Une prise de décision améliorée

Les chercheurs du Technion ont développé un système qui améliore la prise de décision, basé sur des données d'experts.

Ce matin, nous avons entendu à la radio que le risque de pluie est très faible, seulement 6%, mais madame météo à la télévision vient de dire qu'il y avait 35% de chance qu'il pleuve et l'application météo montre une probabilité de 50%. Alors… que devrions-nous porter ? Comment devrions-nous habiller les enfants? Devrions-nous prendre un parapluie?

Dr. Itay Arieli

Nous sommes tous familiers de ces petites décisions du quotidien, mais aussi des décisions de plus grandes importances : devrions-nous subir une intervention chirurgicale lorsqu'un médecin estime qu’il existe un risque élevé de guérison spontanée, mais qu’un autre juge que l’opération est vitale? Devrions-nous investir dans l'industrie pétrolière lorsqu'un expert dit que cela en vaut la peine, car les énergies alternatives ont suivi son cours, alors qu'un autre expert affirme le contraire? Votre enfant devrait-il être autorisé à passer ses vacances dans le Sinaï, en Égypte, lorsque les experts en sécurité avertissent de menaces imminentes, mais les experts en tourisme s'attendent à la paix et à la tranquillité?

Une grande partie des décisions que nous prenons dans notre vie personnelle et professionnelle sont prises dans des conditions d'incertitude et sont basées sur des prévisions d'experts en la matière. Même les décideurs de grandes organisations, tels que les membres du conseil d'administration et les représentants du gouvernement, se fient aux évaluations d'experts. Si les experts sont tous d'accord, les décisions sont faciles. mais, dans de nombreux cas, ils sont en désaccord et leurs prédictions se contredisent.

Dr. Yakov Babichenko

Les docteurs Itay Arieli, Yakov Babichenko et Rann Smorodinsky, assistant à la faculté d'ingénierie et de gestion industrielle William Davidson du Technion - Israel Institute of Technology, ont mis au point un nouveau modèle permettant d'évaluer les prévisions des experts et de présenter une solution opérationnelle à un problème dans certaines situations. Leur article a été publié dans le journal PNAS de l'Académie nationale des sciences.

Selon le Dr Arieli, « Nous proposons un modèle mathématique qui nous permet d’examiner de manière objective l'ensemble des paramètres affectant la prise de décision et de construire une prévision basée sur celle d’experts. Celle-ci basé sur une évaluation de la qualité des prévisions globales dans le pire scénario possible. Pour certains descripteurs (scénarios), nous proposons également une solution concrète (formule mathématique) au problème, ce qui fournit une très bonne prévision globale. Cette prévision est proche de celle d'une personne qui est exposée à toutes les connaissances et données détenues par tous les experts. »

Assistant Prof. Rann Smorodinsky

Le Dr Arieli a souligné qu'il s'agissait d'une étude préliminaire et que, par conséquent, elle ne comprenait que des scénarios simples.

"Dans l'un des scénarios, par exemple, il est connu qu'un des experts a plus de connaissances que l'autre, mais nous ne savons pas lequel ", a-t-il déclaré. "Dans un autre article issu de la même recherche, nous traitons des scénarios multi-experts, contrairement à l'état actuel, qui se concentre sur ceux dans lesquels il n'y a que deux experts."

Source : Technion - Israel Institute of Technology

A lire également :

Pour une meilleure expérience de lecture
veuillez consulter ce site en format portrait, merci :)