du travail en Israël.

La directrice du Technion Internationale, Ronit Lis-Hacohen, a présidée la cérémonie de remise des diplômes. La doyenne des études supérieures, Prof. Orit Hazzan, a félicité les diplômés: «Chacun de vous sera capable de faire ses marques au sein de sa communauté: dans la protection de l'environnement, la production d'énergie verte, la création d'emplois, le logement et plus encore. De cette façon, vous perpétuez la tradition du Technion, dans le but de diffuser les connaissances scientifiques et d'ingénierie et le message d'innovation à travers le monde.

Le professeur Mark Talesnick, fondateur de la branche Ingénieurs sans frontières (EWB) au Technion, a parlé des défis auxquels est confrontée la communauté mondiale de l'ingénierie. «Nous vivons dans un monde où plus d'un milliard de personnes n'ont pas accès à l'eau potable et deux milliards n'ont pas accès à un traitement médical», a déclaré le professeur Talesnick.

«Vous, en tant que novateur du futur, avez beaucoup appris ici, mais vous n'avez pas appris à travailler avec vos mains, comment diriger et comment développer une conscience sociale. Ces choses sont importantes et permettront de vous guider dans vos projets futurs. Vous pouvez faire la différence, sortez et faites la."

Source : Technion

Pour une meilleure expérience de lecture
veuillez consulter ce site en format portrait, merci :)