Si vous ne visualisez pas ce courrier électronique, cliquez ici
OCTOBRE 2007
Le Technion: Fer de lance de la science et des technologies israéliennes dans le monde. La préservation de la vie est la motivation première de ses chercheurs et les retombées de ses recherches se font à l’échelle de l’humanité.

Adhérer à l’ATF: c’est encourager et participer à cette formidable dynamique de la préservation de la Vie en Israël et dans le monde.



Association Technion France
46, rue de l'Amiral Hamelin - 75116 Paris
Tél : 01 40 70 13 28 - Fax : 01 40 70 16 79
Email : technion@wanadoo.fr
Website : www.technionfrance.org ou www.technion.ac.il

Muriel Touaty
Directrice

NOUVELLE ADRESSE
ASSOCIATION TECHNION FRANCE

46 RUE DE L'AMIRAL HAMELIN
75116 PARIS




RADIO JUDAICA, 94.8 FM, CHRONIQUE DU TECHNION AVEC MURIEL TOUATY
Mardi 8 octobre avec le Professeur Daniel Cohen


Prochain rendez vous : Mardi 13 NOVEMBRE à 09h45, Muriel Touaty avec le professeur Jacques Lewiner, Directeur honoraire scientifique ESPCI.

RADIO J, 94.8 FM:
Jeudi 8 NOVEMBRE 14h40 et Mardi 13 NOVEMBRE à 14h45: Guy Rozanowicz reçoit Muriel Touaty et Daniel Cohen pour l’événement annuel du Technion France ‘Le Technion relève les défis de l’Innovation’, Mercredi 19 décembre 2007

Un nouveau site a vu le jour initié et dirigé par Laurent Krugier: http://www.handicapinfos.com
Information sur les événements de l'association Technion France notamment dans les domaines de la Scléroses en plaques




EVENEMENT: ‘LE TECHNION RELEVE LES DEFIS DE L’INNOVATION’ Mercredi 19 DECEMBRE 2007

En 2007 - Le Technion classé 38ème dans le monde

Achèvement de la première phase d'un projet israélien, jordanien et palestinien parrainé par USAID, sur le traitement des eaux usées

Le prix de l'American Heart Association pour un jeune chercheur exceptionnel décerné au Dr Rabea Asleh du Technion

Le Technion et le musée national des Sciences, de la Technologie et de l'Espace invitent des étudiants de Sdérot et de Netiv Ha'assara à rencontrer des scientifiques




‘LE TECHNION RELEVE LES DEFIS DE L’INNOVATION’

(VOUS POUVEZ TELECHARGEZ LE PROGRAMME ET LES COUPONS DE RESERVATION)

MERCREDI 19 DECEMBRE 2007
MAISON DE L’UNESCO
125, avenue de Suffren, 75007 Paris

‘QUAND INTERDISCIPLINARITE RIME AVEC INNOVATION’

Interdisciplinarité
: L'art de faire travailler ensemble des personnes issues de diverses disciplines scientifiques. L'intérêt est de parvenir à un but commun en confrontant des approches différentes d'un même problème.

Sous le haut patronage de Monsieur Nicolas Sarkozy
Président de la République


Sous le patronage de l’UNESCO et de SE Monsieur David Kornbluth, Ambassadeur d’Israël auprès de l’UNESCO

En présence de Monsieur Bernard Kouchner
Ministre des Affaires étrangères et européennes


L’Association Technion France organise le mercredi 19 décembre 2007, une conférence à la Maison de l’UNESCO à Paris sur les thèmes de ‘De la Biomédecine à la Biotechnologie: les Innovations thérapeutiques pour demain’ et ‘L' Interdisciplinarité, une vision novatrice de la pensée scientifique et technologique’ avec la présence exceptionnelle du professeur Aaron Ciechanover,Technion, Israel Institute of Technology, Prix Nobel de Chimie 2004, les professeurs Uri Sivan, Russel Berrie Nanotechnology Center, Technion, Amos Etzioni, département Immunologie, Faculté de Médecine Rappaport, Technion, Alice Dautry, Directrice Générale de l’Institut Pasteur, Alain Fischer, chef de service d’immunologie, Hôpital Necker, Daniel Cohen, fondateur du Généthon, Miroslav Radman, Biologie Moléculaire, Hôpital Necker, Mathias Fink, Laboratoire d’ondes et acoustique, ESPCI, et José Sahel, chef de service ophtalmologie, Hôpital des Quinze Vingt.

Modérateur : Professeur Bernard Debré, Ancien Ministre et Député de Paris, Professeur Jacques Lewiner, Directeur honoraire scientifique de l’ESPCI de la Ville de Paris.

Maison de l’UNESCO, 125 avenue de Suffren, 75007
Salle IV de 14h à 17h.

GRANDE SOIREE DE CLOTURE
Présenté par Ivan Levai

Salle I 19h30

‘QUAND CREATION RIME AVEC INNOVATION’
Un concert de musique philharmonique exceptionnel, les Trésors de la musique au Cinéma, orchestré par deux maîtres de l’Interdisciplinarité, Jacques ATTALI, économiste et écrivain et Daniel COHEN, généticien et fondateur du Généthon.

Sponsorisé par:
SANOFI-AVENTIS
ATEMATION
PHARNEXT
BANQUE HAPOALIM
SOS CINTRES
BALA BOOSTE

Partenaires:
INSERM
CNRS
RISEP
FONDATION FRANCE-ISRAEL


Carré VIP : 80 €
Carré orchestre : 50 €
Carré Balcon : 30€


(RECU CERFA)

CONTACT ET RESERVATION:
Tel : 01 40 70 13 28
Fax : 01 40 70 16 79
technion@wanadoo.fr



En 2007 - Le Technion classé 38ème dans le monde

Le Technion dépasse la majorité des universités européennes dans la liste des meilleures universités d'ingénierie technologique au monde

Le Technion est classé 38ème parmi les meilleures universités technologiques au monde selon le classement prestigieux de la Jiao Tong University de Shanghai, Chine. Le Technion supplante presque toutes les universités européennes à l'exception de Cambridge en Angleterre (16ème place), de l'Imperial College London (27ème place) et du Swiss Federal Institute of Technology-Lausanne (28ème place). Le Technion dépasse des pays ayant une longue tradition en technologie-ingénierie telles que toutes les universités de technologie et d'ingénierie en Allemagne, France, Hollande et Italie.

Les 15 premières places ont été attribuées aux universités américaines. Le Massachusetts Institute of Technology (MIT) occupe la première place, puis l'université de Stanford est en deuxième position suivie de l'université d'Illinois en troisième place. L'université d'Harvard aux Etats-Unis, qui est en première place dans le classement général des universités (qui inclut tous les domaines académiques), n'occupe que la 35ème place en technologie - ingénierie.

Le classement mondial des universités effectué par l'université Jiao Tong de Shangaï est considéré comme étant le plus vaste et le plus fiable. Cette année, pour la première fois, il a classé les universités selon diverses catégories scientifiques.
Le site Internet a enregistré 2000 accès par jour depuis sa première entrée en ligne en 2003 (http://ed.sjtu.edu.cn/ARWU-FIELD2007/ENG.htm).

Parmi les critères principaux pour déterminer le classement : le nombre de publications scientifiques de l'université et leur qualité, et le nombre de scientifiques éminents dans les domaines d'expertise de l'université. Le classement présent a examiné 2000 universités, mais seulement 1000 ont été sélectionnées pour figurer dans la liste. Les universités japonaises se distinguent par leur classement : Kyoto University (25ème place) et le Tokyo Institute of Technology (28ème place). La National University-Singapore est à la 32ème place et la Hong Kong University of Science and Technology à la 37ème place.

Le Président du Technion, le professeur Yitzhak Apeloig a exprimé sa grande satisfaction quant au classement du Technion parmi les 40 meilleures universités de technologie - ingénierie. Nous avons atteint cette position malgré les fortes réductions de subventions du gouvernement attribuées au Technion en particulier et à l'enseignement supérieur en général", a-t-il déclaré. "Ce résultat est dû principalement aux amis du Technion du monde entier. Grâce à l'aide de leur soutien généreux, nous avons réussi, au cours des dernières années, à recruter de jeunes membres de la faculté talentueux et prometteurs, à créer l'Institut de Nanotechnologie Russel Berrie et à inaugurer le Centre de Nano électronique Sara et Moshé Zisapel ainsi que le Centre Interdisciplinaire Lorry I. Lokey pour les Sciences de la vie et d'Ingénierie.

Durant ces années difficiles de coupes budgétaires, le Technion, également avec l'aide de nos amis à travers le monde et en particulier aux Etats-Unis, a acquis le microscope à électrons le plus avancé au monde : le Titan. Mais il faut rappeler que cet accomplissement reflète, pour l'essentiel, les succès du passé et, si la politique du gouvernement ne change pas, nous chuterons dans la liste des universités dominantes. Cela aura des répercussions graves sur l'économie d'Israël en général et sur le secteur technologique en particulier. J'espère que le gouvernement comprendra que l'avenir d'Israël dépend de l'enseignement supérieur et mettra en œuvre les recommandations de la Commission Sho'hat, restituera au Technion et système de l'enseignement supérieur les réductions financières et placera l'enseignement au sommet des priorités nationales", a ajouté le professeur Apeloig.



Achèvement de la première phase d'un projet israélien, jordanien et palestinien parrainé par USAID, sur le traitement des eaux usées

Résultats d'un travail conjoint présenté à une conférence
dans le cadre de l'Institut "Grand" de recherche sur l'eau


Les résultats de la recherche et les recommandations d'un projet de traitement des eaux usées de pointe parrainé par l'USAID (United States Agency for International Development) ont été présentés à une conférence qui s'est tenue le 6 septembre 2007 à l'Institut "Grand" de recherche sur l'eau du Technion. Les chercheurs israéliens, jordaniens et palestiniens coopérant ont résumé le travail effectué lors des quatre dernières années. Des représentants de l'USAID, de l'UNESCO, du Technion et d'autres scientifiques israéliens intéressés par les problèmes concernant l'eau participaient à la conférence.

Le professeur Uri Shamir, le fondateur de l'Institut "Grand" de Recherche sur l'Eau, qui a initié et accompagné le projet, a présenté un historique du projet. Ce dernier a été lancé il y a près de neuf ans, en coopération avec une Fondation active en Israël, créée à l'origine par la British Technion Society à partir des recettes d'un dîner offert en l'honneur du défunt Roi Hussein de Jordanie, puis a été soutenue par un don de la Fondation Beracha et de manière plus significative par l'USAID.

Le professeur Moshé Eizenberg, Vice-président du Technion pour la recherche, a souligné l'importance du projet qui contribue à alléger la pénurie en eau de la région et améliore l'interaction et la coopération scientifique entre Israël et ses voisins.

Le Dr Adam Reinhart, le coordinateur de l'USAID pour le projet, a félicité la coopération impressionnante et les aptitudes technologiques et scientifiques dont ont fait preuve l'ensemble des groupes de recherche.

Le professeur Josef Hagin de la Faculté d'Ingénierie Civile et Environnementale du Technion, le directeur et coordinateur du projet au nom de l'Institut Grand Water Research, a expliqué que ce projet encourageait une excellente coopération technique et scientifique entre les instituts palestiniens, jordaniens et israéliens. Le projet est exécuté par des chercheurs de l'Institut Grand Water Research du Technion, de l'université Ben Gourion du Néguev et de l'Institut Volcani, en Israël, par le groupe de recherche palestinien de l'université Al Quds de Jérusalem Est et le National Center for Agricultural Research and Extension du Royaume Hachémite de Jordanie.

Le projet a démontré la faisabilité et la nécessité d'un traitement par membrane tertiaire avancé des eaux usées avant de pouvoir être réutilisées ou libérées dans l'environnement. Plusieurs types de traitement des eaux usées secondaires, incluant des zones humides construites, des étangs de stabilisation et d'oxydation et de vase activée, ont produit des eaux usées traitées pour le système à membrane. Une base technique pour la construction et le fonctionnement d'usines de pointe de traitement des eaux usées basé sur une membrane a été développée. L'eau traitée a été constamment surveillée et évaluée pour son appropriation à l'irrigation dans des expérimentations sur un champ et des serres. Les usines pilotes disposées sur des sites expérimentaux servent de démonstrations aux instances officielles exploitant l'eau et aux agriculteurs, et seront utilisées pour la recherche afin d'améliorer davantage l'efficacité des processus. L'introduction de systèmes à membrane pour la purification des eaux usées à une large échelle améliorera considérablement l'équilibre des eaux d'irrigation et l'environnement de la région.

La recherche s'est poursuivie sans interruption, même lors des périodes de tension dans la région. Des réunions se sont tenues à Haïfa, Chypre, en Grèce et en Turquie.



Le prix de l'American Heart Association pour un jeune chercheur exceptionnel décerné au
Dr Rabea Asleh du Technion
C'est le premier chercheur israélien à recevoir ce prix prestigieux



Photo : le Docteur Rabéa Asleh
Le Dr Rabea Asleh de la Faculté de Médecine Rappaport du Technion a été choisi "jeune chercheur exceptionnel" de cette année par l'American Heart Association. C'est la première fois que ce prestigieux prix, décerné chaque année à un chercheur, a été remporté par un jeune chercheur israélien.

Le Dr Asleh est né et a grandi à Kfar Arabé. Il a achevé ses études de médecine (M.D. / Doctorat) avec excellence au Technion et figurait dans la liste des étudiants exceptionnels du Président tout au long de ses études. En outre, il a remporté le Prix Wolfe et le prix de l'association israélienne du diabète. Il est sur le point de commencer sa spécialisation en ophtalmologie au Centre Médical Rambam de Haïfa, ainsi qu'un mémoire de post-doctorat avec le professeur Andrew Levy de la faculté de Médecine Rappaport du Technion.

Dans la recherche qui a remporté le prestigieux prix de l'American Heart Association, le Dr Asleh a élargi la compréhension de la relation entre la protéine haptoglobine 2-2 et les maladies cardiaques chez les diabétiques.

En outre, il a également découvert l'une des principales raisons pour lesquelles les diabétiques développent des maladies cardiaques. "Les diabétiques qui ont la protéine haptoglobine 2-2 sont cinq fois plus susceptibles de développer des maladies cardiaques que les diabétiques qui ont la protéine haptoglobine 1-1, laquelle est une bonne protéine", explique-t-il. "Dans ma recherche, j'ai constaté que l'haptoglobine 2-2 peut se lier au "bon" cholestérol (HDL) et diminuer les propriétés anti-athérogènes et anti-oxydantes du patient. En conséquence, les patients diabétiques avec l'haptoglobine 2-2 ont une plus grande probabilité de développer l'athérosclérose et des crises cardiaques. Nous avons constaté que le traitement des diabétiques, qui ont l'haptoglobine 2-2, avec de la vitamine E améliore leur état en réduisant le stress oxydatif dans la paroi des vaisseaux sanguins. Mais si nous pouvons trouver un moyen d'inhiber cette contrainte, il sera possible d'améliorer davantage l'état des diabétiques et nous ser
ons en mesure de réduire le taux de complications cardiaques chez ces diabétiques."

Le prix sera décerné au Dr Rabea Asleh lors d'une conférence scientifique qui se tiendra en novembre 2007 en Floride. Lors de cette conférence, sa recherche, pour laquelle il a reçu le prix, sera présentée.



Le Technion et le musée national des Sciences, de la Technologie et de l'Espace invitent des étudiants de Sdérot et de Netiv Ha'assara à rencontrer des scientifiques

En plus, des centaines de soldats et des milliers d'étudiants de Haïfa et du nord viendront également à ce projet unique de l'Union Européenne, qui se déroulera le 24 septembre

Madatech - Le musée national des Sciences, de la Technologie et de l'Espace a loué des dizaines d'autobus pour amener des étudiants de Sdérot et de Netiv Ha'assara à cette rencontre unique avec des scientifiques, sous la conduite du lauréat du Prix Nobel, le professeur Aaron Ciechanover. Connu en Israël sous l'appellation "Also Clever at Night" (Aussi intelligent la nuit), l'événement est financé par l'Union Européenne (UE). En Europe, il est intitulé "La nuit des scientifiques". L'événement aura lieu le 24 septembre 2007, au musée de Haïfa. L'an passé, 6000 étudiants y ont participé et cette année, les organisateurs prévoient des milliers de participants de Haïfa et du nord, incluant des centaines de soldats qui bénéficieront également d'un transport organisé.

Le Président du Technion, le professeur Yitzhak Apeloig a accueilli favorablement l'initiative de l'UE, laquelle est mise en œuvre avec la coopération du Ministère israélien des Sciences, de la Culture et des Sports. "Il s'agit d'une occasion exceptionnelle d'offrir à la jeunesse, qui compte parmi elle de futurs scientifiques, une rencontre avec l'univers magique de la science dans une atmosphère vivante et dans un langage à la portée de tous", a-t-il déclaré.

"Le but de l'événement est de réunir le grand public avec les scientifiques et la recherche dans une atmosphère agréable et plaisante", indique le directeur du musée, le professeur Yoram Zvirin de la Faculté d'Ingénierie Mécanique du Technion. "L'événement se poursuivra jusque tard dans la nuit, commençant à 17 heures, et est destiné au grand public, en particulier les jeunes. Au début de la soirée, il sera ouvert également aux enfants et aux élèves des écoles primaires".

L'entrée à toutes les attractions est gratuite. Entre autres choses, les étudiants présenteront des thèmes tels que le réchauffement global (projection du film d'Al Gore et débat avec la participation d'experts), une exposition scientifique sur la qualité de l'eau et de l'environnement (avec la participation de chercheurs de la Faculté d'Ingénierie Civile et Environnementale du Technion), des questions sélectionnées portant sur la médecine (en présence de médecins du Centre Médical Rambam et de la Faculté de Médecine Rappaport du Technion), la sécurité routière (un programme spécial s'adressant aux jeunes qui inclut un quiz avec des prix) et des thèmes concernant l'astrophysique et l'espace (accompagnés de conférences, de démonstrations et d'observation d'étoiles).

Seront également proposés des ateliers concernant un large éventail de sujets, incluant un atelier Pop-corn, des mathématiques amusantes, des labyrinthes et la fabrication d'instruments de musique. Des conférences supplémentaires, dispensées par des experts du Technion, seront proposées sur la nanotechnologie, la robotique, la chimie, l'énergie et l'environnement.

Les participants peuvent également prendre plaisir à des spectacles en pleine rue, à une représentation de missile et à l'observation d'une étoile, et se restaurer à des buffets.

Cet événement unique de l'UE et du Ministère des Sciences, de la Culture et des Sports est également organisé sous les auspices de la municipalité de Haïfa. En outre, l'événement se déroulera simultanément à l'Université Hébraïque, au musée Bloomfield des Sciences de Jérusalem, à MIGAL de Kiryat Shemona et au Parc des Sciences de l'Institut des Sciences Weizmann. Un événement similaire aura lieu en Europe, le 28 septembre 2007.



VISITE AU TECHNION

Le Père Desbois a visité le Technion avec une délégation de 'Yahad in Unum', une délégation 25 du personnes mardi 9 octobre dernier. La délégation a visité le campus du Technion et son centre des visiteurs où ellea pu se rendre compte de l'importance du Technion en Israël et de sa recherche scientfique à l'échelle internationale. Le docteur Marcelle Machluf responsable au Technion du Département de lutte contre le cancer et de recherche dans les cellulessouches embryonnaires.a exposé ses travaux dans la recherche. La délégation a démontré un intérêt sans précédent. Le Père Patrick Desbois avait déjà coopérer avec l'Associaiton Technion France en 2005 lors d'une table ronde qu'elle avait organisé et qui portait sur un débat éthique et scientifique dans le domaine des cellules souches embryonnaires. Cette table ronde était animée par Monsieur Bernard Kouchner.
Mercredi 19 décembre :
Evénement annuel de l'Association Technion France avec la présence exceptionnel du professeur Aaron Ciechanover, prix Nobel de Chimie 2004, faculté de Médecine Rappaport, Technion.


Vous souhaitez effectuer un don ou un legs en faveur du Technion, nous vous invitons à contacter directement le Service des Dons et legs de l'Ambassade d'Israël à Paris (01.40.76.54.45 / 46 /47)
FOCUS EN LIGNE