Si vous ne visualisez pas ce courrier électronique, cliquez ici
FEVRIER 2010
Le Technion: Fer de lance de la science et des technologies israéliennes dans le monde. La préservation de la vie est la motivation première de ses chercheurs et les retombées de ses recherches se font à l’échelle de l’humanité.

Adhérer à l’ATF: c’est encourager et participer à cette formidable dynamique de la préservation de la Vie en Israël et dans le monde.



Association Technion France
46, rue de l'Amiral Hamelin - 75116 Paris
Tél : 01 40 70 13 28 - Fax : 01 40 70 16 79
Email : technion@wanadoo.fr
Website : www.technionfrance.org ou www.technion.ac.il

Muriel Touaty
Directrice



RADIO JUDAIQUE FM, 94.8 FM CHRONIQUE DU TECHNION PAR MURIEL TOUATY
JEUDI 9 FEVRIER 2010 A 09h30
Prochaine émission mardi 9 mars 2010 09h45


Le Technion sur Youtube http://www.youtube.com/profile?user=Technion

Link1, Link2, Link3, Link4, Link5, Dossier sur Israel dans Marianne / Technion



Nouvelles du Technion et de l’ATF

Prix du meilleur projet au Technion décerné à un étudiant français Michael-David Fiszer




Mission Annuelle du Technion France du 21 au 24 mai 2009 au Technion sur le Développement durable

Le prestigieux prix Harvey sera décerné au Technion au Prof. Sir David Baulcombe et au Prof. Shuji Nakamura

Une laitue Hi-Tech

Une allocation de 2 millions d´euros de l´UE et un don important du bienfaiteur Lorry Lokey

PRIX WOLF SERA REMIS PAR SHIMON PERES A UN SCIENTIFIQUE DU CNRS, ALAIN ASPECT

Visites de France au Technion



Mission Annuelle du Technion France du 21 au 24 mai 2009 au Technion sur le Développement durable

Mission au Technion pour tous les amoureux de la Science et de l'Innovation. A la rencontre des chercheurs à la pointe du progrès dans les domaines du Développement durable, des Energies renouvelables et de l'Eau. Arrivée à l'Hôtel Dan Carmel de Haïfa vendredi soir, samedi journée à Safed, dimanche et lundi rencontres et sessions sur le campus. Retour lundi soir à Paris. Délégation d'une trentaine de personnes comprenant des scientifiques, des chercheurs, des industriels, des institutionnels et des amis et soutien du Technion. Tout le programme sur www.technionfrance.org



Le prestigieux prix Harvey sera décerné au Technion au Prof. Sir David Baulcombe et au Prof. Shuji Nakamura



Prof. Sir David Baulcombe
Le prestigieux prix Harvey sera décerné en février au Technion au Prof. Sir David Baulcombe de l´université de Cambridge, UK, et au Prof Shuji Nakamura de l´université de Californie, Santa Barbara, U.S.A. Jusqu´à présent, 13 lauréats du prix Harvey ont aussi obtenu le prix Nobel, y compris les deux derniers lauréats du prix Nobel - Elizabeth Blackburn (Médecine) et Ada Yonath de l´institut Weizmann (Chimie). Le Professeur Baulcombe recevra le prix « en reconnaissance du rôle majeur qu´il a joué dans la découverte de fonctions-clés des molécules ARN courtes dans la régulation de l´expression de gènes. Dans ses recherches, effectuées sur des plantes, le Prof. Baulcombe a fait la découverte pionnière que des transgènes et des virus sont éteints au niveau de l´ARN par des molécules ARN courtes. Ces études ont mis en évidence l´importance des molécules ARN courtes dans maints organismes, y compris chez l´homme, et ont mené à l´identification d´une base commune de leur activité. Les travaux du Professeur Baulcombe ont eu un impact considérable sur la recherche fondamentale dans les sciences de la vie, ainsi qu´une influence majeure sur l´agriculture et la biotechnologie, où l´on utilise des molécules ARN courtes afin de cultiver des variétés résistantes à des virus, et pour l´élaboration de techniques diagnostiques et thérapeutiques dans la lutte contre des maladies telles que le cancer, les infections virales et les troubles neurodégénératives. »Le Professeur Nakamura recevra le prix Harvey « en reconnaissance de sa contribution majeure à l´élaboration des source lumineuses à


Prof. Shuji Nakamura
base de semi-conducteurs contenant du nitrure III-V. Le Professeur Nakamura a été l´un des premiers à effectuer des recherches dans ce domaine, lesquelles ont mené au premier laser semi-conducteur produisant des émissions bleues et accroissant de façon significative la densité des dispositifs de stockage optiques. Ses travaux sur les diodes LED contenant du nitrure ont mené aux LED à lumière blanche, et ont transformé radicalement les concepts existants concernant l´éclairage. Les diodes LED à lumière blanche domineront les systèmes d´éclairage à venir car elles sont significativement plus efficaces que les ampoules à incandescence, ce qui permettra d´importantes économies d´énergie. » Le prix Harvey a été décerné pour la première fois en 1972, par une fondation créée par le regretté Leo M. Harvey de Los Angeles. Ce prix est destiné à reconnaître les contributions à l'avancement de l'humanité en sciences et technologies de la santé, ainsi que la promotion de la paix au Proche-Orient. Chaque année, des prix, au montant total de 75,000$ par lauréat, sont décernés par cette fondation. Parmi les lauréats du prestigieux prix Harvey sont inclus des scientifiques des U.S.A, Grande Bretagne, Russie, Suède, France et Israël, ainsi que Mikhail Gorbachev, lauréat du Prix Nobel et ancien dirigeant de l'URSS, qui a reçu ce prix en reconnaissance de ses efforts pour réduire les tensions régionales, le Professeur Bert Sakmann, lauréat du prix Nobel de médecine, le Professeur Pierre-Gilles de Gennes, lauréat du prix Nobel de physique et le Professeur William J. Kolff, pour l'invention du rein artificiel. Le prix Harvey est recherché par des scientifiques et des personnalités éminentes en Israël et dans le monde. Les lauréats sont choisis suivant un processus de sélection rigoureux par la «Commission du Prix Harvey » au Technion.



Une laitue Hi-Tech

La pépinière du Technion crée une machine à cultiver de la laitue bio. Imaginez que l’on puisse cultiver jusqu´à 500 têtes de laitue par jour dans un bac mesurant 40 pieds et ne nécessitant que de l´eau et de l´électricité. La SARL OrganiTech, à la pépinière entrepreneuriale de la Fondation de Recherche et Développement du Technion, a créé Grow-tech 2000, cultivatrice autonome et automatisée capable de produire des quantités commerciales de légumes frais partout et à tout moment, réduisant significativement les coûts de transport et de livraison. La machine n´est pas limitée par des conditions climatiques ou saisonnières, et n´utilise pas de pesticides. En outre, il s´agit d´une machine parfaitement écologique, car elle permet d´économiser l´eau d´irrigation et produit de l´oxygène au lieu de gaz toxiques qui, « normalement », résulteraient de l´utilisation de pesticides. Avec Grow-tech 2000, plantation, moisson et conditionnement sont effectués entièrement par des robots intelligents et surveillés par un centre de contrôle avancé, éliminant ainsi des coûts importants de personnel et de formation. Afin d´économiser au maximum la superficie nécessaire, les plantes poussent dans des barquettes en mousse de plastique qui flottent dans de l´eau sur des étagères empilables. Dans cet environnement clos et contrôlé, il n´est pas besoin de pesticides ou d´insecticides nocifs. Cette cultivatrice compacte peut être installée sur place, dans des lieux de vente tels que des supermarchés, des restaurants ou des fast-foods, et même dans votre propre jardin privatif.
« Le marché des produits bio est en croissance rapide ; aux U.S.A. seulement, la demande de produits cultivés par des moyens naturels s´est accrue de 30% entre 1996 et 1997, explique le directeur de projet, Ohad Hessel. La laitue est facile à cultiver et très recherchée. Sur les 7,5 millions de têtes de laitue consommées chaque année aux U.S.A., 10%, soit 750 millions, sont cultivés en utilisant des méthodes bio ».La « Grow-tech 2000 » est capable de cultiver des douzaines de variétés de laitue, sans compter maints autres légumes comme le chou, le chou-fleur, le brocoli, les ognons, l´ail et les herbes potagères. « La prochaine étape sera de cultiver des fraises sans hormones et sans produits chimiques, ainsi que des tomates, des concombres, et des poivrons, ajoute Hessel. Nous pouvons même nous conformer aux exigences de la nourriture kasher, ou encore produire des plantes spéciales, ne pouvant pas être cultivées en champ ouvert, pour l´industrie pharmaceutique.
Selon Lior Hessel, entrepreneur d´OrganiTech et diplômé de la faculté d´ingénierie agricole au Technion, il est possible de cultiver toute une ferme bio dans les étagères empilées de contenants Grow-tech 2000, en économisant des coûts, de la place et du personnel. « Nous voulons traduire l´avantage israélien en Hi-Tech et les connaissances agronomiques accumulées en Israël en un success-story économique ». Grow-tech 2000 est en attente de brevet aux U.S.A. et en Israël.



Une allocation de 2 millions d´euros de l´UE et un don important du bienfaiteur Lorry Lokey

Le Technion inaugure le laboratoire avancé pour la mise au point d´un traitement novateur du cancer, à la base de faisceaux laser et de nanoparticules d´or

Le groupe de recherche étudiera une nouvelle approche tentant d´élaborer un traitement non-intrusif à effets secondaires minimes et à faible toxicité pour les cellules saines avoisinantes.
La faculté de biomédecine a inauguré la semaine dernière un laboratoire avancé pour l´élaboration d´un traitement novateur du cancer, utilisant des nanoparticules d´or et des faisceaux laser. Ne touchant que les cellules cancéreuses et sans agir sur les cellules saines qui les entourent, ce traitement non-intrusif bénéficierait aussi de l´avantage de ne provoquer presque aucun effet secondaire.
Le laboratoire, dont les équipements coûtent des millions de dollars, a été créé grâce à la générosité de Lorry Lokey. En effet, un don de 30 millions de dollars, fait par Monsieur Lokey en 2006, permet au Technion d´inaugure le centre pluridisciplinaire Lokey des sciences de la vie et de l´ingénierie, dirigé par le lauréat du prix Nobel, le Prof. Aaron Ciechanover. Ce laboratoire multidisciplinaire rassemble des chercheurs dans les domaines de la physique, l´optique, la biologie, la biomédecine et les nanotechnologies.
Le traitement novateur en question suscite un vif intérêt en Israël et dans le monde, si bien que cette recherche a récemment obtenu 2 soutiens importants - une allocation de 2 millions d´euros de l´UE et une bourse de 1 million de dollars de la Fondation Science Israël.Le laboratoire gère plusieurs projets, tous liés au concept sophistiqué de traitement et diagnostic à l´intérieur du corps humain. Le Dr Dvir Yelin de la faculté de biomédecine élabore une technologie permettant de tuer des cellules cancéreuses de façon sélective et non-toxique, en les mettant en contact avec des nanoparticules d´or ayant un très faible taux de toxicité. « Après leur injection dans le sang, elles atteignent leur cible ; puis nous dirigeons des lasers sur la tumeur à l´aide d´un endoscope miniature à base de fibres optiques, explique le Dr Yelin. Le laser a deux traits spéciaux : premièrement, il est constitué de très courtes salves (quelques millionièmes de milliardième de seconde) capables de détruire la matière cellulaire sans la réchauffer ; et deuxièmement, la longueur d´onde du laser correspond exactement à la fréquence de résonnance des nanoparticules, permettant ainsi une très haut efficacité dans le processus d´amplification du laser. » Ainsi, à quelques nanomètres (millionième de millimètre) à peine de la surface de la nanoparticule, l´intensité lumineuse induite est telle qu´elle détruit (par ionisation) la matière biologique à l´intérieur de la cellule cancéreuse, laquelle meurt sans endommager les cellules saines qui l´entourent. »Le laboratoire a été inauguré en présence du donateur, Lorry Lokey, du Prof. Ciechanover, des dirigeants du Technion, et d´une délégation de chercheurs de l´université de l´Oregon, à laquelle Lorry Lokey a également fait de généreux dons. Photo : Dr Yelin (debout, au centre) présente son travail à Lorry Lokey, lors d´une visite du nouveau laboratoire.



PRIX WOLF SERA REMIS PAR SHIMON PERES A UN SCIENTIFIQUE DU CNRS, ALAIN ASPECT. IL EST PROFESSEUR D'OPTIQUE A L'ECOLE POLYTECHNIQUE

Alain Aspect lauréat du Prix Wolf de physique 2010. Le prix Wolf 2010 a été conjointement décerné en physique à Alain Aspect, directeur de recherche au CNRS (Laboratoire Charles Fabry de l’Institut d’optique – Institut d’optique/CNRS/Université Paris-Sud 11), à John F. Clauser (USA) et à Anton Zeilinger (Autriche) pour leurs travaux en physique quantique. Le prix Wolf récompense des artistes et scientifiques vivants, d’envergure exceptionnelle. Il est considéré comme l’un des prix les plus prestigieux dans la communauté scientifique. La Fondation Wolf a choisi d’attribuer ce prix à Alain Aspect (France), à John F. Clauser (USA) et à Anton Zeilinger (Autriche) pour leurs contributions conceptuelles et expérimentales à la physique quantique. Leurs travaux sont à l’origine de technologies modernes en information quantique, qui sont l’objet d’une intense activité de recherche dans le monde. Ce prix sera remis par le Président israélien Shimon Peres lors d’une cérémonie à la Knesset le 13 Mai 2010.
Alain Aspect, directeur de recherche CNRS, professeur à l’Institut d’optique et à l’Ecole Polytechnique, anime le Groupe d’Optique Atomique du Laboratoire Charles Fabry de l’Institut d’optique (Institut d’optique/CNRS/Université Paris-Sud 11).
Parmi ses nombreuses contributions aux domaines de l’optique quantique et de l’optique atomique, ce sont les expériences fondamentales réalisées par son équipe en 1982 à l’Institut d’optique qui sont récompensées par le prix Wolf. Elles ont confirmé le caractère révolutionnaire de l’intrication quantique, dont Einstein avait eu l’intuition, et dont la mise en évidence expérimentale a été rendue possible par les travaux théoriques de John Bell.
Ces résultats ont ouvert la voie à la recherche en information quantique et au développement de technologies telles que la cryptographie quantique et le calcul quantique. Alain Aspect s’est intéressé tout au long de sa carrière à des situations dans lesquelles les prédictions de la mécanique quantique sont très éloignées de l’intuition. Parmi d’autres études pionnières, on peut citer les travaux sur le refroidissement d’atomes par laser avec Claude Cohen-Tannoudji à l’Ecole normale supérieure de Paris, entre 1985 et 1992, ainsi que les recherches actuelles de son groupe d’optique atomique sur les condensats de Bose-Einstein et les lasers à atomes. Alain Aspect a reçu la médaille d’or du CNRS en 2005 pour l’ensemble de ses travaux. Il est Membre de l’Académie des sciences et de l’Académie des Technologies. Anton Zeilinger est Associé étranger à l’Académie des sciences française.




Visites de France au Technion

Pr. Christian Bréchot, Vice Président pour les affaires scientifiques et médicales, Institut Mérieux - Mardi 26 janvier 2010

Pr. Christian Bréchot, Vice Président, Affaires Scientifiques et Médicales, Institut Mérieux a visite le Technion mardi 26 janvier 2010. Il y a rencontre des médecins spécialistes des maladies infectieuses (Pr. Renato Finkelstein, Dr. Ilana Oren, Rambam Health Care Campus, Pr. Isaac Shrugo, Directeur du Department de Pédiatrie de l’hôpital Bnei Zion) de la thérapie cellulaire du foie (Pr. Yaakov Baruch, Directeur du department d’Hépatologie de Rambam), des maladies nosocomiales, et des chercheurs des facultés de biotechnologie et génie alimentaire (Pr. Amram Mor qui dirige le laboratoire de Antimicrobial Peptide Investigation et Pr. Hezi Kashi, Directeur du Laboratoire de microbiologie et génomiques appliques), Dr. Hossam Haick qui est en train de mettre au point un « nez électronique » pour la détection du cancer. Pr. Brechot a presente a chacun l’Institut Merieux, son histoire, sa mission, son fonctionnement, ses forces, objectifs, sa presence internationale a travers ses 5 societes. Cette premiere visite visait preliminaire etait comment amorcer un partenariat, dans quels domaines
Cette première visite visait à étudier comment et dans quels domaines plus précisément amorcer des coopérations scientifiques, en particulier grâce aux “Mérieux Research grants”. Les recherches communes auraient pour objectif de trouver des produits adaptés aux besoins des médecins et qui leur permettent de diagnostiquer plus efficacement les maladies afin de mieux traiter les patients. Pr. Brechot en a longuement discute avec Pr. Shmueli, VP Recherche et Pr. Yuval Shoham, Deputy VP Recherche.

Prof. Antoine Triller, Directeur de l’Institut de Biologie, Ecole Normale Supérieure, Mercredi 3 février 2010
Cette visite avait pour thème la promotion des relations scientifiques et les échangé d’étudiants (Bsc, Msc, Phds) entre le nouvel Institut de Biologie, Ecole Normale Supérieure et le Technion - qui ont en commun la recherche et l’enseignement des sciences fondamentales et la qualité des étudiants. Au cours de ses entretiens avec Pr. Rafaeli, VP pour des relations académiques internationales et Pr. Oded Shmueli, VP Recherche, plusieurs idées ont été soulevées telles que la création d’un « dual Phd », l’organisation annuelle d’une journée scientifique, l’envoi de post doctorants, la participation aux programmes européens. Pr. Triller connaissait déjà bien Pr. Noam Ziv de la faculté de médecine Rappaport.

Dr. Christian Policard, Fondateur de Biotech Development Conseils et Nicole Rieunier Burle - Mardi 16 fevrier 2010
A la recherche de nouvelles technologies dans les domaines du diagnostique, des vaccins et de la biopharmacie, Christian et Nicole ont rencontre Benny Soffer, directeur du Bureau des transferts de technologies au Technion et Dr. Zeev Gilkis, Directeur d’AMIT (Alfred E. Mann Institute for Biomédical Development at the Technion).
15 Avril
Assemblée Générale de l’Association Technion France à l’Assemblée Nationale
21 au 24 mai
Mission ATF au Technion pour tous les amoureux de la Science et de l’Innovation. Programme et modalités de réservation prochainement disponible sur www.technionfrance.org
11 au 16 Juin
Le Conseil des Gouverneurs au Technion, Haïfa
28 juin
Diner Privé à la Résidence de l'Ambassadeur d'Israël
Evénement annuel de l’Association Technion France 14 décembre à l’Unesco sur le thème des Nanotechnologies et l’Interdisciplinarité


Vous souhaitez effectuer un don ou un legs en faveur du Technion, nous vous invitons à contacter directement le Service des Dons et legs de l'Ambassade d'Israël à Paris (01.40.76.54.45 / 46 /47)
FOCUS ENLIGNE