Technion et la Fondation UGC ont annoncé un fonds de capital-risque totalisant 200 millions de dollars.

UGC et la Fondation pour la Recherche et le Développement du Technion, ont annoncé la création d’un fond de venture capital d’une hauteur de 200 millions de dollars, pour soutenir la création de start-up dont le savoir technologique est issu du Technion.

La Fondation pour la Recherche et le Développement du Technion et UG Capital Management Ltd (UGC), ont annoncé lors de la séance de clôture du Board of Governors 2017 du Technion (Conseil d’administration), qui avait lieu sur le campus de l’université, qu’ils comptaient ouvrir un nouveau fond de venture capital, à hauteur de 200 millions de dollars. Ce fond se concentra sur les investissements réalisés dans les sociétés du domaine scientifique et technologique, en lien avec le Technion et ses alumnis.

 L’équipe de gestion conjointe dispose de bureaux en Israël, ainsi qu’à Hong Kong. Elle comprend Jonathan Mitchell, CY Lau et Thomas Lau de UG Capital Management Ltd.,  Eddy Shalev, Gary Gannot et le docteur Eyal Kishon de Genesis Partners.

 UGC est la partie venture capital d’UGI, United Gain Investment Ltd. Fondée en 2003, UGI est une société de fonds de gestion, spécialisée dans les investissements mondiaux, la gestion d’actifs et les services de conseil. UGI propose aux organisations et investisseurs privés,  un nombre important de services et produits financiers.

 Leur objectif est de fournir des solutions professionnelles de pointe pour toutes les catégories d’investissements, afin de conserver et d’augmenter les actifs de ses investisseurs.  UGI est homologué par  la Hong Kong Securities Authority (type 4 et  type 9), et opère sous sa supervision.

 Le professeur Wayne D. Kaplan, Vice-président exécutif de la Recherche et Directeur Général de la Fondation de Recherche et de Développement du Technion, a remercié au nom du Technion, l’équipe qui a initié le projet.

 Il a déclaré « Le Technion a augmenté ses activités commerciales dans les dernières années, et nous avons déjà pu observer de nombreux succès dans ce secteur, avec la multiplication par deux du nombre de start-up crées au Technion, grâce à son nouvel accélérateur, the DRIVE.  Cependant, nous ne devons pas nous complaire de ces résultats. C’est pourquoi nous avons contacté Jonathan Mitchell de l’UGI, qui nous a mis en relation avec les investisseurs de Hong Kong, dirigés par CY Lau. Nous avons réalisé qu’en plus de nos partenaires des Etats-Unis et de Hong-Kong, nous avions besoin d’une équipe d’excellence, ici en Israël. Dès lors nous nous avons été rejoints par les fondateurs de Genesis, Eddy Shalev, Gary Gannot et le docteur Eyal Kishon. »

 « Vous pourriez dire que nous sommes des alchimistes », a déclaré Jonathan Mitchell. « Nous avons combiné un certain nombre d’éléments : l’esprit israélien, les investisseurs privés et institutionnels, et bien entendu le Technion et l’équipe locale, et avec tout cela nous contribuerons au bien-être mondial ».

Pour une meilleure expérience de lecture
veuillez consulter ce site en format portrait, merci :)