L’Université Paris-Saclay et le Technion - Israel Institute of Technology signent leur accord-cadre de partenariat

Lundi 11 décembre 2017, Gilles Bloch, Président de l’Université Paris-Saclay et Peretz Lavie, Président du Technion, ont officialisé leur accord-cadre de coopération qui façonne et renforce les activités communes des deux établissements. Cette signature s’est déroulée à l’occasion de #TechnionConnectedWorld – Vers la Révolution 4.0, l’événement annuel organisé par Muriel Touaty, Directrice Générale de Technion France, en présence de Valérie Pécresse, Présidente de la Région Ile-de-France.

Créé en 1924, le Technion - Israel Institute of Technology est la première université et école d'ingénieur en Israël. Elle compte plus de 14 000 étudiants, 60 centres de recherche et trois Prix Nobel de Chimie. Selon le classement de Shanghai 2017, le Technion se classe au 44ème rang mondial en Ingénierie, et au 69ème rang des meilleures universités du monde.

 

Cet accord UPSaclay -Technion s'inscrit dans une longue tradition de coopération scientifique entre la France et Israël. En termes de relations académiques, l'Université Paris-Saclay, parce qu’elle représente 15% de la recherche française, est l'un des principaux écosystèmes français impliqués dans ce partenariat, dont Technion est un acteur clé. Les conventions précédemment signées par Technion avec les membres de l’Université Paris-Saclay, en particulier l'Université Paris-Sud et CentraleSupélec, constituent le cadre actif de cette coopération.

 

Cet accord permettra à UPSaclay, comme au Technion, d’accélérer leurs activités conjointes en favorisant l’accroissement des mobilités et le renforcement des réseaux scientifiques, en premier lieu dans le domaine du numérique ainsi que celui de la santé et des sciences de la vie. Il sera bientôt suivi d'un accord de co-tutelle de thèse qui permettra de renforcer le travail mutuel des équipes et de lui donner un cadre durable.

 

La coopération en matière de recherche entre les deux institutions est bien établie. Par exemple, en mathématiques ou en sciences de la vie, pour lesquelles les chercheurs de nos deux institutions excellent ensemble : en témoigne ainsi le travail pionnier mené par Marc Humbert, professeur à l'Université Paris-Sud, qui a reçu un prix en 2016 de la Fondation de France pour son travail sur l'hypertension pulmonaire dans le cadre du Laboratoire International Associé au Technion, dirigé conjointement par le Professeur Sylvia Cohen-Kaminsky (CNRS/INSERM) avec le Professeur Hossan Haick  (Technion). Ce prestigieux LIA a été officiellement reconduit lors de cet événement par Yves Lévy, président de l’Inserm et Sylvie Retailleau, présidente de l’Université Paris-Sud.

 

La dynamique exceptionnelle en Israël, et en particulier au Technion, est également remarquable en termes d'innovation et d'entrepreneuriat, deux dimensions qui sont tout autant au cœur du projet de l'Université Paris-Saclay. Cela se reflète dans ses nouveaux programmes académiques proposés par l’université ainsi que dans son approche novatrice pour soutenir l'entrepreneuriat étudiant et l'émergence de start-ups. Cet accord encouragera également les collaborations avec le Technion dans ce domaine.

 

Pour Valérie Pécresse, Présidente de la Région Île-de-France, cet accord-cadre est « l’occasion de renforcer l’association entre nos deux pays, mais plus particulièrement entre deux territoires technologiques, entre deux grands Tech Hub, Israël et la Région Île-de-France. Cette association passe déjà par des partenariats que nous voudrions tous voir multipliés et renforcés. Notre Région présente actuellement des avantages inégalés et nous mettons toute notre énergie à valoriser encore son potentiel. »

Gilles Bloch, Président de l'Université Paris-Saclay et Prof. Peretz Lavie, Président du Technion - Israel Institute of Technology

A lire également :

Pour une meilleure expérience de lecture
veuillez consulter ce site en format portrait, merci :)