Si vous ne visualisez pas ce courrier électronique, cliquez ici
MARS 2009
Le Technion: Fer de lance de la science et des technologies israéliennes dans le monde. La préservation de la vie est la motivation première de ses chercheurs et les retombées de ses recherches se font à l’échelle de l’humanité.

Adhérer à l’ATF: c’est encourager et participer à cette formidable dynamique de la préservation de la Vie en Israël et dans le monde.



Association Technion France
46, rue de l'Amiral Hamelin - 75116 Paris
Tél : 01 40 70 13 28 - Fax : 01 40 70 16 79
Email : technion@wanadoo.fr
Website : www.technionfrance.org ou www.technion.ac.il

Muriel Touaty
Directrice



RADIO JUDAIQUE FM, 94.8 FM CHRONIQUE DU TECHNION PAR MURIEL TOUATY
MARDI 3 MARS 2009

PROCHAIN RENDEZ VOUS LUNDI 6 AVRIL 2009

Link1, Link2, Link3, Link4



A noter dans vos agendas

Mission sur le Campus du Technion à Haïfa
, un voyage thématique à ne pas manquer pour tous les amoureux de la science, les 10 et 11 mai voir tout le programme sur www.technionfrance.org

Evénement annuel Technion France : ‘Le Technion relève les défis de la Croissance par l’Innovation’

Lundi 7 décembre : Soirée de Gala, Palais Brongniart, ‘Et si Einstein m’était re-conté…’
Mardi 8 décembre: ‘Le Technion relève les défis de la Croissance par l’Innovation’ au Collège de France


Singapour investira 20 millions de dollar de Singapour dans la recherche en ingénierie tissulaire au Technion

Le prix Max Born de la «société optique d'Amérique» («Optical Society of the America») est décerné au Professeur Moti Segev du Technion

Chercheurs du Technion et de l’Institut Weizman: les atomes thermiques peuvent geler des images

Le plus important prix après le prix Nobel est décerné au Professeur Jacob Ziv du Technion

À la faculté d'ingénierie civile et environnementale, les jeunes s’informent sur la question de l'eau et du dessalement

HERMES, 20 ans de communication au CNRS

Forum des stages et des études en Israël



Singapour investira 20 millions de dollar de Singapour dans la recherche en ingénierie tissulaire au Technion

La «fondation nationale de recherche» de Singapour (NRF) et le ministère d'éducation ont annoncé vendredi, 20 février 2009, l'investissement de 20 millions de dollars de Singapour (environ 15 million de dollars US) dans la recherche d'ingénierie tissulaire au Technion. Ces recherches serons menées en commun par des chercheurs au Technion et à Singapour. L'investissement total s'élèvera à 40 millions de dollars sur cinq ans, en soutien du Technion et de l'institut Weizman, qui œuvreront pour renforcer la coopération entre les deux pays. Ont représenté le Technion à la cérémonie de signature le Professeur Paul Feigin, vice président exécutif du Technion, et le Dr. Dror Seliktar de la faculté d'ingénierie biomédicale (qui dirigera le projet au nom du Technion). Le centre de recherche qui sera crée à Singapour servira les chercheurs du Technion ainsi que ceux de l'université nationale de Singapour (NUS) et l'université technologique nationale de Singapour (NTU).
Les dirigeants de la NRF ont déclaré que malgré la crise économique, le gouvernement aurait l'intention d'investir une somme importante dans son quatrième centre de recherche d'excellence afin de conserver sa compétitivité économique.Le Professeur Oded Shmueli, cadre exécutif et vice président de la recherche au Technion à dit qu'il était prévu que les résultats de la recherche dans ce domaine influenceraient l'élaboration de traitements avancés des maladies cardiaques. La NRF a souligné que la création de centres de recherches d'excellence représentait pour Singapour un investissement à long terme, important vu la nécessité de se différencier de marchés tels que la Chine ou l'Inde, qui eux aussi s'investissent dans la recherche-développement. Le nouveau centre de recherche sur la régénération tissulaire emploiera 25 chercheurs et enseignants, ainsi que sept chercheurs du Technion – Prof. Havazelet Bianco-Peled, Prof. Lior Gepstein, Prof. Eyal Zussman, Dr. Dvir Yellin, Dr. Shulamit Levenberg, Prof. Marcelle Machluf and Dr. Dror Seliktar – qui mèneront des recherches sur différents domaines de l'ingénierie tissulaire. Le président de NUS, Professeur Tan Chorh Chuan, à dit au sujet des investissements de la NRF: «nous pensons que la synergie entre chercheurs permettra des découvertes très intéressantes, qui à terme nous aideront, je pense, à trouver de nouvelles solutions pour nos patients. Nous espérons que la création des ces capacités scientifiques et technologiques aura pour effet de consolider l'infrastructure de la recherche scientifique et de former des chercheurs capables de mener des recherches dans ces domaine importants. Singapour deviendra ainsi, à terme, un centre mondial de recherche-développement scientifique. Nous nous devons de le faire à Singapour justement parce que nous somme un petit pays; étant donné que la Chine et l'Inde deviennent les nouveaux acteurs leaders sur la scène économique internationale, Singapour doit se différencier, entre autres par des investissements à long terme comme ceux-là. De cette façon, Singapour pourra devenir une pépinière d'innovation et d'entreprenariat».


Le prix Max Born de la «société optique d'Amérique» («Optical Society of the America») est décerné au Professeur Moti Segev du Technion



Prof. Moti Segev
Le prix Max Born de la Optical Society of America (OSA) est décerné au Professeur Moti Segev de la faculté de physique au Technion, en reconnaissance de sa «contribution révolutionnaire dans le domaine des solitons spatiaux optiques (un soliton est un paquet d'ondes qui se comporte comme une particule).
Ce prix fut crée en 1982, centenaire de la naissance de Max Born, lauréat du prix Nobel de physique (1954) pour sa contribution à la physique en particulièrement dans le domaine de l'optique. Il est décerné par l'OSA en reconnaissance de contributions remarquables en optique expérimentale, théorique ou physique.
Le prix Max Born est considéré comme le prix professionnel le plus important décerné par l'OSA. En 2007, le Professeur Segev à décroché le «EPS Quantum Electronics Prize» (le plus important prix décerné en Europe dans le domaine de l'optique) et en 2008 il a obtenu le prix Landau; l'obtention des deux plus prestigieux prix décernés en Europe et au U.S. dans le domaine de l'optique démontre la position leader du Technion - et de l'état d'Israël en général - dans ce domaine.


Chercheurs du Technion et de l’Institut Weizman: les atomes thermiques peuvent geler des images

Les images imprimées sur des rayons lumineux se propageant dans un espace libre perdent leur netteté après une courte distance - un phénomène nommé diffraction. Des chercheurs du Technion et de l’Institut Weizman découvrent une méthode d’élimination de ce phénomène dans un support atomique spécial

Des chercheurs du Technion et de l’Institut Weizman ont trouvé le moyen d’éliminer le phénomène de diffraction, lequel provoque la perte de netteté des images véhiculées par des rayons lumineux. Leurs travaux ont été récemment publiés dans la revue scientifique "Physical Review Letters". «Nous sommes au sommet d’une révolution de l’information et des efforts impressionnants sont investis pour améliorer la technologie de traitement, de transmission et de stockage des informations», explique les chercheurs. «Une des sphères de recherche la plus fascinante porte sur le traitement de données tout optique, dans lequel les chercheurs explorent les systèmes permettant de traiter les données optiques sans devoir les convertir en données électronique ou numériques. Ces systèmes sont censés accroître de façon significative la vitesse de traitement des données. En particulier, ils présentent un énorme intérêt pour la transmission et le traitement des images. L’une des difficultés de la mise en œuvre des systèmes tout optique dans le traitement d’images repose sur la distorsion, laquelle se produit sur les images lors de leur déplacement dans un espace ouvert, provoquée par la diffraction. Plus l’image stocke des données et plus la résolution est élevée, plus la distorsion est rapide. Dans les systèmes d’imagerie tels qu’une caméra ou l'oeil, des lentilles sont utilisées afin de restituer l’image d’origine, mais une telle restitution dépend de la qualité et de la taille des lentilles et ne peut pas être utilisée dans nombre de cas ». Dans l’étude publiée récemment, les chercheurs du Technion - l’étudiant en doctorat Ofer Firstenberg, le Dr Moshé Shuker et le professeur Amiram Ron, ainsi que le professeur Nir Davidson de l’Institut Weizmann - présentent un support atomique spécial, dans lequel la diffraction optique est intégralement éliminée. Le support, surnommé « Support de transparence induite électromagnétiquement », contient une vapeur diluée d’atomes à la température ambiante. Dans ce support, il est possible de faire en sorte que l’image se déplace à une vitesse 100 000 fois plus lente que la vitesse de la lumière, et d’utiliser le mouvement thermique des atomes pour « tirer » ou « pousser » la lumière se déplaçant à travers ces atomes. Les chercheurs ont découvert qu’à l’aide d’un réglage précis de l’interaction entre atomes et lumière il est possible de provoquer les atomes à repousser les rayons de lumières diffractés vers leur chemin d’origine. Chaque image qui pénètre dans ce support, s’y déplacera et émergera de l’autre côté sans aucune distorsion.De nombreuses applications futures pourront recourir à cette méthode. La corrélation optique entre deux images peut permettre une identification rapide et automatique de patterns, tels que des objets ou des gens, dans des images. Pour atteindre cet objectif il est nécessaire de ralentir le déplacement de l’image et d’éviter la distorsion provoquée par la diffraction. En outre, par ce moyen, il est possible de piéger les rayons de lumière dans une petite zone à l’intérieur de la vapeur atomique. Pour les microscopes optiques, la diffraction constitue l’une des principales limitations et la neutraliser permettra d’améliorer les microscopes dans certaines conditions.


Le plus important prix après le prix Nobel est décerné au Professeur Jacob Ziv du Technion



Prof. Jacob Ziv
Le prix «BBVA» en technologies de la communication et de l’information, d’un montant de 400 000 euros, est décerné au Prof. Ziv «en reconnaissance de ses innovations révolutionnaires dans le domaine de la compression des données»

Le prix «Frontières du savoir» (400 000 euros) de la fondation espagnole BBVA, le plus important prix après le prix Nobel, a été décerné à Jacob Ziv, professeur chercheur émérite à la faculté d'ingénierie électrique du Technion «en reconnaissance de ses innovations révolutionnaires dans la compression des données et la théorie de l'information». Il existe plusieurs prix BBVA, reconnaissant et encourageant la recherche novatrice dans les sciences fondamentales, la biomédecine, l'écologie, les technologies de l’information et en économie, ainsi que les réussites artistiques et les projets novateurs dans le domaine du changement climatique. Ces prix sont attribués à des projets ou à des recherches. Le montant total de ces prix s'élève à 3,2 millions d'euros distribués chaque année en huit catégories différentes, soit 400 000 euros par catégorie.

Le Professeur Jacob Ziv a reçu le prix «Frontières du savoir» en technologies de l’information et de la communication pour l'année 2008. «Les innovations révolutionnaires du Professeur Jacob Ziv dans le domaine de la compression des données ont profondément influencé la théorie et la pratique des technologies de l’information et de la communication», expliquent les jurés dans les attendus de leur décision. «Omniprésentes dans la vie courante, les contributions du Professeur Ziv permettent le stockage et la transmission efficaces de textes, de données, d'images et de vidéo. Les technologies de compression de données dans les mémoires d'ordinateurs, dans les modems, ainsi que la distribution de logiciels et la compression de fichiers, se basent toutes sur les idées et les inventions du Professeur Ziv. Ses contributions majeures à la théorie de l'information ont servi d'inspiration à des générations de chercheurs et de praticiens. Ce prix reconnaît le rôle fondamental que joue son travail dans la création de technologies qui ont un impact profond et général sur l'ère de l'information».

La «compression sans perte», développée par le Professeur Jacob Ziv et le Professeur Abraham Lempel du Technion, permet de reproduire de façon complète les informations transmises ou sauvegardées; de cette façon il devient possible de s'assurer que la qualité de l'information reçue soit identique à celle de la source. La technique Lempel-Ziv est la méthode la plus répandue dans ce genre de compression que l’on trouve dans les formats les plus populaires, tels que le GZIP, le GIF et le TIFF.

Le Professeur Ziv, professeur chercheur émérite à la faculté d'ingénierie électrique du Technion, est l'ancien président de l'Académie israélienne des sciences. Il est membre des plus prestigieuses sociétés scientifiques européennes et américaines, dont les plus importantes sont l’Académie américaine des Sciences. (US National Academy of Sciences) et la Société américaine de Philosophie (US Society of Philosophy). Il a également reçu le Prix Marconi International (International Marconi Award), ainsi nommé en souvenir de l'inventeur de la radio.



À la faculté d'ingénierie civile et environnementale, les jeunes s’informent sur la question de l'eau et du dessalement



Les élèves lors de la visite aux laboratoires de la
faculté d'ingénierie civile et environnementale du
Technion
Des dizaines d’élèves des écoles secondaires israéliennes ont participé, en février dernier, à une visite d'étude de la faculté d'ingénierie civile et environnementale dans le cadre du programme «les jeunes s’informent sur la question de l'eau et du dessalement» actuellement mis en œuvre dans les écoles en Israël. La visite a été organisée par la société Hi-Teach avec la participation de la faculté d'ingénierie civile et environnementale du Technion, sur l'initiative de VID, une société de dessalement située à Ashkelon, et de l'autorité de l'eau. la conférence d'ouverture a été donnée par le Professeur Avi Shaviv, chef de la division de l'ingénierie de l'agriculture, de l'eau et de l'environnement. Cette conférence a essentiellement exposé les différents domaines de recherche abordés par la faculté, notamment ceux ayant un rapport avec l'eau, l'environnement et l'agriculture. Le Professeur Noah Galil a parlé de la qualité de l'eau et des techniques de traitement d'eau et a présenté les grandes lignes du sujet sous tous ses aspects. Il a parlé des sources d'eau et de leur conservation - contrôle et surveillance, traitement et valorisation des eaux usées, revalorisation des rivières - et a abordé les différents aspects de la qualité de l'eau (santé, esthétique, économie) et de la filtration. Les autres conférences et le restant de la visite ont été consacrés à l'osmose inverse en tant que méthode de filtration dans le dessalement de l'eau de mer, et à la revalorisation énergétique caractérisant la technologie développée en Israël (l'industrie de dessalement IDE) et utilisée par VID à Ashkelon, sous les auspices de laquelle ce projet a pris place. Les étudiants ont alors visité les laboratoires novateurs du «Stephen and Nancy Grand Building» (l'institut de recherche sur l'eau) et ont assisté à des expériences en laboratoire utilisant deux méthodes d'osmose inverse, présentées par Sara Sabah, responsable du laboratoire. La visite a été accompagnée par Anat Dekel, étudiante en Master à la division de l'ingénierie de l'agriculture, de l'eau et de l'environnement. La société Hi Teach fonctionne depuis sa création en 2000 sous la direction du Dr. Amos Shefi, ancien PDG dans l'industrie et diplômé de la faculté d'ingénierie électrique du Technion. Hi Teach étudie les systèmes d'apprentissage et la formation en éducation dans l'industrie et dans les universités en Israël et dans le monde. Elle met en place et gère des projets uniques ayant pour objectif d'intégrer les connaissances scientifiques et technologiques les plus récentes émanant de l'industrie dans les programmes scolaires. Le «projet de l'eau», dans le cadre duquel des étudiants d'écoles secondaires de toutes les régions d'Israël étudient pendant une année les problèmes de gestion d'eau et de dessalement, fait partie de ces efforts. Selon le Dr. Shefi, la collaboration avec le Technion est censée non seulement approfondir chez les participants les connaissances théoriques mais aussi leur présenter des cursus possibles de formation et de recherche au Technion et de leur montrer comment la technologie avancée fait partie intégrale de l'industrie et de l'économie de l'eau en Israël. «Le grand nombre d'écoles participant à ce projet a pour effet d'y inclure des étudiants de Raanana, Taibe, Haifa, Ashkelon, Zichron Yaakov, Holon, Ashdod, Kfar Silver et Netivot. Ces étudiants représentent toutes les couches de la société israélienne - y compris des étudiants arabes de Taibe, des jeunes filles religieuses du réseau AMIT, des étudiants laïques de Tel-Aviv, des étudiants orthodoxes des Yeshivot, des élèves pensionnaires, etc. La visite s'est bien passée, les étudiants ont beaucoup appris et ont bénéficié d'un aperçu de l'université qu'ils n'oublieront pas pendant des années», a souligné le Dr. Shefi.


HERMES, 20 ans de communication

Une exposition présentée par l'Institut des sciences de la communication du CNRS.
La Direction de la communication et la Délégation Paris Michel-Ange.
Du 30 mars au 30 avril Galerie du campus Gérard-Mégie.
Programme


Forum des stages et des études en Israël

Jeudi 2 avril 2009 à 18h
10, Place Catalogne 75014 Paris
Un salon pour se renseigner et dialoguer avec des représentants d’Universités, d’entreprises et des Centre de Recherche israéliens sur les possibilités de stages et d’études en Israël.
Au programme vidéo conférences avec des représentants du Technion, de l’Université de Ben-Gourion, Brightsourcenergy, Banque Leumi ; Philips Medical, ICT, Google…..
Inscription obligatoire sur www.gvahim.org.il section forum étudiant. Renseignements : jonathan@ajge.net ou nathaniel@ajge.net

Lundi 12 Janvier
Présentation de Focucell, société de biotechnologie innovante issue de la recherche au Technion organisé par Biotech Développement Conseils et l’Association Technion France. Renseignement : 01 78 99 43 99 Mademoiselle Victoire Rieunier, email : vrieunier@gmail.com
Jeudi 23 Avril
Assemblée Générale de ATF à l’Assemblée Nationale, mot de bienvenue par Bernard Debré. Vous souhaitez devenir membre de l’Association Technion France : www.technionfrance.org
8 au 11 mai
Mission ATF au Technion pour tous les amoureux de la Science et de l’Innovation : tout le programme et les modalités de réservation : www.technionfrance.org
31 mai au 3 juin
Le Conseil des Gouverneurs au Technion
Evénement annuel Technion France
‘Le Technion relève les défis de la Croissance par l’Innovation’
Lundi 7 décembre
Soirée de Gala, Palais Brongniart ‘Et si Einstein m’était re-conté’
Mardi 8 décembre
Le Technion relève les défis de la Croissance par l’Innovation au Collège de France


Vous souhaitez effectuer un don ou un legs en faveur du Technion, nous vous invitons à contacter directement le Service des Dons et legs de l'Ambassade d'Israël à Paris (01.40.76.54.45 / 46 /47)
FOCUS ENLIGNE