Startup: un nouveau fonds d’investissement israélien en présentation à Paris

Le 12 février, 2 Franco-israéliennes viennent présenter un nouveau fonds "dédié à l’investissement dans les pépites de la high tech qui pourraient devenir le Waze de demain"

Alors que les incubateurs poussent comme des champignons dans tout Israël, qui en compterait désormais entre 150 et 250, Cynthia Phitoussi et Audrey Chocron avaient déjà senti la tendance dés 2010, en lançant The Hive, un incubateur associé à l’association Gvahim, qui aident les nouveaux migrants diplômés à trouver un emploi adapté en Israël.

The Hive a participé au lancement de plusieurs start-up, dont Soap, qui permet d’améliorer la qualité du son lors de l’enregistrement d’une vidéo, de Homeppl, une plateforme de location d’appartements via Linkedin, ou encore de Costockage qui propose de mettre en location des espaces inutilisés.

Neuf ans plus tard, ces deux Franco-israéliennes viennent de franchir une étape supplémentaire en montant un nouveau fonds d’investissements, SeedIL, partenaire de l’incubateur du Technion (Drive) à Haïfa.

Ce fonds « boutique » (surnommé ainsi du fait de ses investissements relativement modestes – entre 100 000 et 500 000 dollars – par rapport à d’autres géants du marché) est spécialisé dans le lancement des start-up, première étape du financement appelée phase d’amorçage (ou early stageen anglais)

Ce fonds est « dédié à l’investissement dans les pépites de la high tech israéliennes qui pourraient devenir les Waze et Mobileye de demain, » affirme Phitoussi en référence à des succès israéliens planétaires.

40%

Cynthia Phitoussi, une des 2 fondatrices du fonds d’investissements SeedIL (Crédit: autorisation)

« 65 business angels accrédités ont depuis rejoint le club, investi en pool dans de nombreuses start-ups dans des secteurs d’activité divers comme la Big Data, l’Intelligence Artificielle, la Santé Digitale, l’Automobile et ont fait profiter les start-up israéliennes de leurs compétences et leurs réseaux, » détaille Phitoussi.

Fin 2013, ces 2 Franco-israéliennes avaient en effet lancé SeedIL Club, pour créer un pont entre les jeunes pousses israéliennes et des investisseurs privés du monde entier.

Les investisseurs de ce nouveau fonds sont ces business angels qui ont déjà participé au financement du lancement de 14 start-up en collaboration avec Phitoussi et Chocron par le passé.

Elles envisagent désormais de lancer 20 nouvelles start-up dans les trois prochaines années via SeedIL, le fonds qui organise un colloque le 12 février prochain à Paris.

Au cours de ce colloque, seront notamment présentées des start-up à qui ce fonds a apporté son soutien, comme UVEye, un acteur de l’Intelligence artificielle au service de l’automobile qui viendra présenter un outil permettant de détecter les failles d’un véhicule en quelques secondes; ou encore Breezometer, leader du recueil de données en temps réel sur la qualité de l’air; et Nanobebe qui a fait récemment la couverture du Timecomme l’une des 50 inventions les plus innovantes de 2018 avec un nouveau type de biberon conçu pour mieux protéger les nutriments du lait.

Source : Time Of Israel

A lire également :

Pour une meilleure expérience de lecture
veuillez consulter ce site en format portrait, merci :)