Si vous ne visualisez pas ce courrier électronique, cliquez ici
JANVIER 2011
Le Technion: Fer de lance de la science et des technologies israéliennes dans le monde. La préservation de la vie est la motivation première de ses chercheurs et les retombées de ses recherches se font à l’échelle de l’humanité.

Adhérer à l’ATF: c’est encourager et participer à cette formidable dynamique de la préservation de la Vie en Israël et dans le monde.



Association Technion France
46, rue de l'Amiral Hamelin - 75116 Paris
Tél : 01 40 70 13 28 - Fax : 01 40 70 16 79
Email : muriel.touaty@technionfrance.org
Website : www.technionfrance.org ou www.technion.ac.il

Muriel Touaty
Directrice Générale



RADIO JUDAIQUE FM, 94.8 FM CHRONIQUE DU TECHNION PAR MURIEL TOUATY
LE MARDI 11 JANVIER 2011 A 09H45
PROCHAINE EMISSION MARDI 15 FEVRIER


Le Technion sur Youtube http://www.youtube.com/profile?user=Technion

Retrouvez l’Association Technion France sur Facebook

L’Association Technion France présente à tous ses amis en France et dans le Monde ses meilleurs vœux de bonheur et réussite pour 2011
Animation flash www.technionfrance.org




Nouvelles du Technion et de l’ATF

Le Technion a relevé les Enjeux de la Révolution Nano: reportage photo, rapport scientifique de la journée et questionnaire de satisfaction

Le Technion est une des trois institutions hors USA invitées à participer à la création d´un centre de recherche à New York

Une nouvelle source possible de biomarqueurs du cancer

Mazor Robotics vient de vendre un nouveau système SpineAssist à l’hôpital universitaire de Tubingen en Allemagne

Innowattech, avec la Société Nationale des Routes d'Israël va tester "un système de pesée en mouvement" sur un tronçon de l'autoroute 75, près de Haïfa



Le Technion a relevé les enjeux de la Révolution Nano

L’ Association Technion France a organisé son événement annuel ‘Le Technion relève les Enjeux de la Révolution Nano’ (Technion, Israel Institute of Technology) qui a eu lieu le mardi 14 décembre 2010 l’Unesco, Paris, salle IV, sous le Haut Patronage du Président de la République, Monsieur Nicolas Sarkozy, et avec le soutien du Secteur des sciences exactes et naturelles de l’UNESCO. Une journée exceptionnelle qui a reunit plus de 400 personnes avec les plus grands experts actuels des nanotechnologies. La journée a été clôturée par un cocktail dînatoire qui a regroupé 250 amis et soutiens du Technion lors d’une soirée exceptionnelle accompagnée de la très belle voix franco-américaine Sara Lazarus tout en dégustant les meilleurs vins israéliens.

Reportage photos de l’événement www.technionfrance.org
Rapport scientifique de la journée (pdf)
Questionnaire de satisfaction : http://www.surveymonkey.com/s/Questionnaire_ATF






Le Technion est une des trois institutions hors USA invitées à participer à la création d´un centre de recherche à New York

« Il s´agit d´un honneur exceptionnel mettant en exergue notre réputation internationale », dit le Professeur Peretz Lavie, Président de l´Institut Israël deTechnologie.



Prof. Peretz Lavie
Le Technion est une des trois institutions universitaires hors USA ayant reçu cette invitation de la part de la ville de New York à participer à la création d’une « institution de recherche scientifique et technologique de niveau international » à New-York.

Comptant parmi elles les huit grandes universités privées du nord-est des USA (telles les universités Columbia ou Cornell), les institutions universitaires ayant reçu cette invitation devront soumettre un projet d’offre avant mi-mars; celles qui seront présélectionnées pourront soumissionner à l’appel d´offre définitif.

« Il s’agit d’un honneur exceptionnel qui met en exergue notre réputation internationale », a dit le Professeur Peretz Lavie, Président de l’Institut Israël de Technologie.
Lavie explique que la ville de New York souhaitant que le nouveau centre de recherche joue un rôle dans l’économie de la ville, le Technion a suggéré de commencer par enseigner des sujets comme le génie électrique et les sciences informatiques, afin d’offrir aux étudiants une expérience pratique dès le début.

Mais au Technion, que la lettre d´invitation décrit comme ayant une « réputation remarquable au sein de la communauté universitaire et dans le monde de la recherche», la décision de soumettre une offre n’est pas encore chose faite, vu le court délai et les contraintes financières affectant actuellement non seulement le Technion mais aussi bon nombre d´autres institutions d’éducation supérieure en Israël. La décision définitive devrait être prise ces jours-ci.

S’il décide de participer, le Technion trouvera chez ses interlocuteurs « un engagement fort, sous forme de fonds et de terrains contrôlés par la ville », dit Bloomberg dans sa lettre.

« Quand nous aurons pris meilleure connaissance du projet de la présence du Technion-Institut Israël de Technologie à New-York, nous collaborerons étroitement avec vous afin d’assurer un degré optimal de soutien qui vous permettra d’atteindre vos objectifs et vos priorités », a-t-il ajouté.

L´invitation ne précise pas de somme, mais selon des administrateurs au Technion des officiels de la ville de New York auraient rapporté que la municipalité avait l’intention de débourser cent millions de dollars pour cette nouvelle institution de recherche, et que la ville était en train de repérer un site adéquat dans les cinq arrondissements de New York.

Des représentants du Technion on indiqué qu’ils vérifient si les diplômes qu’obtiendront les étudiants de cette nouvelle institution seront décernées par des institutions américaines ou par le Technion, dans la mesure où celui-ci était sélectionné comme partenaire de la ville de New York dans ce projet.

Si le Technion participe au processus final de soumission d’offre, il tentera probablement de le faire en collaboration avec d’autres universités, ce type de coopération étant permis par le règlement.



Une nouvelle source possible de biomarqueurs du cancer

« À l´avenir, le diagnostic du cancer se basera peut-être sur quelques millilitres seulement de sang », explique une équipe de chercheurs au Technion dirigée par le Professeur Arie Admon.

Dans une étude publiée récemment dans les Actes de l´Académie Nationale des Sciences, des scientifiques décrivent une nouvelle source de biomarqueurs dérivés du sang qui pourrait permettre de détecter des rechutes et d´identifier plusieurs types de cancers. Cette technique pourrait aussi « offrir une quantité suffisantes de renseignements permettant l´élaboration de traitements personnalisés du cancer », explique Admon.

Les biomarqueurs se composent de molécules immunitaires appelées «HLA» et de leur cargaison de peptides - des fragments de protéines dégradées - qu´elles transportent jusqu´à la surface des cellules tumorales. Puisque les cellules cancéreuses libèrent de grandes quantités de molécules HLA, « il est possible de diagnostiquer différentes maladies, y compris le cancer, en analysant les peptides transportées par les molécules de HLA solubles ».

En général, les HLA transportent ces peptides vers la surface de la cellule afin de les faire examiner par les cellules immunitaires du type «T»; mais une petite partie de ces molécules HLA est libérée par ces cellules dans le sang. Le Professeur Admon et ses collègues ont démontré que ces molécules HLA libérées dans le sang portent toujours leur cargaison de peptide.

La méthode a été jusque-là testée sur du sang de patients souffrant de myélome multiple et de leucémie, de personnes en bonne santé ainsi que sur des cellules cancéreuses cultivées an laboratoire. Si cette procédure est validée par d´autres phases de tests, disent les chercheurs, elle pourrait « devenir le fondement d´un diagnostic simple et universel du cancer à base d´analyse sanguine ».

« Nous souhaitons obtenir une détection précoce, offrant un meilleur pronostic, la détection de rechutes et de meilleurs renseignements pour l´élaboration de traitements personnalisés, explique le Professeur Admon; mais il s´agit là de buts à long terme. Parmi ces buts, le premier objectif réalisable serait probablement la détection de rechutes. »

D´autres chercheurs ont suggéré que le flux des complexes HLA-peptides libéré par les cellules cancéreuses aiderait le cancer à tromper le système immunitaire, car il sert, selon le Professeur Admon, « à bloquer et confondre les cellules T anticancéreuses ».



Mazor Robotics vient de vendre un nouveau système SpineAssist à l’hôpital universitaire de Tubingen en Allemagne

L’entreprise israélienne n’a pas souhaité communiquer sur le montant du contrat. L’hôpital de Tubingen collaborera avec Mazor pour améliorer les interventions chirurgicales sur les vertèbres du cou.

Mazor affirme que la renommée internationale de l’Université de Tübingen et les types d’interventions chirurgicales effectuées à l’hôpital universitaire devrait booster les ventes du système SpineAssist en Europe. Bien que le système sera utilisé pour les interventions chirurgicales sur les vertèbres du cou, la plupart des procédures actuelles du robot SpineAsist ont été effectuées sur vertèbres lombaires, dans le bas du dos. Les interventions sur les vertèbres du cou sont plus complexes et exigent une plus grande précision, challenge que SpineAssist devra relever.

Rappelons que le système SpineAssist est un appareil fixé sur les os, qui guide le chirurgien pour placer avec la plus haute précision des implants destinés à stabiliser la fusion des vertèbres, à la fois pour les opérations ouvertes et pour la chirurgie micro-invasive.

Le robot miniature Spineassist permet aux chirurgiens des interventions plus précises et une diminution des échecs lors d’opérations le long de la colonne vertébrale. La société Mazor Surgical Technologies a été fondée en 2001 comme filière du département mécanique du Technion.

Les bureaux de la société sont localisés à Caesarea, en Israël et à Norcross, GA, aux USA (Mazor Surgical Technologies Inc.). Mazor s’est spécialisé dans le développement de la robotique médicale.

Source : Israel Valley



Innowattech, avec la Société Nationale des Routes d'Israël va tester "un système de pesée en mouvement" sur un tronçon de l'autoroute 75, près de Haïfa

Une petite start-up israélienne basée au Technion a eu l’idée d’exploiter une source d’énergie aussi nouvelle qu’originale : Maîtrisez la puissance des autoroutes et des chemins de fer, avec leur flux de trafic non-stop ; mieux encore que d’exploiter la pluie et le beau temps ! Fondée en 2007 par des chercheurs du Technion et de Hadassah, Innowattech a développé un système de petits générateurs piézo-électriques destinés à être incorporés dans l’asphalte de la route.

Chaque fois qu’un véhicule passe sur le pavé, la technologie d’Innowattech convertit la compression naturelle en électricité. Celle-ci est ensuite, soit stockée dans une batterie pour une utilisation immédiate pour servir par exemple, à l’alimentation des feux ou des caméras de sécurité des routes, ou bien acheminés vers le réseau électrique national.

Selon un savant calcul, 500 camions passant sur un kilomètre de route, à une vitesse moyenne de 72 kilomètres à l’heure peuvent produire 200 kWh par heure. C’est assez d’électricité pour assurer la consommation moyenne de 300 familles !

Mais ce n’est pas tout. La route recèle d’autres richesses encore inexploitées. Alors que les scientifiques d’Innowattech s’apprêtaient à emprunter la voie de sortie de l’autoroute, ils découvrirent que leur invention, pouvait aussi extraire des données de régulation du trafic autoroutier. En mesurant la distance entre deux patins et le temps que mettra un camion à parcourir cette distance, l’Innowattech peut dynamiquement calculer le poids du camion par exemple, et sa vitesse. Ces données peuvent ensuite être transmises à la société du réseau routier ou bien à la police. Tout cela forme une boucle autonome : en roulant, les camions produisent de l’électricité qui alimente le système de suivi des camions.

Innowattech, avec la collaboration de la Société nationale des routes d’Israël vient ainsi de lancer un test de son système de pesée en mouvement sur un tronçon de l’autoroute 75, près de Haïfa. Même si vous ne conduisez qu’une voiture et non un camion, sachez maintenant que vous pouvez contribuer à la création d’énergie alternative…

Source : Israel Valley
Avril (date à confirmer)
Assemblée Générale de l’Association Technion France à l’Assemblée Nationale
1 au 4 mai
Mission ATF au Technion pour tous les amoureux de la Science et de l’Innovation. Programme et modalités de réservation prochainement disponible sur www.technionfrance.org
Renseignement au 01. 40. 70. 13. 28
Voir pré-programme
30 mai au 2 juin
Délégation de l’American Technion Society’
Le film de promotion de l'American Technion Society en prévision de leur mission annuelle à Paris. L’Association Technion France les recevra pendant ce séjour parisien passionnant here
30 juin
Lancement de l’antenne du Technion à Strasbourg. Manifestation scientifique à la Région parrainée par Monsieur Philippe Richert, Ministre des collectivités territoriales et Président du Conseil Régional suivi d’un cocktail
12 au 15 Juin
Le Conseil des Gouverneurs au Technion, Haïfa ;
Madame Edith Cresson, ancien Premier Ministre et le Professeur Alain Aspect recevront à cette occasion un ‘Doctor Honorary Causa’
Mardi 25 octobre
Diner privé à la Résidence de l'Ambassadeur d'Israel en France Monsieur Yossi Gal
12 DECEMBRE 2011
Evénement annuel de l’Association Technion France à l’Unesco qui célèbrera les 60 ans de l’ATF.
Journée scientifique et soirée de clôture dans la grande salle I avec une lecture de Gustav Malher par M.Francis Huster, entrecoupée de l’Adaggiato de la 5ème symphonie de Malher dirigé par M.Lionel Stoléru


Vous souhaitez effectuer un don ou un legs en faveur du Technion, nous vous invitons à contacter directement le Service des Dons et legs de l'Ambassade d'Israël à Paris (01.40.76.54.45 / 46 /47)
FOCUS ENLIGNE