Mon expérience au Technion France : « Un petit royaume qui fait de grandes choses ».

Dans l’imaginaire commun, l’ingénieur est souvent considéré comme un « super-technicien » dans le monde de la science. Pourtant, il est également responsable de la promotion au grand public de la recherche scientifique et des dernières technologies qui révolutionneront le monde de demain.

Rebecca Latimier, assistante Marketing & Communication, Technion France

Intimement persuadée que ces sciences dites dures sont accessibles à tous, j’ai rejoint l’incroyable équipe du Technion France en tant qu’assistante marketing & communication.

En lisant le descriptif de l’annonce de stage je me souviens encore de ma réaction « Celui-là, il me le faut absolument ! ». J’avais pourtant déjà passé des entretiens pour d’autres offres et avais reçu des réponses positives, mais en voyant la variété des missions qui me seraient proposées, l’enthousiasme du précédent stagiaire et l’institution d’excellence que je serais amenée à représenter je suis rapidement devenue obnubilée par ce que le Technion France avait à m’offrir.

Ces quatre mois ont ainsi été pour moi l’opportunité de découvrir et de communiquer sur l’état de la recherche scientifique et fondamentale dans un établissement dont la renommée n’est plus à faire : le Technion -  Israel Institute of Technology, connu et reconnu comme le « MIT du Moyen-Orient ».

Les laboratoires de recherche du Technion ont vu naître des technologies inouïes dont les plus connues sont la clé USB, le médicament Azilect pour le traitement des patients atteint de la maladie de Parkinson à son stade précoce, ou encore l’exosquelette ReWalk qui permet aux paraplégiques de marcher à nouveau ; il était ainsi d’autant plus passionnant pour moi de suivre en temps réel les avancées technologiques de ces laboratoires d’excellence et de les communiquer et de les vulgariser au grand public francophone.

Ce que j’ai trouvé fascinant avec le Technion et plus largement avec Israël, c’est cette force entrepreneuriale nationale, j’ai mieux compris pourquoi ce pays est surnommé la « Start-up Nation ». Au cours de mon stage, j’ai eu la chance incroyable d’être responsable des 45 startups les plus innovantes des écosystèmes français et israélien qui participaient au #TechnionConnectedLab, qui s’est tenu lors de la manifestation annuelle du Technion France, #TechnionConnectedWorld. Ce fut un enjeu majeur pour moi que ces startups issues d’incubateurs et d’accélérateurs de renom, comme le Technion Drive Accelerator, Télécom ParisTech, l’ESCP Europe, Centrale Supélec…. puissent présenter leur technologie à un large public d’investisseurs, de chercheurs, et de représentants de grands groupes industriels et même qu’elles puissent initier et développer de futures collaborations.

En ce court laps de temps, l’équipe du Technion France m’a formée à de nombreuses facettes des professions du marketing, de la communication ainsi que de l’événementiel scientifique. Je retiendrai de ce stage, en plus de l’expérience professionnelle enrichissante, une expérience humaine unique. J’ai rencontré et travaillé avec des personnes aussi compétentes que bienveillantes. Avec une petite équipe constituée de cinq personnes nous avons réussis à organiser avec succès la Manifestation Annuelle du Technion France qui a réuni plus de 1200 personnes, mais également co-organisé trois autres événements à Nevers (SIIVIM), Paris (Afterwork WeWork) à et Strasbourg (événement sur l'avenir de la FoodTech,  Better Food for Better Life). Ce fut un véritable défi que Muriel Touaty décrit si bien par sa phrase : « Un petit royaume qui fait de grandes choses ».

Enfin, le Technion France c’est certes une équipe permanente de 4-5 membres mais c’est surtout une grande famille, qui garde des liens étroits avec tous ces anciens stagiaires et collaborateurs au cours des années. Je suis très fière de faire désormais partie de cette famille et je compte bien, comme tant d’autres l’ont fait avant moi, revenir en décembre prochain pour aider la prochaine équipe lors du #TechnionConnectedWorld.

écrit par Rebecca Latimier

A lire également :

Pour une meilleure expérience de lecture
veuillez consulter ce site en format portrait, merci :)