Si vous ne visualisez pas ce courrier électronique, cliquez ici
MAI-JUIN 2009
Le Technion: Fer de lance de la science et des technologies israéliennes dans le monde. La préservation de la vie est la motivation première de ses chercheurs et les retombées de ses recherches se font à l’échelle de l’humanité.

Adhérer à l’ATF: c’est encourager et participer à cette formidable dynamique de la préservation de la Vie en Israël et dans le monde.



Association Technion France
46, rue de l'Amiral Hamelin - 75116 Paris
Tél : 01 40 70 13 28 - Fax : 01 40 70 16 79
Email : technion@wanadoo.fr
Website : www.technionfrance.org ou www.technion.ac.il

Muriel Touaty
Directrice



RADIO JUDAIQUE FM, 94.8 FM CHRONIQUE DU TECHNION PAR MURIEL TOUATY
MARDI 5 MAI 2009

PROCHAIN RENDEZ VOUS 9 JUIN 2009 à 09h45

Link1, Link2, Link3, Link4



A noter dans vos agendas

* Evénement annuel Technion France : ‘Le Technion relève les défis de la Croissance par l’Innovation’
Lundi 7 décembre : Soirée de Gala, Palais Brongniart, ‘Et si Einstein m’était re-conté…’
en présence des professeurs Hubert Reeves et Henri Atlan.
Mardi 8 décembre: ‘Le Technion relève les défis de la Croissance par l’Innovation’
au Collège de France
.

La CCFIRA, la Chambre de Commerce France Israël Rhône Alpes, va organiser de nombreux événements suite à la venue du Professeur Apeloig, Président du Technion. La CCFIRA a concocté un programme de premier plan pour cette personnalité israélienne, invitée du 14 au 18 juin 2009.Le Professeur Apeloig se rendra notamment à l’Université Lyon I pour échanger sur les laboratoires de nanotechnologies avec les grands professeurs lyonnais, puis il se rendra à l’école d’ingénieurs de Chimie CPE Lyon, école qui devrait particulièrement intéresser le Professeur Apeloig, chimiste d’origine. Dans la soirée du mercredi 17 juin 2009, la CCFIRA organise une Conférence à l’ENS–Lyon sur le thème : « TECHNION : des pépinières d’entreprises pour INNOVER et RÉUSSIR ».D’autres informations sur cette conférence ainsi que les invitations sont téléchargeables sur le nouveau site Internet de la CCFIRA : www.ccfira.com

Le Conseil des Gouverneurs du Technion 31 mai au 3 juin

Le Président de l’Etat d’Israel a offert la Nano Bible du Technion au Pape Benoît XVI

Le professeur Peretz Lavie, prochain Président du Technion

Découverte capitale dans le domaine des applications biologiques dans la lutte contre le cancer

Des chercheurs du Technion ont découvert une méthode permettant de détecter plus efficacement les explosifs utilisés par les organisations terroristes du monde entier

Des matériaux novateurs développés au Technion se montrent efficaces dans le diagnostic et le traitement du cancer, ainsi que dans la prévention de l’athérosclérose

Le Technion va présenter un mini-robot d’exploration (ViRob) à Biomed en Israel



Le Conseil des Gouverneurs du Technion 31 mai au 3 juin

Le conseil des Gouverneurs du Technion s’est tenu du 31 mai au 3 juin dernier sur le Campus du Technion.
Des commissions thématiques en interne portant sur l’académie, les étudiants, le budget et les relations externes et ressources et developpements se sont tenus durant ces 3 jours. Muriel Touaty a presenté lors d’une de ces commissions la stratégie de l’Association Technion France. Les cérémonies d’allocation des Honorary Fellowship et Doctor Honoris Causa ont honoré des personnalités de grande envergures israéliennes et étrangères et notamment un grand ami et soutien du Technion. Ce dernier a également inauguré avec la Présidence du Technion une Chaire dans le domaine de l’ingénierie des Sciences Informatiques et profité de ce séjour sur le campus pour effectuer des visites dans différents laboratoires notamment celui du Professeur Ariel Miller, Faculté de Médecine Rappaport, laboratoire sur la recherche contre la Sclérose en plaque.


Le Président de l’Etat d’Israel a offert la Nano Bible du Technion au Pape Benoît XVI



Shimon Pères offrant la Nano Bible
au Pape Benoît XVI à Jérusalem
Le président israélien Shimon Pères a offert au pape Benoît XVI, en visite en Israël, un Ancien testament que des scientifiques locaux ont mis sur une puce électronique en silicium de la taille d’une tête d’épingle, a annoncé vendredi son bureau. “La Bible, en hébreu, a été gravée sur une puce de 0,5 millimètre carré par des scientifiques du Technion, l’Institut israélien de Technologie. Le président israélien a présenté le texte de 308.428 mots au souverain pontife à son arrivée en Israël lundi, dans le cadre de sa tournée de huit jours en Terre sainte, selon un communiqué”.La puce est placée dans un boîtier en verre équipé d’une loupe. Elle est accompagnée d’explications techniques en hébreu et en anglais sur la nano Bible, et des 13 premiers versets du Livre de la Genèse agrandis 10.000 fois. Shimon Pères est un féru de nanotechnologie, qu’il considère comme un des moyens de résoudre les problèmes de sécurité dans le Monde et avait inaugurer il a 3 ans le Centre ‘Russel Berry’ des nanotechnologies au Technion présidé par le Professeur Uri Sivan.


Le professeur Peretz Lavie, prochain Président du Technion



Le Président élu à droite avec le Président
actuel le Prof. Yitzhak Apeloig à gauche
Le Conseil des Gouverneurs a élu le Professeur Peretz Lavie Président du Technion qui prendra ses fonctions à partir du 1er Octobre prochain succédant au professeur Yistzhak Apeloig après 4 ans de Présidence. Le Professeur Peretz Lavie, 60 ans, est né à Petach-Tikva et a grandi à Zichron Yaakov. Il est le père fondateur de la médecine moderne du sommeil et de la recherche du sommeil en Israël. Il est un des chercheurs les plus connus au monde dans la recherche du sommeil, lauréat du prix EMET en médecine. Ses recherches ont permis d'améliorer de façon significative la qualité de vie d'un grand nombre de personnes en Israël et dans le monde. Ses travaux depuis la fin des années 1970 et le début des années 1980 ont démontré que les troubles respiratoires pendant le sommeil, jusque là considérés comme peu fréquents, sont en fait le trouble le plus commun chez l'adulte, étant la cause de maladies cardiaques et vasculaires. Ces résultats ont eu un impact décisif sur l'évolution de la médecine du sommeil dans le monde. La presse spécialisée a cité des milliers de fois les nombreuses publications faites par le Professeur Lavie.


Découverte capitale dans le domaine des applications biologiques dans la lutte contre le cancer

Des chercheurs au Technion ont développé une méthode permettant de prédire et de contrôler la capacité du système immunitaire à agir contre les cellules cancéreuses

A l'aide de l’ordinateur, les chercheurs ont pu identifier la combinaison de globules blancs la mieux adaptée pour lutter contre la maladie; cette étude a été reconnue par les éditeurs du prestigieux journal «Science» comme étant d’importance considérable dans le domaine de la biologie des systèmes. Des chercheurs au Technion, en collaboration avec le centre médical «Sheba», ont réussi à mettre en œuvre une méthode novatrice permettant de prédire la capacité des globules blancs à agir contre les cellules cancéreuses. Cette méthode offre de nouvelles voies thérapeutiques permettant d'influer sur la réaction des malades et de la rendre plus efficace. Cette recherche est publiée dans le dernier numéro de la revue scientifique «Molecular Systems Biology» et fait partie du «choix de la rédaction» du prestigieux journal «Science». L'utilisation de cette nouvelle méthode en laboratoire, sur un échantillon de 12 patients souffrant de cancer, a eu pour effet d'améliorer le fonctionnement des globules blancs des patients dans 10 cas. «Ces dernières années, plusieurs groupes dans le monde ont développé des approches thérapeutiques novatrices relevant de l'immunothérapie contre le cancer», explique le Professeur Yoram Reiter de la faculté de biologie au Technion. «Dans cette approche, les chercheurs et les médecins prélèvent auprès des patients des globules blancs produits par le propre corps de ces patients en réaction aux cellules cancéreuses. On les cultive jusqu'à obtenir un très grand nombre de cellules, puis on les réinsère dans le corps des patients pour renforcer leur système immunitaire. Mais chez la plupart des patients, ces globules blancs, initialement extraits à partir de leurs tumeurs, n'ont pas d'effet particulier sur les cellules cancéreuses; le mécanisme qui détermine l'efficacité de la réaction de ces globules blancs est inconnu.»L'étudiant en doctorat Kfir Oved a soulevé une nouvelle hypothèse: la population de globules blancs se composant d'un très grand nombre de sous-populations qui interagissent entre elles, le facteur déterminant l'activité de ces cultures de globules blancs contre les tumeurs serait peut-être la combinaison précise de sous-populations dans ces globules. Ces sous-populations disposent chacune d'une «carte d'identité», composée d'un grand nombre de marqueurs protéiniques situés sur la surface des globules blancs. Sous la direction du Dr. Jacob Shachter et du Dr. Michal Besser, et en collaboration avec l'institut Ella pour la recherche sur les mélanomes au centre médical Chaim Sheba à Tel Hashomer, Kfir Oved a accumulé des informations sur plus de 60 marqueurs différents, pour tenter de localiser ces sous-populations. Chaque sous-population de globules blancs pouvant présenter une différente combinaison de marqueurs, le nombre de possibilités est astronomique. Il n'est possible de manipuler et d'analyser une telle quantité de données qu'à l'aide des sciences informatiques.Cette étude rassemble une équipe de chercheurs expérimentés en biologie des systèmes et en bioinformatique: les étudiants en doctorat Eran Eden de l'Institut Weizmann et Martin Ackerman du Technion, ainsi que le Dr. Yael Mendel-Gutfreund de la faculté de biologie au Technion et le Professeur Uri Alon de l'Institut Weizmann.

Eran Eden et Kfir Oved ont élaboré des algorithmes pour identifier les traits communs dans les cultures qui ont réagi aux tumeurs cancéreuses. L'ordinateur a réussi à identifier une «carte d'identité» ou «signature» unique comprenant 5 à 7 marqueurs. Selon la présence ou l'absence de ces marqueurs à la surface des globules, il est possible de prédire s'ils vont réagir à la cellule cancéreuse. La plupart des marqueurs ont une activité biologique liée à la capacité de ces cellules immunitaires à réagir contre les cellules cancéreuses.
A l'aide des algorithmes élaborés par les chercheurs au Technion, 90 échantillons ont été prélevés chez 26 patients; dans plus de 90% des échantillons, l'ordinateur a réussi à prévoir si la culture réagirait ou non contre la tumeur. Les chercheurs ont aussi réussi à extraire de la culture les cellules ayant eu un effet négatif, et ont multiplié celles dont l’effet était positif. Chez dix patients sur les douze participant à l'essai, les cultures non-efficaces ont été transformées en cultures efficaces contre les cellules cancéreuses.«Il s'agit d'une découverte capitale dans l'application de la biologie des systèmes et de la bio-informatique à la compréhension de processus biologiques complexes», explique le professeur Reiter. «Nous allons breveter cette méthode et explorer ses applications médicales possibles». L'institut Ella pour la recherche sur les mélanomes au centre médical «Chaim Sheba» à Tel Hashomer a déjà mis en application, dans 30 cas, l'idée d'étendre et de renforcer les globules blancs propres aux patients, et a obtenu quelques résultats prometteurs. Ces nouvelles découvertes pourront être appliquées dans des essais cliniques futurs.



Des chercheurs du Technion ont découvert une méthode permettant de détecter plus efficacement les explosifs utilisés par les organisations terroristes du monde entier

Des chercheurs du Technion ont découvert une méthode permettant de détecter plus efficacement les explosifs utilisés par les organisations terroristes du monde entier. Cette découverte concerne le peroxyde d’acétone. Appartenant à la famille des molécules instables, cet explosif organique se rencontre généralement sous la forme d’une poudre blanche cristalline. Il est doté d’une odeur âcre caractéristique. Cette substance (TATP en anglais) aurait été utilisée dans les attentats de Londres en juillet 2005. En Israël, on l’a retrouvée dans les attentats du Dolphinarium de Tel-Aviv, de Ben-Yehouda à Jérusalem et dans des explosions d’autobus. L’explosif peut apparaître sous plusieurs formes de cristal différentes en fonction des conditions de sa préparation et de sa cristallisation, d’après le professeur Ehoud Keinan, responsable de la recherche. Avec son équipe de la faculté de chimie, il a découvert que la structure du TATP comportait six formes différentes de cristal. Jusqu’à présent, une seule d’entre elles était connue. Cette découverte a été rendue possible par l’utilisation de rayons X et d’autres techniques. Keinan, également président de la Société chimique israélienne, explique en outre que le TATP est populaire auprès des organisations terroristes parce qu’il est constitué de matériaux bon marché et se révèle difficile à détecter. La nouvelle découverte des chercheurs du Technion facilite leur détection. Précédemment, les chercheurs du Technion avaient conçu un mécanisme permettant de détecter le TATP et d’autres explosifs au peroxyde en utilisant la technologie Acro-PET. Cet appareil provoquait le changement de couleur de 3 composants chimiques après avoir été en contact avec des échantillons d’explosifs”.


Des matériaux novateurs développés au Technion se montrent efficaces dans le diagnostic et le traitement du cancer, ainsi que dans la prévention de l’athérosclérose

Des matériaux novateurs nommés « corroles », créés par le Professeur Zeev Gross au Technion, se sont avérés comme étant très efficaces dans le traitement de diverses maladies. Des modifications synthétiques mineures suffisent pour permettre à un dérivé d’identifier et de détruire des cellules cancéreuses, ou pour en transformer un autre en un antioxydant catalytique ayant la capacité de freiner le développement de l’athérosclérose.
Le projet « athérosclérose » est le fruit de la collaboration entre la faculté Schulich de chimie (la plupart du travail ayant été effectuée par l’étudiant en doctorat Adi Haber) et la faculté Rappaport de médecine au Technion. Le projet « cancer » a pu être réalisé grâce à la coopération entre le Technion (composé développé par le Dr. Atif Mahammed, chercheur émérite), l’institut technologique de Californie (Caltec) et le centre médical « Cedes-Sinai » à Los Angeles.

Pendant des décennies, il n’était pas possible d’examiner les corroles de façon méthodique et approfondie parce que leur synthèse était extrêmement laborieuse (Trop d’étapes à bas rendement) et ne produisait que de très petites quantités. La situation a changé radicalement il y a dix ans à la suite d’une découverte révolutionnaire faite par le Professeur Zeev Gross de la faculté de chimie au Technion, dont l’équipe a élaboré des méthodes permettant la production de toute quantité voulue du matériau, facilitant ainsi les recherches appliquées. Ce changement a permis d’étudier de façon approfondie la chimie des corroles, ouvrant la voie vers l’utilisation de ces substances dans des essais précliniques.

La collaboration entre l’équipe de recherche du Professeur Zeev Gross et le Professeur Michael Aviram de la faculté Rappaport de médecine au Technion (spécialiste des antioxydants d’origines naturelles) a mené à l’identification des corroles contenant du fer comme des agents efficaces capables de retarder la progression de l’athérosclérose. Un article publié dans l’édition internationale du journal « Angewandte Chemie » décrit comment ce matériau retarde la création des lésions athérosclérotiques chez des souris, avec une efficacité supérieure à celle des antioxydants naturels, supérieure aussi aux substances synthétiques les plus efficaces connues à ce jour. Cela est rendu possible grâce aux actions catalytiques des corroles, qui ne cessent de dissoudre la source des « radicaux libres », contrairement aux antioxydants classiques qui s’épuisent avec le temps.

Dans la coopération entre le Professeur Gross, le Professeur Harry Gray de Caltec et les Professeurs Lali Medina-Kauwe et Daniel Farkas du centre médical « Ceders-Sinai », on a utilisé, au lieu d’une corrole contenant du fer, une corrole contenant du gallium. Pour diriger cette corrole vers les tumeurs cancéreuses (sein) on a attaché ces corroles à une protéine porteuse qui s’associe avec les plus virulentes cellules de cancer du sein. Dans un article publié dans la revue « Proceedings of the National Academy of Science » les chercheurs ont décrit comment ils ont utilisé la fluorescence de la corrole au gallium pour obtenir une image non-invasive des croissances cancéreuses chez des souris. En outre, la réduction par la corrole de la taille de la tumeur cancéreuse à été obtenue à une concentration nettement inférieure à la concentration nécessaire pour obtenir des résultats similaires avec le meilleur médicament connu à ce jour pour ce type de cancer. De plus, la corrole au gallium n’a pas produit l’un des effets secondaires les plus courants dudit médicament, des problèmes cardiaques. Les résultats des travaux en cours examinant les effets de ces corroles et d’autres substances similaires s’avèrent extrêmement prometteurs.


Le Technion va présenter un mini-robot d’exploration (ViRob) à Biomed en Israel

Ce robot aurait le potentiel de traiter le cancer du poumon en effectuant des opérations médicales à l’intérieur du corps humain.Le ViRob pourra naviguer et explorer les différentes parties du corps humain, y compris les vaisseaux sanguins, le système digestif et le système respiratoire.De plus, la structure unique de la structure du robot lui donne la capacité de se déplacer dans les espaces restreints et dans les passages courbes ainsi que la possibilité de rester pendant un temps conséquent à l’intérieur du corps, rendant la technologie révolutionnaire et idéale pour effectuer des opérations médicales peu invasives.Moshé Shoham , directeur du Medical Robotics Laboratory du Technion, affirme : « Ce robot constitue une avancée majeure dans l’industrie biomédicale, puisqu’elle permet aux médecins d’accéder à des zones inaccessibles dans le corps avec un minimum d’intrusion dans le corps. La technologie permet un traitement centralisé, sans dispersion inutile dans les autres zones du corps.”Les chercheurs israéliens sont aujourd’hui en train d’examiner la possibilité d’utiliser le ViRob pour le traitement du cancer du poumon - le plus meurtrier des cancers.ViRob pourrait aider à l’administration ciblée de médicaments sur des tumeurs du poumon et à prélever des échantillons de différents tissus à l’intérieur du corps.En outre, un certain nombre de ces micro-robots pourraient traiter simultanément plusieurs métastases. Les chercheurs prévoient également d’installer des équipements sur le robot, notamment des caméras, des pinces et d’autres équipements miniatures.ViRob, qui mesure 1 millimètre de diamètre et 14 mm de long, a été développé dans le laboratoire du Prof Shoham au Technion. Le robot se déplace en utilisant un système d’allumage électromagnétique extérieur, stimulé par un champ électromagnétique inoffensif pour le corps, qui lui permet de manœuvrer dans les différents espaces et sur les surfaces de divers fluides visqueux. Les vibrations créées par le champ magnétique propulsent le robot vers l’avant.Un prototype de ViRob, qui peut se déplacer plus vite que 9 mm par seconde a déjà été développé.
Lundi 12 Janvier
Présentation de Focucell, société de biotechnologie innovante issue de la recherche au Technion organisé par Biotech Développement Conseils et l’Association Technion France. Renseignement : 01 78 99 43 99 Mademoiselle Victoire Rieunier, email : vrieunier@gmail.com
Jeudi 23 Avril
Assemblée Générale de ATF à l’Assemblée Nationale, mot de bienvenue par Bernard Debré 
Vous souhaitez devenir membre de l’Association Technion France :
www.technionfrance.org
8 au 11 mai
Mission ATF au Technion pour tous les amoureux de la Science et de l’Innovation : tout le programme et les modalités de réservation : www.technionfrance.org
31 mai au 3 juin
Le Conseil des Gouverneurs au Technion
Evénement annuel Technion France
‘Le Technion relève les défis de la Croissance par l’Innovation’
Lundi 7 décembre
Soirée de Gala, Palais Brongniart ‘Et si Einstein m’était re-conté’
Mardi 8 décembre
Le Technion relève les défis de la Croissance par l’Innovation au Collège de France


Vous souhaitez effectuer un don ou un legs en faveur du Technion, nous vous invitons à contacter directement le Service des Dons et legs de l'Ambassade d'Israël à Paris (01.40.76.54.45 / 46 /47)
FOCUS ENLIGNE