Si vous ne visualisez pas ce courrier électronique, cliquez ici
JANUARY 2008
Le Technion: Fer de lance de la science et des technologies israéliennes dans le monde. La préservation de la vie est la motivation première de ses chercheurs et les retombées de ses recherches se font à l’échelle de l’humanité.

Adhérer à l’ATF: c’est encourager et participer à cette formidable dynamique de la préservation de la Vie en Israël et dans le monde.



Association Technion France
46, rue de l'Amiral Hamelin - 75116 Paris
Tél : 01 40 70 13 28 - Fax : 01 40 70 16 79
Email : technion@wanadoo.fr
Website : www.technionfrance.org ou www.technion.ac.il

Muriel Touaty
Directrice



RADIO JUDAICA, 94.8 FM, CHRONIQUE DU TECHNION AVEC MURIEL TOUATY
Mardi 22 janvier 2008 : interview des personnalités présentes lors de l’événement annuel du Technion France mercredi 19 décembre 2007

Actualité Juive 27/ 12/2007 no 1006 : Le Technion a relevé les défis de l’Innovation par Yaël Scemama

‘Un Nobel à Paris’ revue du CNRS décembre 2007




COMPTE-RENDU DE L’EVENEMENT SCIENTIFIQUE ‘LE TECHNION RELEVE LES DEFIS DE L’INNOVATION’ MERCREDI 19 DECEMBRE 2007

CONFERENCE SUR L’UBIQUITINE AU CNRS PAR LE PROFESSEUR AARON CIECHANOVER, PRIX NOBEL DE CHIMIE 2004, JEUDI 20 DECEMBRE 2007

LE SYMPOSIUM DES LAUREATS DU PRIX NOBEL DE SCIENCE AU TECHNION LE LUNDI 19 MAI 2008

Le prix de la Fondation France-Israël pour l’excellence de la recherche scientifique à l’UNESCO, le Mercredi 12 mars 2008

Pneumedicare - Une jeune entreprise est née du projet de fin d'étude d'un étudiant du Technion

Sept jeunes scientifiques du Technion sur la liste des 300 scientifiques prometteurs de l'UE
Chacun recevra une bourse moyenne de recherche d'1 millions d'euros




‘LE TECHNION RELEVE LES DEFIS DE L’INNOVATION’
MERCREDI 19 DECEMBRE 2007
MAISON DE L’UNESCO


Sous le haut patronage de Monsieur Nicolas Sarkozy
Président de la République

Sous le patronage de l’UNESCO et de SE Monsieur David Kornbluth, Ambassadeur d’Israël auprès de l’UNESCO


L’Association Technion France a organisé le mercredi 19 décembre 2007, une conférence à la Maison de l’UNESCO à Paris sur les thèmes de ‘De la Biomédecine à la Biotechnologie: les Innovations thérapeutiques pour demain’ et ‘L' Interdisciplinarité, une vision novatrice de la pensée scientifique et technologique’ avec la présence exceptionnelle du professeur Aaron Ciechanover,Technion, Israel Institute of Technology, Prix Nobel de Chimie 2004, les professeurs Uri Sivan, Russel Berrie Nanotechnology Center, Technion, Amos Etzioni, département Immunologie, Faculté de Médecine Rappaport, Technion, Alice Dautry, Directrice Générale de l’Institut Pasteur, Alain Fischer, chef de service d’immunologie, Hôpital Necker, Daniel Cohen, fondateur du Généthon, Miroslav Radman, Biologie Moléculaire, Hôpital Necker, Mathias Fink, Laboratoire d’ondes et acoustique, ESPCI, et José Sahel, chef de service ophtalmologie, Hôpital des Quinze Vingt.

Modérateurs: Professeur Bernard Debré, Ancien Ministre et Député de Paris, Professeur Jacques Lewiner, Directeur honoraire scientifique de l’ESPCI de la Ville de Paris.

COMPTE RENDU DE LA JOURNEE SCIENTIFIQUE SUR: www.technionfrance.org

Les photos de l’événement sont disponibles sur ce lien:
http://lereporter.free.fr/reportages/TECHNIONdec2007



CONFERENCE SUR L’UBIQUITINE AU CNRS PAR LE PROFESSEUR AARON CIECHANOVER, PRIX NOBEL DE CHIMIE 2004

La conférence s’est tenue le jeudi 20 décembre dernier au siège du CNRS. Programme sur www.technionfrance.org

Photo: Professeur Aaron Ciechnover
avec professeur Albert Fert,
Prix Nobel de Physique 2007
Photo: Professeur Aaron Ciechanover
avec Madame Catherine Bréchignac,
Présidente du CNRS


LE SYMPOSIUM DES LAUREATS DU PRIX NOBEL DE SCIENCE AU TECHNION

LUNDI 19 MAI 2008, Israël célèbre 60 ans d’excellence scientifique

Un événement incontournable pour tous les amoureux de la science et de l’innovation.
Venez rejoindre la mission organisée par ATF au Technion.
Cette manifestation internationale et de grande envergure est soutenue et parrainée par le professeur Jacques Lewiner, directeur honoraire scientifique de l’ESPCI et vice-Président de l’Association Technion France. L’association organise un voyage du 18 au 20 mai au Technion.
Vous souhaitez participer à la Mission ATF, contacter le 01 40 70 13 28 ou technion@wanadoo.fr

Programme du symposium:

1ère session:
Président de séance : Professeur Peretz Lavie, vice-Président des relations internationales au Technion

09h00 - 09h20 Allocution de bienvenue : Prof. Yitzhak Apeloig
"De la chimie à la médecine", Président du Technion
09h20 - 09h40 "Science pure et appliquée" Prof. Robert J. Aumann, Israël
(Lauréat du Prix Nobel de Sciences économiques, 2005)
09h40 - 10h00 "La science comme une aventure" Prof. Avram Hershko, Israël
(Lauréat du Prix Nobel de Chimie, 2004)
10h00 - 10h20 "Protéolyse intracellulaire comme future plateforme de développement de médicament" Prof. Aaron Ciechanover, Israël
(Lauréat du Prix Nobel de Chimie, 2004)
10h20 - 11h00 Pause café
11h00 - 11h40 "Entrer et sortir de la mitose" Prof. Tim Hunt, Angleterre
(Lauréat du Prix Nobel de Médecine, 2001)
11h40 - 12h20 "Structures de protéine en post génomique", Prof. Kurt Wuthrich, Recherche biologique et biochimique, Suisse (Lauréat du Prix Nobel de Chimie, 2002)
11h20 - 13h00 "Trafic nucléo cytoplasmique", Prof. Gunter Blobel, Etats-Unis (Lauréat du Prix Nobel de Médecine, 1999)
13h00 - 14h00 Pause

2ème session:
Président de séance: Professeur Jacques Lewiner, Directeur honoraire scientifique de l’ESPCI

14h00 - 14h40 "Oxyde nitrique et développement de médicament", Prof. Ferid Murad, Etats-Unis
(Lauréat du Prix Nobel de Médecine, 1998)

14h40 - 15h20 "Chimie : rétrospectives et prospectives", Prof. Jean Marie Lehn, France (Lauréat du Prix Nobel de Chimie, 1987)

15h20 - 16h00 "L'avenir de la physique" Prof. David Gross, Etats-Unis
(Lauréat du Prix Nobel de Physique, 2004)

16h00 - 16h30 Conclusion: Prof. Elie Wiesel, Etats-Unis - "L'éthique en science"
(Lauréat du Prix Nobel de la Paix, 1986)



Prix de la Fondation France- Israël pour l’excellence de la recherche scientifique franco-israélienne
A l’occasion de la venue en France du Président de l’Etat d’Israel, Monsieur Shimon Péres


Mercredi 12 MARS 2008
Maison de l’Unesco, salle IV
De 10h00 à 13h00


SOUS LE HAUT PATRONAGE DE L'UNESCO ET DE S. Exc. MONSIEUR DAVID KORNBLUTH, AMBASSADEUR D'ISRAEL AUPRES DE L'UNESCO

Ce prix est une initiative de la commission scientifique de la FFI présidés par Madame Edith Cresson (France) et le professeur Ilan Marek (Israël)

Le Jury:

Président d'honneur: Professeur Claude Cohen-Tannoudji, Prix Nobel de Physique 1997

Professeur David Khayat, Hôpital Pitié-Salpetrière
Professeur Alain-José Sahel, Hôpital des Quinze Vingt
Professeur Daniel Aberdam, Université Nice, co-directeur du laboratoire ‘Insertech’ au Technion (Inserm-Technion)

Pressentis:

Bruno Goud, Directeur de recherche CNRS, Directeur d'une unité à l'Institut Curie UMR144
Olivier Danos, Directeur de recherche CNRS, Ancien directeur de l'Unité mixte CNRS/Généthon à Evry.
Yvan de Launoit, Directeur de recherche CNRS, Directeur de l'Institut de Biologie de Lille
Christian Bailly, Directeur de recherche Inserm
Catherine Dargemont, Directeur de recherche CNRS, responsable d'équipe à l'Institut Jacques Monod

Partenaires: Inserm, Cnrs, Association Technion France

Agenda:

9h30 : Accueil et enregistrement
10h00 à 13h00 : Allocutions, remise des prix et présentations des travaux scientifiques par les lauréats.
Un cocktail suivra la remise des prix.

Les lauréats israéliens:
Dr. Shulamit Levenberg, faculté de génie biomédical, Technion, Israel Institute of Technology (cellules souches)
Dr Hossam Haick, faculté de chimie, Technion, Israel Institute of Technology (cancer)

Les lauréats français sont en cours de sélection

Pour assister à cet événement veuillez vous inscrire à
perrine.dufoix@fondation-france-israel.org Tél. 01.43.17.68.88 Ou
catherine.babaeva@fondation-france-israel.org Tél. 06.28.06.25.62



Un protocole d'accord a été signé à Jérusalem entre l'Alliance Renault Nissan et la société Better Place pour une mise en place massive de véhicules électriques en Israël



Photo : Le premier Ministre Israélien
Ehud Olmert, Mr.Carlos Ghosn,
Président Renault-Nissan,
et Shai Agassi, 'BetterPlace'
Le gouvernement israélien aiderait les clients par le biais d’incitations fiscales, Renault fournirait les véhicules électriques et Project Better Place construirait un réseau électrique de recharge des batteries sur l’ensemble du territoire national. Les véhicules électriques seront mis sur le marché en 2011.
Toutes les fonctions des véhicules de Renault utiliseront uniquement l’électricité. L’objectif zéro émission sera atteint tout en offrant des performances identiques à celles d’un véhicule équipé d'un moteur essence de 1,6 litres. Les véhicules électriques de Renault seront équipés de batteries lithium-ion, assurant une autonomie entre 100 et 180 km. Les véhicules utilisés seront des Renault Megane. La propriété du véhicule et des batteries sont dissociées. Les consommateurs achèteront leur véhicule et souscriront un abonnement pour son alimentation en énergie qui inclura l’utilisation de la batterie, facturée au kilomètre parcouru. Ce schéma est analogue à celui existant dans le domaine des téléphones portables, où l’abonnement mensuel pour le service s’ajoute au prix d’achat initial. Project Better Place dirigé par le brillant ancien élève du Technion, Shai Agassi, dont le siège est en Californie, a l’intention de construire un vaste réseau de bornes de recharge des batteries. L’autonomie ne sera plus un obstacle parce qu’il sera possible de recharger sa voiture à l’une des quelques 500000 bornes qui seront prochainement implantées en Israël. Un système informatique embarqué indiquera au conducteur la quantité d’électricité disponible et la borne la plus proche. Nissan, par le biais d’une filiale commune avec NEC, a conçu une batterie répondant aux besoins du véhicule électrique et assurera sa fabrication à grande échelle. Par ailleurs, Renault est en train de développer des « batteries échangeables » pour assurer une mobilité permanente. L’ensemble du dispositif sera soumis à une série de tests dès cette année. En Israël, où 90 % des automobilistes parcourent moins de 70 kilomètres par jour et où la distance entre les principaux centres urbains ne dépasse jamais 150 kilomètres, la voiture électrique pourrait être le moyen de transport idéal, et pourrait répondre à la plupart des besoins de la population en matière de transports.


Pneumedicare - Une jeune entreprise est née du projet de fin d'étude d'un étudiant du Technion
Une entreprise développant un appareil novateur pour la surveillance de la respiration, en particulier chez les prématurés




Photo: Dr Carmit Levy, directrice de
Pneumedicare, avec un capteur de
l'entreprise
Un projet de fin d'étude d'un étudiant du premier cycle de la Faculté d'Ingénierie Biomédicale, qui a remporté la première place à un concours de la faculté, est devenu une jeune entreprise qui développe un appareil novateur pour la surveillance de la respiration, en particulier chez les prématurés. L'entreprise - Pneumedicare - a commencé à fonctionner il y a quatre mois dans la Pépinière d'entreprises Yozmat Haemek Technological Incubator à Migdal Haemek et, en décembre, a démarré les essais cliniques au Centre Médical Carmel de Haïfa.
"Nous surveillons directement le mécanisme de la respiration", explique la directrice de l'entreprise, le Dr Carmit Levy, qui a terminé son doctorat en biomédecine au Technion. "Nous plaçons des capteurs sur les deux côtés de la poitrine et la partie supérieure de l'estomac du prématuré sous respirateur. Ainsi, nous pouvons surveiller l'absence de symétrie entre les deux poumons et le développement de désordres mécaniques dans la ventilation pulmonaire. Les capteurs sont fixés au corps de façon externe, sans intervention effractive.
L'équipement existant dans les unités de soins intensifs n'effectue pas une telle surveillance et, parfois, un temps précieux s'écoule (d'une demie heure à six heures) entre le moment où le problème survient dans la ventilation pulmonaire et jusqu'à ce que l'équipe médicale le détecte. La détection ne se produit généralement que lorsque le nouveau-né présente déjà des symptômes de détresse et qu'il y a un risque de dommage irréversible des organes vitaux. Les systèmes qui comportent une partie des respirateurs existants ou qui contrôlent le taux d'oxygène dans le sang, la fréquence cardiaque et la pression sanguine, ne surveillent pas directement le mécanisme de la cage thoracique ni ne rapportent immédiatement un problème comme le fait le système Pneumedicare. Une détection précoce des problèmes respiratoires, tels qu'une accumulation d'air entre les poumons et les parois de la cage thoracique (air thoracique), le blocage partiel du passage de l'air par des sécrétions, ou la respiration d'un seul poumon, peut éviter le développement de complications éventuelles et de dommages au cerveau irréversibles.
Uniquement aux Etats-Unis, plus de 240 000 bébés sont placés sous respirateur chaque année. Le système novateur est également destiné aux enfants et aux adultes. Le coût d'une unité de soins intensifs pour les prématurés est estimé à plus de 15 milliards de dollars par an. Associé aux soins destinés aux enfants et aux adultes, ce chiffre s'élève à plus de 35 milliards de dollars par an. L'appareil Pneumedicare a également des implications financières à long terme. La détection de problèmes par l'appareil permettra d'économiser de nombreux jours d'hospitalisation (dont le coût est évalué à 2000 dollars par jour) ainsi que le coût de traitement futur de ceux handicapés à la suite de difficultés respiratoires en tant que prématurés.

Les initiateurs de l'entreprise sont le professeur Amir Landesberg de la Faculté d'Ingénierie Biomédicale et le Dr Dan Waisman du Centre Médical Carmel et de la Faculté de Médecine Rappaport du Technion. Le projet final a été mené par les étudiants Hagay Weisbrod et Nitai Hanani et l'ingénieur Anna Feingersh, une ancienne de la faculté qui est employée par l'entreprise pour réaliser et analyser les essais cliniques. Les initiateurs prévoient de lancer sur le marché le premier appareil Pneumedicare dans un an.



Sept jeunes scientifiques du Technion sur la liste des 300 scientifiques prometteurs de l'UE
Chacun recevra une bourse moyenne de recherche d'1 millions d'euros


Sept jeunes scientifiques du Technion figurent sur la liste des 300 scientifiques prometteurs de l'Union Européenne. Ils recevront des bourses avoisinant 1 million d'euros par chercheur. Le vice-Président exécutif pour la Recherche, le professeur Moshé Eizenberg, a déclaré que le Technion avait présenté 49 candidats. Neuf sont arrivés en sélection finale, quatre d'entre eux ont gagné une bourse, alors que trois autres en ont obtenu l'engagement dans un proche avenir. Il s'agit du nombre le plus élevé de scientifiques provenant d'un seul institut universitaire à constituer une liste si prestigieuse et à avoir obtenu un tel nombre de bourses de recherche.

Le directeur du Bureau de Liaison de l'UE, M Alex Gordon du Technion, a indiqué qu'il y avait 9300 candidats en compétition pour ces bourses. Parmi eux, 559 ont atteint la sélection finale, dont neuf sont des scientifiques du Technion. Parmi les 200 gagnants en tête de liste, quatre sont des chercheurs du Technion : Dr Aharon Blank, Dr Debbie Lindell, Dr Eldar Fischer et Dr Shahar Mendelson. Sur la liste des 300 gagnants que l'UE a récemment publiée, mais qui n'a pas été encore officiellement approuvée, figurent trois autres scientifiques du Technion.

C'est le premier programme dans lequel l'UE finance la recherche fondamentale individuelle. Jusqu'à présent, l'UE finançait, en principe, des consortiums de scientifiques, de l'industrie et autres partenaires.
Mercredi 12 mars, Maison de l’Unesco :
Remise du Prix de la Fondation France Israel pour l’excellence de la recherche scientifique en partenariat avec l’Association Technion France
Jeudi 27 mars
Assemblée Générale de ATF à l’Assemblée Nationale
Mars (date à déterminer)
Dîner de soutien pour la recherche dans les maladies du cerveau, en présence du professeur Ariel Miller du Technion
Mercredi 19 Mai
Mission ATF au Technion à l’occasion du Symposium des Lauréats du prix Nobel scientifique dans le cadre des festivités du 60ème anniversaire de la création de l’Etat d’Israel
Du 1 au 3 juin
L’Assemblée des Gouverneurs au Technion
Mardi 17 juin
Dîner privé en l’honneur du professeur Peretz Lavie, vice- Président des relations internationales au Technion sur le monde des rêves et du sommeil
à la résidence de SE Monsieur Daniel Shek, Ambassadeur d’Israel en France
Du 9 au 12 septembre
Salon franco-israélien canadien sur l’imagerie appliquée aux secteurs de la défense, de la sécurité et du contrôle industriel en partenariat avec le Technion et l’Association Technion France au parc des Expositions de Chalon-sur-Saône (Bourgogne France) : invité du Technion le professeur Ron Kimmel, faculté des Sciences Informatique
Pré-programme de l'événement
Décembre (date à déterminer)
Evénement annuel de l’Association Technion France


Vous souhaitez effectuer un don ou un legs en faveur du Technion, nous vous invitons à contacter directement le Service des Dons et legs de l'Ambassade d'Israël à Paris (01.40.76.54.45 / 46 /47)
FOCUS EN LIGNE