Si vous ne visualisez pas ce courrier électronique, cliquez ici
DÉCEMBRE 2008 - JANVIER 2009
Le Technion: Fer de lance de la science et des technologies israéliennes dans le monde. La préservation de la vie est la motivation première de ses chercheurs et les retombées de ses recherches se font à l’échelle de l’humanité.

Adhérer à l’ATF: c’est encourager et participer à cette formidable dynamique de la préservation de la Vie en Israël et dans le monde.



Association Technion France
46, rue de l'Amiral Hamelin - 75116 Paris
Tél : 01 40 70 13 28 - Fax : 01 40 70 16 79
Email : technion@wanadoo.fr
Website : www.technionfrance.org ou www.technion.ac.il

Muriel Touaty
Directrice



RADIO JUDAIQUE FM, 94.8 FM, CHRONIQUE DU TECHNION AVEC MURIEL TOUATY
MARDI 9 DECEMBRE 2008

Invité : François Moisan, Directeur Stratégique de l’ADEME et MARDI 13 JANVIER 2009


Link1, Link2, Link3, Link4



Rapport de l’événement annuel de l‘Association Technion France : le Technion Relève les défis de la Préservation de la Planète’, jeudi 18 décembre 2008

Des chercheurs au Technion ont été les premiers à observer l'effet Magnus sur des ondes lumineuses

Des chercheurs du Technion ont créé l'unique laboratoire en Israël consacré au développement de vols en formation de satellites dans l’espace

«Ofakim», programme de formation d'ingénieurs originaires de la périphérie, est ouvert au Technion

L'école Internationale d'Ingénierie du Technion

Visites au Technion



LE TECHNION RELEVE LES DEFIS DE LA PRESERVATION DE LA PLANETE
RAPPORT DE L'EVENEMENT ANNUEL ASSOCIATION TECHNION FRANCE


L'événement annuel de l'Association Technion France 'Le Technion Relève les Défis de la Préservation de la Planète' s'est tenu jeudi 18 décembre 2008. Une journée scientifique qui a réunit 400 personnes s'est tenue à l'Unesco sous le haut Patronage de Madame Valérie Pécresse, Ministre de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche et sous le Patronage de SE. David Kornbluth, Ambassadeur d’Israël auprès de l’UNESCO. Le dîner de Gala a clôturé la manifestation scientifique dans les salons de la Présidence du Sénat sous le Haut Patronage de Monsieur Philippe Richert, Questeur du Sénat et Président du Groupe Amitié France Israël.

Le rapport scientifique de la journée, les présentations des intervenants et les photos de l’événement sont disponibles sur : www.technionfrance.org

Partenaires : Renault, Véolia, Sanofi Aventis, Atemation, Better Place, Mairie de Paris, Paris Tech, le Ministère de la Recherche et de l’Enseignement supérieur, CEA, CNRS, RISEP


Des chercheurs au Technion ont été les premiers à observer l'effet Magnus sur des ondes lumineuses



Spinoptiques: l'effet Magnus dans le domaine
des ondes lumineuses (nommé aussi le
«spin Hall effect») défléchit la lumière en
fonction de l'interaction entre la rotation
(spin) des photons et la forme de la
trajectoire lumineuse.
Des chercheurs au Technion ont réussi à être les premiers à observer l'effet Magnus sur des ondes lumineuses; cela pourrait ouvrir une nouvelle voie vers le contrôle de la lumière dans des instruments optiques à échelle nanométrique. En outre, cette découverte expérimentale permettrait d'avancer une méthode plus précise pour étudier des phénomènes physiques importants qui, jusque-là, ne pouvaient être examinés qu'avec des systèmes à la fois complexes et délicats impliquant de la matière condensée. Leurs travaux seront publiés dans le numéro de décembre 2008 de «Nature Photonics».

La recherche a été menée par le Prof. Erez Hasman, le Dr. Konstantin Y. Bliokh, le Dr. Vladimir Kleiner et Avi Niv du laboratoire «Micro and Nanooptics» de la faculté d'ingénierie mécanique et de l'institut Russel Berrie de Nanotechnologies au Technion - Institut de Technologie d'Israël.

L'effet Magnus peut être observé dans un grand nombre de systèmes; il décrit, par exemple, la force oblique qu'une balle tournante subit quand elle passe dans l'air. Cela explique l'effet de la «balle à effet» lancée par le lanceur de base-ball, ou encore pourquoi une balle de golf mal jouée coupe, ou «slice». Les ondes lumineuses, se composant de particules sans masse nommées «photons», ont une sorte de rotation qui leur est propre et qui dépend de leur polarisation - c'est-à-dire, la direction de la vibration de l'onde quand celle-ci se propage. L'effet Magnus (nommé aussi «l'effet spin Hall») appliqué aux ondes lumineuses défléchit la lumière suite à l'interaction entre la rotation de la lumière et la forme de sa trajectoire.

Le Prof. Erez Hasman et ses collaborateurs ont élaboré une théorie unifiée de cet effet et ont aussi effectué sa première observation expérimentale. Les applications potentielles de leur travail sont vastes. « L'utilisation de cet effet dans des appareils photoniques et nano-optiques pourrait entraîner la mise au point d'un nouveau et prometteur domaine de recherche - les "spinoptiques", dit le Prof Hasman. Nous espérons qu'il sera possible de mettre sur pieds des nouvelles façons, jusque-là impossibles, de contrôler la lumière dans des instruments nanométriques à cent pour cent optiques.»

Ces travaux pourraient aussi produire des résultats utiles pour d'autres domaines de la physique. Le Prof. Hasman explique: «Il y a plusieurs systèmes où la rotation d'une particule s'ajoute à sa trajectoire, en physique des particules élémentaires, ou en physique de la matière condensée. La mathématique est la même dans tout les cas, mais, en phases expérimentales, il est extrêmement difficile de comprendre ce qui se passe. Notre système expérimental offre une nouvelle façon d'aborder quelques-unes de ces questions fondamentales de façon claire et précise.»


Des chercheurs du Technion ont créé l'unique laboratoire en Israël consacré au développement de vols en formation de satellites dans l’espace

La création de ce nouveau laboratoire pourrait rapprocher Israël du stade où il aurait la capacité de mettre en orbite autour de la terre des vols en formation. Elle permettrait l'opération simultanée, et d’une qualité sans précédent, de quatre satellites dans l’espace pour des missions d'imagerie et de navigation.

Des chercheurs de la faculté d'ingénierie aérospatiale du Technion ont créé un laboratoire unique en Israël consacré au développement de vols en formation de satellites dans l’espace. Le laboratoire inclut des installations permettant de créer et de tester technologies et équipements, dans des conditions semblables à celles existant dans l'espace, y compris le contrôle coopératif, la commande de position relative et la détection de rotation. Les équipements avancés du nouveau laboratoire incluent une grande table pneumatique, des maquettes de vaisseaux spatiaux et des capteurs spécialisés.

«Au début du 21ème siècle, les ingénieurs spatiaux font face à de nouveaux challenges - le développement et la mise en œuvre de missions spatiales qui seraient à la fois intéressantes pour les scientifiques, captivantes pour le public et financièrement abordables», dit le Prof. Pini Gurfil, directeur du laboratoire. «Nous avons créé ce laboratoire pour faire face à ces défis et pour promouvoir les objectifs technologiques et scientifiques d'Israël dans l'espace».

Le nouveau laboratoire sert aux chercheurs à effectuer des simulations de vols de petits satellites dans l’espace. Ces satellites sont capables de coopérer les uns avec les autres et peuvent facilement être remplacés en cas de panne. Ce système pourra remplacer les satellites utilisés actuellement, qui sont plus grands, plus compliqués et plus chers. Les maquettes de satellites construites par les chercheurs du Technion se déplacent sur une table pneumatique et communiquent via ZigBee, un protocole de communication sans fil à large bande et à courte portée.

Les chercheurs du Technion pensent que ce système innovant pourrait permettre à de petits satellites d’effectuer l'imagerie simultanée de toute la surface de la terre - une technologie qui non seulement améliorera de façon significative la qualité des images mais permettra également d'obtenir des images réalistes, tridimensionnelles. L'opération simultanée de plusieurs petits satellites permettra la mise en œuvre de services de navigation locaux à base de satellites, ainsi que la création d'une nouvelle technologie d'imagerie stellaire et planétaire pour la recherche astronomique des systèmes planétaires hors du système solaire.

Le laboratoire a été conçu en collaboration avec des ingénieurs de l'institut Asher pour la recherche spatiale (Asher Space Research Institute) au Technion et Zickel Engineering. Il a été construit avec le soutien financier du Technion, de la Galileo Supervisory Authority et du ministère israélien de la science et de la technologie.


«Ofakim», programme de formation d'ingénieurs originaires de la périphérie, est ouvert au Technion

Cent jeunes femmes et hommes - soldats démobilisés juifs et druzes originaires de la périphérie ne remplissant pas les critères scolaires d'admission à l'université - entament leurs études dans un programme préparatoire spécial.

Le programma Ofakim («horizons») a commencé au Technion dans la filière science-technologie; il est prévu qu’il s’ouvrira dans l’avenir dans d'autres universités israéliennes.

Ce nouveau programme permettra aux habitants de la périphérie, soldats démobilisés ne remplissant pas les critères scolaires d'admissions à l'université, d'obtenir un diplôme universitaire en science et technologie.

Le ministère de la défense, via le «fonds et unité d'orientation pour soldats démobilisés», repère des candidats ayant fini leur service militaire à Tsahal et ressortissants de communautés de la périphérie, pour les orienter vers ce programme préparatoire, qui leur permettra d'intégrer, même sans baccalauréat, toutes les facultés du Technion.

Les participants bénéficieront d'une bourse couvrant tous les frais de scolarité, de logement et de la vie courante. Ce programme est organisé initialement par le Technion, avec le financement du fonds du ministère de la défense et de son unité d’orientation pour soldats démobilisés, et avec le soutien de l'association pour l'avancement de l'éducation, de la fondation Rashi, de la fondation Gruss et de la «Israel Association of Electronics and Software Industries».

L'auteur du programme, Yehuda Zisapel, est le Président du groupe RAD-BYNET et le chairman de la «Israel Association of Electronics and Software Industries». Il explique que «la vision du programme Ofakim est d'agrandir le nombre de professionnels de qualité originaires de la périphérie dans le secteur Hi-Tech, et ainsi de contribuer à la diminution de l'écart social entre la périphérie et le centre du pays. Orienter de talentueux jeunes hommes et femmes vers des études d'ingénierie et de science - en leur offrant le soutien économique, scolaire, et social nécessaire - aura pour effet de permettre à ces jeunes gens de se créer un meilleur avenir, et en même temps de renforcer l'économie israélienne, de consolider la périphérie et de diminuer l'écart social en Israël. Nous somme persuadés que ce cycle d'études sera suivi d'un renouvellement de la forte demande pour ingénieurs et scientifiques, et que ces industries de pointe continueront à servir de locomotive pour l'économie d'Israël».

En vue de sa mise en œuvre à un niveau national, les dirigeants du programme ont l'intention de solliciter le soutien de l'Etat pour le financement de son élargissement au nombre de 1500 diplômés chaque année.

La cérémonie d'ouverture du programme Ofakim aura lieu le mardi 27 novembre 2008 à 16h00 au Centre d'Etudes Pré-Universitaires du Technion. Y participeront le Président du Technion, le Prof. Yitzhak Apeloig, le Directeur Général du Ministère de la Défense, M. Pinchas Buchris, et les dirigeants des fondations et organisations parties prenantes du projet.


L'Ecole Internationale d'Ingénierie du Technion

L’école offrira des cursus d'ingénierie (cycles d'études complets jusqu'au diplôme d'ingénieur), enseignés intégralement en anglais. Les dossiers de candidature sont actuellement pris en compte pour l'admission du mois d'août 2009.

Nous offrons trois diplômes de B.Sc (Bachelor) d'ingénierie dans les domaines suivants:
  • Génie civil
  • Génie hydro économique et Ingénierie de l'environnement
  • Ingénierie des transports

Nous avons également l'intention d'offrir des diplômes de ME (Master d'Ingénierie) dans les domaines: Ingénierie de l'environnement, Gestion de Construction. Chaque année, le nombre d'étudiants qui choisissent de faire leurs études à l'étranger va croissant; leader mondial en technologie, le Technion souhaite devenir leur premier choix.Crée en 1924, le Technion occupe depuis longtemps une position mondiale de pointe, en programmes d'études et en recherche; le Technion a été classé parmi les 25 meilleures universités dans le monde, selon le classement 2007 du prestigieux International Times Magazine. Ce nouveau programme d'études a pour objet de faire du Technion une destination de choix pour des étudiants internationaux brillants en 1er , 2nd et 3ème cycle.Le Technion offrira aux étudiants internationaux un programme d'orientation, ainsi que des logements en résidence universitaire sur le campus.

Léa Ben-Shoshan, officier de réserve de l'Armée Israélienne, en fin de cursus universitaire au Technion de Haïfa en Ingénierie en Eau et ex-directrice au bureau de gestion du Campus du Technion sera à Paris du 26 novembre au 2 décembre afin de présenter l’Ecole et de permettre aux élèves du monde entier, et notamment de France, d'entamer leurs études technologiques au Technion juste après leur Baccalauréat. Pour des informations complémentaires sur l’école, contactez l’Association Technion France.

VISITES AU TECHNION NOVEMBRE ET DECEMBRE 2008

Monsieur Firoz Ladak, Directeur Général de la Fondation Edmond et Benjamin de Rothschild a visité le Technion le 6 novembre 2008. Le but de la visite était de vérifier un partenariat entre le Technion et la Fondation de Rothschild. Firoz Ladak a débuté sa visite par un tour dans le centre des visiteurs ‘Coler California’, puis a rencontré le Professeur Gideon Grader, Directeur du projet Energie au Technion. Il semblerait que les fondations Rothschild souhaitent s’impliquer dans des projets de recherches plus avancées et les activités du TEP (Technion Energy Program) sont des travaux appliqués qui pourraient mener à des contacts avec l'industrie. La visite a continué à la faculté de l'ingénierie civile et environnementale. Le Prof. Bentur, le doyen, a présenté la faculté ainsi que son rôle actuel et passé dans l'économie d'Israël. Le Prof. Yoav Carmel a parlé de son travail - et plus particulièrement de ses recherches sur la sylviculture, laquelle doit être élargie et mise en l'œuvre sur une plus grande échelle. La discussion a porté sur la sylviculture dans le désert (notamment la forêt de Yativ dans le Néguev) et dans des climats semi-arides tels que Mongolie, Australie, Argentine et Afrique du Sud. L'entretien s’est terminé avec un panorama de l'Ecole Internationale d'Ingénierie, de ses objectifs et du besoin de bourses.

La Chambre de Commerce France Israël - mission de Toulouse, Lundi, 9 novembre 2008

La délégation : Le Prof. Alain Costes, ancien Vice-ministre chargé de la recherche, actuellement Président de la Fondation INABIOSANTE; Le Prof. Roland Bugat, Président de Biocluster competitiveness “Cancer Bio Health” et professeur en médecine à l'université Paul Sabatier; Davy Atlan, Vice Président de la Chambre de Commerce France Israël; le Dr. Pierre Khalifa, Vice Président de la Chambre de Commerce France Israël; Alexandre Levy, Secrétaire Général à la Chambre de Commerce France Israël; et Monsieur le Directeur de Marketing à l'Ecole de Commerce de Toulouse.
L'objectif de cette visite était de vérifier la possibilité de mettre en marche des partenariats industriels ainsi qu'une collaboration universitaire entre l'Etat d'Israël en général, le Technion et la région Midi Pyrénées, dans les domaines des nanotechnologies et le cancer - dans le cadre d'un nouveau Canceropôle. Pour commencer il y aura 2 événements principaux: un colloque binational de 2 jours intitulé «NBI to Life» (Nano-Bio-Info) avec la participation de spécialistes israéliens et français, qui aura lieu à Toulouse en Janvier 2009, et la visite d'une importante délégation de haut niveau comprenant entrepreneurs, industriels et scientifiques français, en mai 2009.
Le Canceropôle se focalisera sur l'application des nanotechnologies, de la biotechnologie et de l'informatique dans la recherche du cancer et dans le domaine général de la santé. Dans ce contexte ils ont montré un grand intérêt dans l'interface entre nanos et LS. Le Canceropôle fonctionnera dans un vaste campus, un nouveau site richement équipé à Toulouse, qui comprendra des installations de recherche universitaire (des laboratoires INSERM/CNRS qui viendront renforcer les installations déjà existantes de l'université), et un hôpital consacré au développement de projets et de médicaments novateurs contre le cancer et au traitement de patients, qui servira plusieurs industries, notamment les industries pharmaceutiques. Par exemple, SANOFI AVENTIS inaugurera un espace de 35,000 m2 consacré à la recherche et au développement.

Cette visite avait pour objectif aussi de préparer le 1er événement, et de repérer les chercheurs du Technion qui pourraient se rendre à Toulouse pour participer à ce colloque, et qui, de façon générale, seraient intéressés à collaborer avec le Canceropôle. Les domaines de prédilection seraient:

  • Les nanotechnologies dans le traitement du cancer et dans la recherche
  • La biotechnologie dans le traitement du cancer et dans la recherche
  • L'informatique (IT) dans le traitement du cancer et dans la recherche
  • Les innovations dans le traitement du cancer et dans la recherche
  • Le transfert de technologies dans le traitement du cancer et dans la recherche

L'itinéraire de leur visite a compris des entretiens avec le Prof. Rafaeli, Prof. Perlman, Alex Gordon, Prof. Sivan, Dr. H. Haick, Ilan, Marcelle Machluf et avec des chercheurs du «Polak Center for cancer Research» (le centre Polak pour la recherche du cancer). Ils ont même eu un entretien avec l'éminent Prof. Ciechannover!

La région Midi-Pyrénées est la quatrième zone métropolitaine en France, avec un taux de croissance le plus élevé en Europe. Elle est connue comme un des grands centres de l'industrie aérospatiale européenne, où se trouvent les sièges d'Airbus, Galileo, les Système Satellite SPOT, CNES, Thales, EADS. Je sais aussi qu'ils se sont entretenus avec le directeur de l'hôpital Hadassah, avec le ministre de la Santé, et avec des chercheurs de l'institut Weizman.

L’événement NBI To Life organisé par la Chambre de Commerce France Israel à Toulouse se tient les 18 et 19 janvier 2009 à la Chambre de Commerce et d’Industrie de Toulouse. Voir le programme:

Mission Mairie de Paris - Jeudi, 20 novembre 2008

La délégation : Monsieur Jean-Louis Missika, maire adjoint de Paris chargé de la recherche et des universités; Le. Prof. Jose Alain Sahel, Président, Service d'Ophtalmologie, 15/20 National Ophthalmology Hospital & Rothschild Ophthalmology Foundation, Directeur du «Vision Institute», Inserm-UPMC Research Center 968 Paris, l'école de médecine Pierre & Marie Curie, Paris VI, Monsieur Gilles Rubinstein, Directeur Général de la Fondation Pierre Gilles De Gennes. La visite a inclus des entretiens avec le Prof. Apeloig, Président du Technion Benny Soffer, le Prof. Anat Rafaeli, le Prof. Ido Perlman, David Promof et le Prof. Daniel Aberdam.


Groupe TOTAL - 23, 24 et 25 novembre 2009

La délégation: Philippe Ricoux, Direction Scientifique TOTAL; Daniel Benoualid, Directeur du Centre de Recherche Hutchinson S.A; Georges Oppenheim, Consultant en Statistiques, la Division Scientifique; Prof. Michel Bercovier, de l'université Hébraïque à Jérusalem; Monsieur Israel Wander, Consultant, HPC & Numerical Simulation, du service R&D chez Hutchinson.

L'objectif de leur visite était de se former un aperçu sur le Technion en vue d'une collaboration possible

Leur visite de 3 jours a été très intense. Leur itinéraire a compris: les facultés de Mathématiques (E. Yariv, Amy Novik Cohen, Alexander Yoffe), Biotechnologie & Ingénierie Alimentaire (Y. Shoham), Chimie (M. Eisen, I. Marek), Ingénierie électrique (S. Mannor, M. Nazarathy, Y. Eldar), sciences informatiques (G. Elber, G. Gotsman), Ingénierie des matériaux (M. Silverstein), Ingénierie chimique (Dean Y. Cohen – ont également présenté RBNI), Ingénierie mécanique (M. Shapiro, A. Fischer, Z. Palmor, G. Hetsroni, I. Etzion, M. Warenberg, E. Zussman and D. Rittel). Le Prof. Oded Shmueli, Vice Président pour la Recherche, a accueilli la délégation. La réunion de travail avec le Prof. Gideon Grader, Directeur du Programme Energie au Technion a été très pertinente. La délégation a reçu une représentation très complète des modes de coopération les bourses de recherche, les contrats de recherche, les programmes cadre Européens sur le R&D, Magneton, le transfert de technologies, les stages d'été, etc...


FNEP - Fondation Nationale Entreprise et Performance - Jeudi 11 décembre 2008

La Mission économique à l'Ambassade de France en Israël nous a demandé d'organiser une courte visite pour ce petit groupe de 7 cadres et ingénieurs de haut niveau représentant de grandes sociétés industrielles françaises membres de la FNEP. C'est une mission annuelle, dont le thème cette année était «Gérer la recherche et l'innovation pour améliorer la compétitivité». Israël était la dernière étape sur leur parcours, après les Etats Unies, l'Allemagne, la Suisse, la Corée du Sud et la Finlande. Après leur retour ils rédigent un rapport, qui est présenté par une personnalité industrielle à un important auditoire au Sénat de France, et distribué auprès de membres du gouvernement, fonctionnaires, députés, universités, cadres d'entreprises et PDGs. Shimon Arbel les a accueillis, a donné un aperçu du Technion et a parlé des priorités de l'université. Puis, Benny Soffer.

Le Sénateur Pierre Laffitte (Nice-Sophia Antipolis) et Orry Chetboun, Business Development Manager - dimanche 14 décembre 2008

Leur objectif est de présenter le modèle israélien de pépinières à leurs partenaires universitaires et surtout à des investisseurs potentiels, aux gestionnaires de capital à risque et aux industriels. Ils souhaitent bénéficier de l’expérience du Technion, de son réseau d'investisseurs.


Lundi 15 décembre 2008
Visite du Prof. Xavier Marie, Vice-président du Conseil Scientifique, Institut National des Sciences Appliquées, Toulouse; Monsieur Leandro De Sa, Président de la Chambre de Commerce France-USA; M. Davy Atlan, Vice Président, Chambre de Commerce France Israël; REGION TOULOUSE – MIDI PYRENNEES. Les 2 objectifs de cette visite:

1. Se rencontrer pour conclure les détails avec les membres du corps enseignant au Technion qui se rendront à Toulouse en janvier 2009 pour le colloque de 2 jours organisé par le Technion, sur la thématique des nanotechnologies, le cancer, les biotechnologies et l'informatique (intitulé «NBI to Life»).

2. Parler précisément d'un partenariat possible entre votre faculté MBA et le groupe ESC. Les rencontres ont été très positives. Le Doyen, le Prof. Golany a donné un aperçu de la faculté d'ingénierie industrielle, en soulignant qu'il serait très intéressé à créer des partenariats universitaires, étant donné que cela va de paire avec son souhait de devenir "global" et d'établir des coopérations internationales avec l'Extrême-Orient, l'Europe et l'Amérique du Nord. Miriam Erez, directrice scolaire du programme MBA a plutôt parlé d'innovations. Monsieur De Sa a présenté au prof. Anat Refaeli son objectif d'établir un programme «Executive MBA» (MBA pour cadres) qui bénéficierait d'un large éventail et qui offrirait des «modules de cours» dans des lieux différents puisque il considère signer des accords avec John Hopkins, Bejing University, l’Inde et le Maroc (les étudiants seraient inscrits à leur université d'origine). Le prof. Marie représentait ici toutes les institutions d'éducation supérieure de la région Midi-Pyrénées, ou PRES (Pole de Recherche et d’Enseignement Supérieur) - i.e., une université principale - Paul Sabbatier - 6 écoles/instituts d'ingénierie et une école de commerce (ESC). Toulouse et deuxième en France (après Paris) en termes de nombre d'étudiants (120,000), dont 50,000 font leurs études dans les domaines des sciences, des sciences médicales et de l'ingénierie. Cette région produit beaucoup plus d'ingénieurs que toute autre région française (plus de diplôme d'ingénierie qu'à Paris) et est deuxième en nombre de chercheurs. Le Prof. Xavier Marie est intéressé à la fois par les échanges d'étudiants et par les coopérations de recherche.

Lundi 12 Janvier
Présentation de Focucell, société de biotechnologie innovante issue de la recherche au Technion organisé par Biotech Développement Conseils et l’Association Technion France. Renseignement : 01 78 99 43 99 Mademoiselle Victoire Rieunier, email : vrieunier@gmail.com
19 et 20 janvier
Ce séminaire a pour objet de renforcer les relations académiques, industrielles et économiques entre la région et l’Etat d’Israël. Son programme a été établi autour de quatre idées force : - une connaissance partagée des grands projets des deux territoires qui peuvent conduire à de futures coopérations - des présentations spécifiques et complémentaires autour de la recherche, de la technologie, de l’innovation, de l’industrie et de la santé - des visites ciblées pour les membres de la délégation israélienne dont celle du Cancéropôle - des moments privilégiés permettant des entretiens plus individualisés Ce séminaire est organisé avec le support : - de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Toulouse - de la Mairie de Toulouse - de la Communauté d’Agglomération du Grand Toulouse - du Conseil Régional Midi-Pyrénées. Cliquez pour le programme complet.
31 mai au 3 juin
Le Board of Governors
(Le conseil international des gouverneurs) se tiendradu 31 mai au
3 juin au Technion


Vous souhaitez effectuer un don ou un legs en faveur du Technion, nous vous invitons à contacter directement le Service des Dons et legs de l'Ambassade d'Israël à Paris (01.40.76.54.45 / 46 /47)
FOCUS ENLIGNE