Si vous ne visualisez pas ce courrier électronique, cliquez ici
NOVEMBER 2007
Le Technion: Fer de lance de la science et des technologies israéliennes dans le monde. La préservation de la vie est la motivation première de ses chercheurs et les retombées de ses recherches se font à l’échelle de l’humanité.

Adhérer à l’ATF: c’est encourager et participer à cette formidable dynamique de la préservation de la Vie en Israël et dans le monde.



Association Technion France
46, rue de l'Amiral Hamelin - 75116 Paris
Tél : 01 40 70 13 28 - Fax : 01 40 70 16 79
Email : technion@wanadoo.fr
Website : www.technionfrance.org ou www.technion.ac.il

Muriel Touaty
Directrice

NOUVELLE ADRESSE
ASSOCIATION TECHNION FRANCE

46 RUE DE L'AMIRAL HAMELIN
75116 PARIS



RADIO JUDAICA, 94.8 FM, CHRONIQUE DU TECHNION AVEC MURIEL TOUATY
Mardi 13 NOVEMBRE à 09h45 avec le professeur Jacques Lewiner, Directeur honoraire scientifique ESPCI
.

RADIO J, 94.8 FM:
Jeudi 8 NOVEMBRE 14h40 et Mardi 13 NOVEMBRE à 14h45:
Guy Rozanowicz reçoit Muriel Touaty et Daniel Cohen pour l’événement annuel du Technion France ‘Le Technion relève les défis de l’Innovation’, Mercredi 19 décembre 2007




EVENEMENT ANNUEL DU TECHNION FRANCE:
‘LE TECHNION RELEVE LES DEFIS DE L’INNOVATION’


Mercredi 19 décembre 2007 Pour télécharger le programme et les coupons de réservation: www.technionfrance.org

LE CNRS et l’Association Technion France organisent le Jeudi 20 décembre une conférence en l’honneur du prix Nobel de Chimie 2004 du Technion, Faculté de Médecine ‘Rappaport’,
le professeur Aaron Ciechanover Pour s’inscrire dans la mesure des places disponibles: www.technionfrance.org

Le Technion, un modèle d’incitation de la valorisation de la recherche.

La sixième classe du programme "Brakim" des étudiants de réserve universitaires s'ouvre
au Technion.

La première classe de NAM (jeunesse arabe d'excellence) au Technion termine son cursus.




CONFERENCE DU PROFESSEUR AARON CIECHANOVER AU CNRS

Le jeudi 20 novembre le CNRS ouvre ses portes du Prix Nobel de Chimie 2004 du Technion
La conférence se tiendra de 10h à 12h30 à l’auditorium Marie Curie au siège du CNRS.


Aaron Ciechanover (Technion, Israel Institute of Technology), Alain Israel (Institut Pasteur, Paris), Monsef Benkirane (IGH, Montpellier), Catherine Dargemont (Institut Jacques Monod, Paris).
La conférence se tiendra en anglais. La traduction en français sera assurée. Pour assister à la conférence dans la mesure des places disponibles, veuillez envoyer votre confirmation par retour de courriel à: Geneviève Hatet-Najar, Chargée de Mission auprès du Directeur de la Communication Genevieve.Hatet-Najar@cnrs-dir.fr Muriel Touaty, Directrice Association Technion France: technion@wanadoo.fr




A NE PAS MANQUER
‘LE TECHNION RELEVE LES DEFIS DE L’INNOVATION’


MERCREDI 19 DECEMBRE 2007
MAISON DE L’UNESCO
125, avenue de Suffren, 75007 Paris

‘QUAND INTERDISCIPLINARITE RIME AVEC INNOVATION’


POUR TELECHARGER LE PROGRAMME ET LES COUPONS DE RESERVATION:

Interdisciplinarité: L'art de faire travailler ensemble des personnes issues de diverses disciplines scientifiques. L'intérêt est de parvenir à un but commun en confrontant des approches différentes d'un même problème.

Sous le haut patronage de Monsieur Nicolas Sarkozy
Président de la République

Sous le patronage de l’UNESCO et de SE Monsieur David Kornbluth, Ambassadeur d’Israël auprès de l’UNESCO


En présence de Monsieur Bernard Kouchner
Ministre des Affaires étrangères et européennes

L’Association Technion France organise le mercredi 19 décembre 2007, une conférence à la Maison de l’UNESCO à Paris sur les thèmes de ‘De la Biomédecine à la Biotechnologie:
les Innovations thérapeutiques pour demain
’ et ‘L' Interdisciplinarité, une vision novatrice de la pensée scientifique et technologique’ avec la présence exceptionnelle du professeur Aaron Ciechanover,Technion, Israel Institute of Technology, Prix Nobel de Chimie 2004, les professeurs Uri Sivan, Russel Berrie Nanotechnology Center, Technion, Amos Etzioni, département Immunologie, Faculté de Médecine Rappaport, Technion, Alice Dautry, Directrice Générale de l’Institut Pasteur, Alain Fischer, chef de service d’immunologie, Hôpital Necker, Daniel Cohen, fondateur du Généthon, Miroslav Radman, Biologie Moléculaire, Hôpital Necker, Mathias Fink, Laboratoire d’ondes et acoustique, ESPCI, et José Sahel, chef de service ophtalmologie, Hôpital des Quinze Vingt.

Modérateur: Professeur Bernard Debré, Ancien Ministre et Député de Paris, Professeur Jacques Lewiner, Directeur honoraire scientifique de l’ESPCI de la Ville de Paris.

Maison de l’UNESCO, 125 avenue de Suffren, 75007
Salle IV de 14h à 17h.

GRANDE SOIREE DE CLOTURE
EN PARTENARIAT AVEC RADI CLASSIQUE

Salle I 19h30

‘QUAND CREATION RIME AVEC INNOVATION’

Un concert de musique philharmonique exceptionnel, les Trésors de la musique au Cinéma, orchestré par deux maîtres de l’Interdisciplinarité, Jacques ATTALI, économiste et écrivain et Daniel COHEN, généticien et fondateur du Généthon.

Sponsorisé par:
SANOFI-AVENTIS
ATEMATION
PHARNEXT
BANQUE HAPOALIM
SOS CINTRES
BALA BOOSTE
Partenaires:
INSERM
CNRS
RISEP
FONDATION FRANCE-ISRAEL

Carré VIP: 80 €
Carré orchestre: 50 €
Carré Balcon: 30€

(RECU CERFA)

CONTACT ET RESERVATION:
Tel: 01 40 70 13 28
Fax: 01 40 70 16 79
technion@wanadoo.fr




Le Technion, un modèle d’incitation de la valorisation de la recherche

Le Technion emploie différentes stratégies pour la commercialisation de ses technologies. L'un des véhicules principaux est la constitution d'entreprises. Cet effort est réalisé partiellement par l'introduction d'un nouveau programme nommé : Entrepreneur in Residence (EIR). Comme partie de ce programme, des entrepreneurs sont identifiés hors du campus et ensuite associés à un chercheur / une technologie. Pour les services d'entrepreneuriat, ces entrepreneurs acceptent 15% de capitaux propres attribués à la nouvelle entreprise constituée. S'ils contribuent aussi à la création d'une nouvelle propriété intellectuelle, leur part peut atteindre jusqu'à 30%. En outre, le Technion recourt à une stratégie de concession de licences agressive par laquelle les brevets sont identifiés à travers le monde et ensuite un effort proactif est mené pour les déposer les différentes technologies. Le propriétaire de toutes les propriétés intellectuelles développées par les chercheurs du Technion est le Technion. Le Technion a accordé à TRDF Ltd. (fondation pour la recherche et le développement du Technion - une filiale du Technion, 100% contrôlée par le Technion) le droit de commercialiser la propriété intellectuelle du Technion. Conformément aux règlements sur la PI (propriété intellectuelle) de la TRDF, à la suite de la commercialisation réussie de l'invention, le Technion et l'inventeur (ou les inventeurs) se partagent à part égale le revenu net (c'est-à-dire après déduction des dépenses que le Technion a engagées dans le processus de commercialisation de la technologie). Un chercheur qui pense que son invention a un potentiel commercial présente un "formulaire de divulgation de brevet" dans lequel il décrit en détails le potentiel commercial des inventions. Un comité des brevets, qui se réunit chaque mois, examine les différentes divulgations et décide s'il faut déposer un brevet. La Business Development Unit qui fonctionne sous la tutelle de la Fondation de Recherche et de Développement du Technion est responsable d'identifier toute recherche dotée d'un potentiel commercial, d'obtenir la protection de la PI, et de la commercialiser. Outre le directeur de l'unité, il y a trois responsables de la commercialisation (deux en sciences de la vie et un en ingénierie). Il existe également plusieurs fonds internes qui sont mis à la disposition de l'unité commerciale au Technion, dont le but est d'aider à faire avancer la recherche et d'obtenir des jalons commercialement viables. Le montant global total de ces fonds avoisine les 3 millions de dollars. De plus, l'unité commerciale au Technion travaille en étroite collaboration avec la Pépinière d'entreprise du Technion, récemment privatisée, afin de commercialiser la propriété intellectuelle qui lui est liée. La Pépinière d'entreprises du Technion est constamment informée de chaque nouvelle invention à fort potentiel commercial. 1) La Rasagiline est un médicament contre la maladie de Parkinson qui a été développé par Teva Pharmaceuticals en coopération avec le professeur Moussa Youdim et le professeur John Feinberg du Technion. La maladie de Parkinson est une maladie progressive qui implique une perte graduelle de la fonction cellulaire nerveuse du cerveau. Les cellules nerveuses qui sont spécifiquement affectées sont celles qui contrôlent les mouvements du corps. Près de 4 millions de personnes dans le monde souffrent de la maladie de Parkinson, affectant près de 1% de la population âgée de 65 ans ou plus. Agilect®/Azilect®- Azilect® a été lancé en Israël en mars 2005 et a reçu l'agrément de la FDA en 2006.Les ventes actuelles de la Rasagiline dépassent les 100 millions de dollars. Conformément à l'accord avec Teva, le Technion est en droit de percevoir 4% de redevance sur les ventes nettes. 2) Mazor Surgical est un fournisseur leader de systèmes d'assistance chirurgicale miniature, facile d'utilisation, très peu invasif et hautement précis pour une vaste gamme de procédures (en particulier les procédures de la colonne vertébrale). La société, fondée en 2001 à la Pépinière des entreprises du Technion, avait pour base une technologie développée par le professeur Moshé Shoham. Les produits développés par la société sont approuvés par la FDA et testés cliniquement. La nouvelle société Mazor détient un appel public à l'épargne à la bourse de Tel Aviv d'une valeur de plus de 30 millions de dollars. 3) Biosense Ltd. a été créée en 1993 par un chercheur du Technion. Cette société a développé le système "Cardiac Electrophysiology Mapping and Ablation System". La société a été acquise par Cordis Corporation (une filiale de Johnson & Johnson) en 1997, pour 400 millions de dollars. Au cours des années, le Technion a directement créé plus de 80 entreprises. Ces entreprises ont généré des revenus (via des ventes, des rachats, etc.) par centaines de millions. Il existe 5 entreprises liées au Technion qui sont négociées sur différentes places boursières. Cependant, près de 70% des directeurs généraux ou directeurs d'exploitation des 150 entreprises liées à Israël, négociées sur le Nasdaq, sont des diplômés du Technion.



La sixième classe du programme "Brakim"
des étudiants de réserve universitaires
s'ouvre au Technion


Quinze étudiants y participent, avec des résultats d'acceptation exceptionnellement élevés

15 étudiants de réserve universitaire commenceront à étudier à la Faculté d'Ingénierie Mécanique au Technion, dans le cadre du programme prestigieux "Brakim", une entreprise conjointe de l'Armée de Défense d'Israël et du Technion. L'ensemble de ces étudiants a obtenu des résultats particulièrement élevés à l'examen d'entrée (90,97 de moyenne). A la fin de leurs études, ils seront intégrés dans le secteur de l'ingénierie mécanique dans divers corps de Tsahal.

La première classe de Brakim a été incorporée à Tsahal il y a un an, et les résultats ont été excellents. Les étudiants sont satisfaits de leur service en Recherche et Développement, et leurs commandants ont exprimé une grande satisfaction quant à leurs vastes connaissances et l'état d'esprit nouveau et vivifiant qu'ils ont apporté avec eux.

Le programme Brakim est un programme d'excellence unique pour les études menant à la licence et à la maîtrise. Ses diplômés sont destinés à constituer le noyau du corps des futurs officiers de Tsahal en Recherche et Développement. L'objectif du programme est de former des ingénieurs en Recherche et Développement de haut niveau, en mettant l'accent sur les sciences fondamentales et une connaissance technologico-scientifique reposant sur divers domaines de l'ingénierie mécanique.

Les étudiants du programme Brakim de réserve universitaire étudient quatre ans, achèvent le cursus des diplômes de licence et de maîtrise et commencent leur mémoire de maîtrise. Le mémoire est effectué dans les domaines relatifs à leurs fonctions dans Tsahal. Leur placement dans Tsahal est réalisé sur une base individuelle et inclut un certain nombre de fonctions spéciales en Recherche et Développement, liées à la fois à l'armée et à la défense à un haut niveau.

La cérémonie de bienvenue de la sixième classe de Brakim a eu lieu à l'auditorium Butler au Technion, le mardi 23 octobre 2007, à 16 heures.




La première classe de NAM (jeunesse arabe d'excellence) au Technion termine son cursus

Ce projet a été établi à l'initiative et avec le soutien financier de Eitan Wertheimer et est dirigé par le général de brigade (réserviste) Avner Barzani. Lors de la cérémonie, Eitan Wertheimer a présenté son "modèle à trois dounam" pour le secteur arabe.

La première classe de NAM (acronyme en hébreu pour "Jeunesse arabe d'excellence") au Technion a terminé le programme. Le projet est le fruit de l'industriel Eitan Wertheimer, qui l'a initié, créé et financé. NAM est dirigé par le général de brigade (de réserve) Avner Barzani. Le projet a pour but d'encourager l'excellence au sein de la jeunesse arabe, de créer des conditions optimales pour la réalisation du potentiel personnel de chaque étudiant dans le cadre de ce programme préparatoire unique en son genre, et d'augmenter les chances des étudiants d'être acceptés dans l'enseignement supérieur. En outre, il aide les étudiants à s'intégrer dans le cursus universitaire en leur fournissant un mentor personnel, et offre une assistance et un soutien jusqu'à ce que les étudiants terminent leurs diplômes et soient intégrés dans l'industrie israélienne.

Shirley Yogev, directrice du projet, indique que la première classe, composée de 55 étudiants et étudiantes arabes, a suivi des cours de mathématique, physique, anglais et de rédaction scientifique ainsi que la préparation à l'examen psychométrique, et ce, dans le cadre du programme préparatoire du Centre d'Enseignement pré-universitaire du Technion. "Grâce à l'assistance et aux outils dispensés au cours du programme préparatoire, les étudiants ont augmenté leur moyenne de 100 points par rapport à l'examen psychométrique initial qu'ils avaient subi lorsqu'ils avaient commencé il y a un an." Elle ajoute : "La plupart des étudiants ont été acceptés au Technion - nombre d'entre eux à des Facultés prestigieuses comme celles de Médecine, d'Ingénierie électrique et de Science informatique."

Tous les participants ont reçu un logement dans la résidence universitaire et une bourse mensuelle. Le projet paie également leurs frais de scolarité. Les étudiants qui ont été acceptés au Technion continueront de bénéficier d'un soutien, qui totalise plus de 150 000 shekels par participants, jusqu'à la fin de leur diplôme.

Pour l'année universitaire à venir, parmi les 1000 candidats qui se sont présentés 100 ont été sélectionnés pour la seconde classe de NAM.

Au cours de la cérémonie, Eitan Wertheimer a présenté son "modèle à trois dounam" pour le secteur arabe. "Je serai heureux si à la fin de vos études, vous deveniez des entrepreneurs et des industriels", a-t-il déclaré. "Sur un dounam de votre village, vous bâtirez votre maison. Le second dounam sera destiné à l'agriculture afin de ne pas vous couper de vos racines. Et sur le troisième dounam, vous construirez une usine industrielle. J'attend qu'émerge de votre groupe le prochain Bill Gates".

Photographiés : Eitan Wertheimer (gauche) et Avner Barzani (droite) en photo de groupe avec les diplômés de la première classe de NAM.

Mercredi 19 décembre :
Evénement annuel de l'Association Technion France avec la présence exceptionnel du professeur Aaron Ciechanover, prix Nobel de Chimie 2004, faculté de Médecine Rappaport, Technion.

Vous souhaitez effectuer un don ou un legs en faveur du Technion, nous vous invitons à contacter directement le Service des Dons et legs de l'Ambassade d'Israël à Paris (01.40.76.54.45 / 46 /47)
FOCUS EN LIGNE