Si vous ne visualisez pas ce courrier électronique, cliquez ici
NOVEMBER 2009
Le Technion: Fer de lance de la science et des technologies israéliennes dans le monde. La préservation de la vie est la motivation première de ses chercheurs et les retombées de ses recherches se font à l’échelle de l’humanité.

Adhérer à l’ATF: c’est encourager et participer à cette formidable dynamique de la préservation de la Vie en Israël et dans le monde.



Association Technion France
46, rue de l'Amiral Hamelin - 75116 Paris
Tél : 01 40 70 13 28 - Fax : 01 40 70 16 79
Email : technion@wanadoo.fr
Website : www.technionfrance.org ou www.technion.ac.il

Muriel Touaty
Directrice



RADIO JUDAIQUE FM, 94.8 FM CHRONIQUE DU TECHNION PAR MURIEL TOUATY
MARDI 3 NOVEMBRE 2009
Prochaine émission mardi 1er décembre 2009 09h45




Nouvelles du Technion et de l’ATF

Evénement annuel Technion France
lundi 7 et mardi 8 décembre 2009


Le Technion relève les défis de la Croissance par l’Innovation

Mardi 8 décembre journée thématique sur la valorisation et le transfert de technologie qui réunira quarante experts franco-israéliens au Collège de France sous le Haut Patronage de Monsieur Nicolas Sarkozy, Président de la République

Lundi 7 décembre, Soirée de Gala, Palais Brongniart, ‘Le Technion fête 85 ans d’Innovation’ en présence des professeurs Hubert Reeves et Henri Atlan, du Professeur Peretz Lavie, nouveau Président du Technion et de nombreuses personnalités françaises et israéliennes. Partie artistique, Léa Mimoun chantera en Hébreu et en Français des titres de Barbara, Léo Ferré, Serge Gainsbourg

Programmes et coupons de réservation à télécharger sur www.technionfrance.org

CONTACT: muriel.touaty@technionfrance.org Tel : 01 40 70 13 28



Communiqué de l’Evénement Annuel du Technion France 7 et 8 décembre 2009

Des chercheurs au Technion ont développé une batterie à base de silicium-air, capable de fonctionner sans arrêt pendant des milliers d’heures

Le prix Buckley, le plus prestigieux prix dans le domaine de la physique de la matière condensée, est décerné au Professeur Dov Levine du Technion

La Commission Européenne finance un projet conçu pour améliorer la qualité de vie des patients souffrant de mal de dos, avec la participation de chercheurs du Technion

ISRAEL ITECH 2009

MISSION DE PME MEMBRES DE POLES DE COMPETITIVITE EN ISRAËL



L’Association Technion France présente ‘Le Technion relève les Défis de la Croissance par l’Innovation’
Mardi 8 décembre 2009 Collège de France
Sous le haut Patronage de Monsieur Nicolas Sarkozy, Président de la République
Sous le Patronage de SE l’Ambassadeur d’Israel en France Monsieur Daniel Shek


La thématique de l'accompagnement de l'innovation demeure centrale pour le développement des entreprises et de l'activité économique.
La France s’est engagée depuis une dizaine d’années dans une politique active en matière d’innovation accentuée par la réforme mise en œuvre depuis deux ans par le Président de la République et son gouvernement. L’un des objectifs est d’intensifier la dynamique d’innovation et de tisser des liens plus étroits entre la recherche publique et la recherche privée. Israël est classé parmi les pays les plus innovants au monde grâce à une approche pragmatique de la recherche et de son interaction avec les mondes industriel et économique. Les coopérations scientifiques et technologiques bilatérales avec Israël prennent progressivement en compte cette composante supplémentaire de la recherche orientée vers la demande économique. En Israël, entreprendre n’est pas un acte solitaire. Cela nécessite un environnement propice où divers acteurs s’impliquent dans le processus permettant de transformer un résultat de recherche en une opportunité de créer une entreprise. Il faut des politiques publiques d’accompagnement à la création et à la reprise d’entreprises, des financements associés, une bonne performance des structures d’appui et de soutien et, parfois, un accompagnement dans le démarrage de la nouvelle entreprise. Un processus interactif est très souhaitable entre l’université, les chercheurs et l'industrie. La France possède un excellent dispositif de recherche fondamentale, mais les retombées industrielles issues de la recherche sont encore trop réduites. Israël, avec un nombre de chercheurs beaucoup plus restreint, possède un savoir-faire pour la transformation en réalité industrielle et économique des résultats de la recherche. Ce colloque va montrer, au travers du modèle israélien et plus particulièrement de celui du Technion, Israel Institute of Technology, comment sensibiliser les chercheurs à la valorisation de la recherche par le transfert de technologie et la création d’entreprises. Il permettra un débat sur le rôle des différents acteurs, dans les domaines scientifiques, industriels, financiers et institutionnels en France et en Israël. Chacun des deux pays pourra tirer profit de l'expérience de l'autre pour améliorer ses propres performances en confrontant les expériences et modèles respectifs. Tous les intervenants, tant du côté israélien que du côté français, sont des personnalités reconnues du monde de la recherche, de la valorisation et de l'industrie qui, par leur parcours professionnel, constituent des exemples de transfert réussi. Ils montreront aussi que faire valoriser la recherche n'est en rien préjudiciable à la qualité de la recherche fondamentale. La recherche fondamentale et la valorisation ne sont pas deux univers antagonistes mais au contraire deux univers complémentaires. La recherche doit être pensée sur le long terme et la valorisation avec des perspectives à plus court terme. Enfin, au cours de ce colloque, le Président du Technion remettra le diplôme de 'Docteur Honoris Causa' du Technion, Israel Institute of Technology, à Jean-Marie Lehn, Professeur au Collège de France et Prix Nobel de Chimie 1987.

La veille, le 7 décembre, un dîner de gala exceptionnel se tiendra au Plais Brongniart, qui fêtera les 85 ans d’innovation du Technion, en présence de Hubert Reeves, Henri Atlan, le Président du Technion, le professeur Peretz Lavie, Laurent Seksik, écrivain biographe d’Albert Einstein et Stephan Sweig, la chanteuse exceptionnelle Léa Mimoun et d’autres personnalités prestigieuses.



L’Association Technion France rend au hommage au Professeur Emérite Josef Singer qui nous a quitté la semaine dernière. Josef Singer a eté Président du Technion de 1982 à 1986.
Né à Vienne en 1923, il a emmigré en Israël en 1933. Josef Singer était un actif de la ‘Haganah’ et un des rares pilotes israéliens à obtenir sa license pendant ses brillantes études d’aéronautique. Il a servi dans l’armée britannique pendant la seconde guerre mondiale et a terminé ses études à l’Impérial College à Londres. A son retour en Israël , il a fondé le département d’ingénérie aéronautique dans l’Armée de l’Air israélienne. Il a ensuite terminé son doctorat à l’Institut Polytechnique de Brooklyn à New York et a rejoint le Technion, Israel Institute of Technology.
Que sa mémoire rayonne partout où il a laissé sa trace.



Des chercheurs au Technion ont développé une batterie à base de silicium-air, capable de fonctionner sans arrêt pendant des milliers d’heures



A sketch of the battery
Le Technion a déposé un brevet pour cette invention, qui a été publiée dans le journal leader dans le domaine d’électrochimie.

Des chercheurs au Technion ont réussi à mettre au point une batterie silicium-air capable de fonctionner sans interruption pendant des milliers d’heures. Cette invention a fait l´objet d´une publication dans la prestigieuse revue scientifique « Electrochemistry Communications ».

Le Professeur Yair Ein Eli de la faculté d´ingénierie des matériaux au Technion étudie les batteries à base de métal-air depuis plusieurs années. Les batteries « normales » que nous connaissons sont munies d´une électrode positive (+) appelée « cathode » et d´une électrode négative appelée « anode ». Ces deux électrodes sont séparées par un diviseur rempli de liquide contenant des ions (électrolyte). « Dans une batterie métal-air, on arrive à diminuer significativement le poids et le coût parce qu´elles n´ont pas de cathode intégrée, explique-t-il. Dans ce type de batterie, la cathode est l´oxygène qui arrive de l´atmosphère via une membrane (ce genre de batterie que l´on utilise, par exemple, pour des prothèses auditives en raison de leur léger poids et autonomie). Plusieurs tentatives ont déjà été faites pour adapter ce genre de batterie à d´autres utilisations (la voiture électrique, les appareils micro-électroniques …) Ces tentatives one récemment connu un nouvel essor quand Toyota et Panasonic ont entrepris une coopération visant à adapter une batterie zinc-air à de nouveaux modèles de voitures électroniques. »

L´Institut de Technologie de Massachussets (MIT), en coopération avec des sociétés commerciales – par exemple, IBM et Tesla Motors – et avec l´encouragement du gouvernement américain, est en train de mettre au point des batteries lithium-air rechargeables capables d´atteindre une densité énergétique dix fois supérieure aux technologies existantes (elles permettront soit de voyager dix fois plus loin, soit d´avoir une autonomie dix fois plus grande).

Le Professeur Ein Eli propose d´utiliser des batteries silicium-air : « Le silicium est un matériau plus courant, non dangereux, plus stable et plus léger, et il bénéficie d´une densité énergétique supérieure (quatre électrons sont transférés lors de l´oxydation d´un seul atome de silicium). Nous l´avons transformé en sable (dioxyde de silicium) lors de l´utilisation de la batterie. Il s´agira d´une batterie non-rechargeable, comme d´autres batteries qui existent aujourd´hui, explique-t-il. »

Ce type de batterie, avec une durée d´étalage illimitée, aura des applications médicales (par exemple pour des pompes utilisées par des malades diabétiques ou pour des prothèses auditives) et électroniques, intégrée dans des structures à base de silicium. Cette batterie novatrice fonctionnera pendant des milliers d’heures sans devoir être remplacée.

Le développement de la batterie silicium-air a été financé par le Fonds Bi-National de Recherche, avec la participation de l´étudiant en doctorat Gil Cohen, du Dr David Starosvetsky du Technion et du Professeur Digby Macdonald de l´université Penn State aux U.S.A.



Le prix Buckley, le plus prestigieux prix dans le domaine de la physique de la matière condensée, est décerné au Professeur Dov Levine du Technion



Prof. Dov Levine
C´est la première fois que ce prix est décerné à un scientifique israélien

Le prix Oliver E. Buckley, le plus prestigieux prix dans le domaine de la physique de la matière condensée, a été décerné au Professeur Dov Levine de la faculté de physique au Technion. C´est la première fois que ce prix est décerné à un chercheur israélien.

Le Professeur Levine partage le prix Buckley avec le Professeur Steinhardt de l´université de Princeton aux U.S.A. et avec le Professeur Alan Mackay du Birkbeck College en Grande Bretagne.

Le prix Buckley est décerné chaque année depuis 1953 par l’American Physical Society; seize lauréats du prix Buckley ont ultérieurement obtenu le prix Nobel de physique.

Le prix a été décerné cette année pour des « contributions pionnières à la théorie des quasicristaux et la prévision de leur figures de diffraction ».

Les recherches du Professeur Levine au Technion portent sur la physique de la matière condensée et la physique statistique des systèmes non-équilibrés, domaine qui relève du traitement statistique de systèmes comprenant de multiples particules.



La Commission Européenne finance un projet conçu pour améliorer la qualité de vie des patients souffrant de mal de dos, avec la participation de chercheurs du Technion

Des chercheurs du Technion participent à un projet de recherche étendue, financé par la Commission Européenne, se focalisant sur la recherche d´un lien génétique susceptible d´expliquer le mal de dos, dans le cadre d´une tentative d´améliorer le diagnostic et le traitement de ce problème.

Le mal de dos est devenu un problème majeur de santé publique dans le monde occidental industrialisé, en raison de l’absence de méthodes efficaces de diagnostic et de traitement. Dans 85 pour 100 des cas répertoriés de problème rachidiens, aucun diagnostic formel n´a été donné ; en outre, à l´heure actuelle, les spécialistes ne sont pas d´accord quant au traitement à préconiser. Le mal de dos a des conséquences graves en matière de qualité de vie des patients et de leurs familles ; il représente aussi un fardeau économique pour la société, surtout de par les 10 pour 100 de patients qui deviennent handicapés chroniques. Sans critères diagnostiques évidents, il n´est pas possible d´identifier le bon traitement ou les mesures préventives à prendre ; voilà pourquoi la CE a récemment entrepris un projet de recherche sur 5 ans, intitulé Genodisc, qui a pour objectif de recruter des milliers de patients qui seront inclus dans cette étude.

Le Professeur Alice Maroudas et le Dr Sarit Sivan, en coopération avec leur assistante de recherche Yulia Markher, de la faculté d´ingénierie biomédicale au Technion, étudient des tissus envoyés au Technion par des chercheur et des centres médicaux en Europe. « Nous étudions les processus biophysiques dans les tissus des disques (en fonction de l´âge et du degré de la dégénérescence tissulaire) là où des changements peuvent causer des dysfonctionnements », explique le Dr Sivan. Nous étudions les processus de renouvellement moléculaire à l´aide de méthodes élaborées et perfectionnées aux laboratoires de la faculté au Technion. Ces données sont importantes pour comprendre la capacité des tissus à se renouveler en cas de traumatisme ou de pathologies ».

Cette étude internationale rassemble des chirurgiens spécialisés ainsi que d´autres cliniciens et chercheurs spécialisés en génétique, biophysique physiologique et cellulaire, médecine régénérative, ingénierie et analyse par modélisation numérique et informatique. Cette étude sera menée par un groupe de chercheurs à l´université d´Oxford et effectuée dans 9 pays : Grande Bretagne, Israël, Allemagne, Finlande, Grèce, Pays Bas, Hongrie, Italie et Slovénie. C´est la continuation d´une étude précédente, financée également par la CE, intitulée « Eurodisc ». Le même groupe de chercheurs du Technion y a participé, en étudiant l´interaction entre la sénescence, la génétique et les facteurs de style de vie dans le processus de dégénérescence des disques.

Un des aspects novateurs de Genodisc repose sur le fait qu´il vise, pour la première fois, a recruter des milliers de patients. Un tel grand nombre de patients est nécessaire afin de pouvoir mettre en évidence des liens génétiques susceptibles d´expliquer un dysfonctionnement aussi complexe que le mal de dos. Genodisc a aussi pour objectif de mettre au point de meilleures techniques diagnostiques, afin d´améliorer le traitement offert aux patients, son efficacité et sa rapidité.

Afin d´améliorer le diagnostic, il faut effectuer un génotypage des patients dont le phénotype a déjà été identifié. Cela implique l´étude des processus de dégénérescence discale et de la façon dont les processus géniques et moléculaires entraînent des pathologies liées à cette dégénérescence. Les chercheurs espèrent identifier des biomarqueurs pouvant accroitre la spécificité du diagnostic, et ainsi définir des cibles pour élaborer des thérapies médicamenteuses – tout cela afin d´empêcher le mal de dos aigu de devenir handicap chronique.



ISRAEL ITECH 2009

A l'initiative de l'IE-Club, En collaboration avec la mission économique de l'Ambassade de France à Tel-Aviv et Ubifrance, l'IE-Club, l'AFDEL, CroissancePlus et la Chambre de Commerce France-Israël & l’association TECHNION France vous proposent :
ISRAEL ITECH 2009 du 22 au 25 novembre 2009.

En présence de Monsieur Christian ESTROSI, Ministre de l’Industrie le 23/09 et 24/09 Matinée * Ce voyage d'échanges et d'études, à destination des entrepreneurs et investisseurs, offre de nombreuses opportunités de rencontres avec l'ensemble de l'écosystème ITech israélien, des visites ciblées dans les entreprises leaders du secteur (Alvarion - Modu - Amdocs - Rad - Checkpoint...), du Capital Risque (Gemini - Pitango...), la visite du Technion de Haïfa haut lieu de la recherche et du centre R&D de Intel ainsi que des dîners et cocktails avec les personnalités emblématiques des secteurs ITech.

Programme détaillé :
  • Départ de Paris le dimanche 22 novembre 2009 à 14h45 à destination de Tel-Aviv sur vol régulier arrivée à 20h00 heure locale
  • Retour de Tel-Aviv le mercredi 25 novembre à 17h00 sur vol régulier arrivée à 21h10 heure locale
  • Possibilité d'un retour différé avec léger supplément - nous consulter
  • Hébergement à l’hôtel Carlton de Tel-Aviv en chambre single (option chambre double - nous consulter)

Ce voyage comprend les vols aller-retour, l’hébergement, les taxes et transferts, l’assurance annulation - rapatriement, les petits-déjeuners et déjeuners ainsi que les invitations aux cocktails et l’ensemble des activités précisées dans l’agenda.

Prix adhérents : 1950 €
Prix invités : 2200 €


Places limitées - Plus de 38 inscrits à ce jour Partenaires : CFNews, 01 Informatique, L’Atelier BNP Paribas Group.



MISSION DE PME MEMBRES DE POLES DE COMPETITIVITE EN ISRAËL

Fort du succès de la première édition, la Fondation Sophia Antipolis, dans le cadre de ses partenariats israéliens (MATIMOP, Centre de R&D de l’Industrie Israélienne ...) organise pour la 2ème année consécutive : LES RENCONTRES FRANCO- ISRAELIENNES POUR L’INNOVATION ET LA COOPERATION DU 30 NOVEMBRE AU 4 DECEMBRE 2009

Ces rencontres ont pour objectif de faciliter le montage de coopérations R&D entre entités françaises et israéliennes. Elles seront l’occasion de prendre des contacts avec le monde économique, les grandes entreprises et les PME, les grandes universités, les organismes de recherche, les ventures capital... israéliens, et de développer des contacts de longue durée.
Au programme, 3 capitales technologiques avec à chaque lieu des occasions de rencontres B to B :
Tel Aviv : Véritable capitale technologique, on trouve à Tel Aviv des innovations et technologies à la pointe dans tous les secteurs d’activité et notamment alimentaire, textiles, produits chimiques, la métallurgie, l'automobile, les équipements électriques et électroniques…Technion, Haifa : Israël Institute of Technology - Le Technion créé en 1912, est la plus ancienne des universités d'Israël et compte environ 13 000 élèves, originaires de 35 pays du monde. Le Technion est aussi un centre de recherche. La fusion des sciences et des technologies a fait de la recherche une activité en grande partie multidisciplinaire. Aussi, le Technion a établi des pôles d'excellence dans des domaines essentiels au développement scientifique et technologique futur d'Israël. Ces pôles fournissent au Technion une structure flexible pour répondre aux nouvelles priorités de la recherche.
Les pôles d'excellence multidisciplinaires exercent leur activité dans les domaines suivants : séparation avancée et membranes, biotechnologie, catalyse, technologies de la communication et de l'information, fluides complexes, microstructures et macromolécules, matériaux et structures composites, haute température et supraconductivité, science de l'interface, microsatellites, microsystèmes, nanoélectronique par la biotechnologie, optoélectronique, ingénierie des protéines, technologie des logiciels…www.technion.ac.il Bionegev, Beer Sheva : BioNegev a récemment été créé sur les conseils du Professeur Rivka Carmi, Président de l’Université Ben-Gurion, pour capitaliser sur les réussites académiques mondialement connues de l’Université de Ben-Gurion et du centre médical de l’Université de Soroka, créateurs de valeur-ajouté économique pour la région de Néguev mais également transférant son savoir-faire aux autres pôles en Europe. BioNegev représente les efforts collectifs de l’Université de Ben-Gurion, du centre médical de l’Université de Soroka, de l’institut national de Biotechnologie du Negev, et d’autres entités régionales dans plusieurs programmes cadre (7ème PCRD) de la Commission Européenne, les Programmes de la Compétitivité et de l’Innovation CIP... Il est également membre du CEBR, le conseil des Bio-régions européennes, et représente l’Etat d’Israël dans le comité de pilotage CEBR.
www.bgu.ac.il Comme habituellement mis en place pour chacune des missions, nos partenaires vous proposeront alors des réunion et rencontres ciblées en fonction de vos attentes. Il vous sera bien entendu possible de choisir les villes que vous souhaitez. Les frais de participation s’élèvent à 600 € (comprenant frais d’hébergement, de restauration et d’organisation des entretiens individualisés).

Lundi 12 Janvier
Présentation de Focucell, société de biotechnologie innovante issue de la recherche au Technion organisé par Biotech Développement Conseils et l’Association Technion France. Renseignement : 01 78 99 43 99 Mademoiselle Victoire Rieunier, email : vrieunier@gmail.com
Jeudi 23 Avril
Assemblée Générale de ATF à l’Assemblée Nationale, mot de bienvenue par Bernard Debré 
Vous souhaitez devenir membre de l’Association Technion France :
www.technionfrance.org
8 au 11 mai
Mission ATF au Technion pour tous les amoureux de la Science et de l’Innovation : tout le programme et les modalités de réservation : www.technionfrance.org
31 mai au 3 juin
Le Conseil des Gouverneurs au Technion
Evénement annuel Technion France
‘Le Technion relève les défis de la Croissance par l’Innovation’
Lundi 7 décembre
Soirée de Gala, Palais Brongniart
Mardi 8 décembre
Le Technion relève les défis de la Croissance par l’Innovation au Collège de France


Vous souhaitez effectuer un don ou un legs en faveur du Technion, nous vous invitons à contacter directement le Service des Dons et legs de l'Ambassade d'Israël à Paris (01.40.76.54.45 / 46 /47)
FOCUS ENLIGNE