Une start-up met en avant l’odorat pour des applications smartphone

Nanoscent, basée à Haïfa, a dévoppé une technologie qui vous aidera gràce à l'odorat de choisir un parfum et même à trouver l'amour.

Votre smartphone pourrait bientôt être capable d’identifier et d’analyser le parfum aussi facilement qu’il scanne un code QR ou qu’une reconnaissance vocale. Une société basée à Haifa, Nanoscent, a développé un nez électronique capable de détecter les odeurs et les saveurs grâce à un smartphone. Et tel un bonus supplémentaire, selon la société, la technologie pourrait également aider à démarrer votre vie amoureuse.

Co-fondée par Oren Gavriely et Eran Rom, Nanoscent développe une application pour smartphone qui, associée à une puce appelée « parfumeur », permet de déterminer le profil odorant des utilisateurs et de les aider à sélectionner des produits cosmétiques, parfums et savons qui leurs sont les mieux adaptés.Le capteur, qui jusqu’à présent est dissocié du smartphone, sera éventuellement intégré dans les appareils, a précisé Gavriely, co-PDG de Nanoscent. Composé de nanoparticules, le capteur émet différents signaux en fonction de l’odeur à laquelle il est exposé.

La technologie de Nanoscent utilise les interactions entre le capteur et les substances chimiques émises par notre corps pour générer un nouveau procédé, ou empreinte digitale, pour chaque parfum. Il utilise ensuite ces données pour former son algorithme afin d’identifier différents types d’odeurs.

Une fois développée, la technologie sera probablement la première à permettre aux smartphones d’avoir le sens de l’odorat, a-t-il déclaré.

« Combiner l’odeur avec l’innovation technologique est quelque chose qui n’a pas encore été exploré ou pleinement réalisé », a déclaré Gavriely.

Même si notre odorat influence fortement notre façon de penser, de sentir et de nous souvenir, il ne fait pas partie de l’écosystème des appareils intelligents qui font appel à l’activation vocale, la reconnaissance faciale et la détection de mouvement pour améliorer nos vies, a ajouté M. Gavriely.

L’intégration de la technologie de reconnaissance des odeurs dans des appareils tels que les smartphones peut nous aider à trouver des solutions à de nombreux problèmes humains, a-t-il ajouté.

L’analyseur de parfum de Nanoscent qui recueille des données d’un échantillon d’odeur. (Autorisation)La société développe parallèlement une application qui permet de déterminer la compatibilité des personnes en fonction de leurs profil odorant, a expliqué M. Gavrieli.

Nanoscent a recueilli 3 000 à 4 000 échantillons d’odeurs de 100 couples pour créer une «carte d’attraction», après avoir étudié les couples mariés ou ensemble pendant au moins un an afin d’établir une base de référence. La technologie a permis d’identifier les odeurs de chaque individu dans le couple et de créer une carte des odeurs attrayantes et adaptées à l’autre. « Nous avons déterminé que les gens avec ces parfums ont une plus grande chance d’être ensemble », a déclaré Gavrieli. Ils ont ensuite formé leur algorithme d’apprentissage automatique pour détecter les différentes odeurs et ainsi identifier les correspondances potentielles.

Nanoscent prévoit de lancer les deux produits cette année, a déclaré M. Gavriely.

L’inventeur de la technologie de base de Nanoscent, le professeur Hossam Haick, professeur au Département de génie chimique et l’Institut de biotechnologie Russell Berrie au Technion – Institut israélien de technologie.

La technologie de base de Nanoscent a été inventée par Hossam Haick, professeur arabe israélien au Département de génie chimique et à l’Institut Russell Berrie de nanotechnologie au Technion – Institut israélien de technologie.

Haick, le directeur scientifique de la société, a d’abord utilisé la technologie il y a près de dix ans pour détecter le cancer du sein chez les patients en reconnaissant les changements d’odeurs du tissu mammaire.

La technologie de la société est déjà utilisée pour identifier la grossesse chez les vaches, la qualité du cannabis médical et la présence de drogues en prison, a déclaré Gavriely.

La portée future de la technologie est « grande ouverte », a déclaré M. Gavriely, citant des applications intelligentes pour le bon entretien des salles de bain, des sociétés culinaires qui veulent référencer les odeurs, des compagnies automobiles souhaitant utiliser le parfum pour influencer les conducteurs et des sociétés intéressées pour améliorer le sommeil en utilisant l’odeur.

Source : Time Of Israël

A lire également :

Pour une meilleure expérience de lecture
veuillez consulter ce site en format portrait, merci :)