Odile Eisenstein reçoit le titre de "Docteur Honoris Causa" du Technion

Lors de la réunion du Board of Governors 2017, l’autorité suprême du Technion qui réunit chaque année l’ensemble de ses figures emblématiques, le Technion a eu l’honneur de remettre le titre de "Docteur Honoris Causa" au professeur Odile Eisenstein, au côté de sept autres personnalités scientifiques de haut rang.

Odile Eisenstein, membre de l’Académie des sciences française depuis 2013, Directrice de Recherche émérite au CNRS (Institut Charles Gerhardt Montpellier) et professeur adjointe au Centre for Theoretical and Computational Chemistry d'Oslo, est une chimiste théoricienne de renommée internationale, connue pour ses travaux sur les comportements des métaux en transition.

Née en 1949 à Boulogne-Billancourt, elle obtient en 1977 sa thèse à l’Université Paris Sud Orsay, sous la direction de Lionel Salem et de Nguyen Trong Anh. Elle effectue l’année suivante son stage postdoctoral à l’ETH Zurich chez Jack Dunitz, puis à l’université Cornell chez Roald Hoffmann, co-lauréat du Prix Nobel de Chimie en 1981. En 1982, elle débute sa carrière indépendante en tant que chimiste théoricienne à l’Université du Michigan, avant de retourner en France. 

Odile Eisenstein a été récompensée à de nombreuses reprises pour ses travaux sur la prédiction de propriétés et processus inconnus, ainsi que pour ses contributions exceptionnelles à la compréhension théorique de la structure et de la réactivité des métaux de transition pour la catalyse. En 2017, Odile Eisenstein s’est vu attribuer le prestigieux Centenary Prize de la Royal Society of Chemistry pour l’ensemble des ses recherches. Elle a par ailleurs reçu en 1991 le Grand Prix Achille Le Bel de la Société Chimique de France, le Prix Paul-Langevin de l’Académie des Sciences et le Maxwelll Fellowship de l’Académie des Sciences, en 1994 la Médaille d’Argent du CNRS, en 2005 la Médaille Sir Edward Frankland de la Royal Academy of Chemistry, et le diplôme de ‘Docteur Honoris Causa ‘ des universités de York, d’Indiana, de Laval et d’Oslo. En 2008, Odile Eisenstein a été fait Chevalier de la Légion d’Honneur, avant d’être décorée Officier de L’ordre du Mérite en 2014.

Pour une meilleure expérience de lecture
veuillez consulter ce site en format portrait, merci :)