Si vous ne visualisez pas ce courrier électronique, cliquez ici
SEPTEMBRE 2010
Le Technion: Fer de lance de la science et des technologies israéliennes dans le monde. La préservation de la vie est la motivation première de ses chercheurs et les retombées de ses recherches se font à l’échelle de l’humanité.

Adhérer à l’ATF: c’est encourager et participer à cette formidable dynamique de la préservation de la Vie en Israël et dans le monde.



Association Technion France
46, rue de l'Amiral Hamelin - 75116 Paris
Tél : 01 40 70 13 28 - Fax : 01 40 70 16 79
Email : technion@wanadoo.fr
Website : www.technionfrance.org ou www.technion.ac.il

Muriel Touaty
Directrice



RADIO JUDAIQUE FM, 94.8 FM CHRONIQUE DU TECHNION PAR MURIEL TOUATY
7 SEPTEMBRE A 09h45
PROCHAINE EMISSION MARDI 12 OCTOBRE 2010 09h45


Le Technion sur Youtube http://www.youtube.com/profile?user=Technion

Retrouvez l’Association Technion France sur Facebook

Message du Président du Technion, le professeur Peretz Lavie à l’occasion de la nouvelle année juive: http://www.youtube.com/Technion#p/c/5C181A8A6A1CB2B4/24/D5H_z481Ba0

Link1, Link2, Link3, Link4

A NOTER DANS VOS AGENDAS
EVENEMENT ANNUEL DU TECHNION FRANCE
MARDI 14 DECEMBRE 2010
"LE TECHNION RELEVE LES ENJEUX DE LA
REVOLUTION-NANO"' A L’UNESCO, PARIS
SOUS LE HAUT PATRONAGE DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE


Pour inscription et visualiser le programme de la manifestation scientifique, le communiqué de presse, et le programme de la soirée de clôture sur www.technionfrance.org



Nouvelles du Technion et de l’ATF

Un test de l'haleine, aussi bon marché qu'un alcootest, pourrait permettre de détecter un cancer du poumon, du sein, des intestins ou de la prostate

Des chercheurs du Technion ont développé une nouvelle méthode de détection rapide de contamination bactérienne dans l´eau

L´américain Steve Grand annonce un don de 20 millions de dollars pour le Programme Énergie au Technion

Le 7ème Colloque Europe Israël “Matériaux pour et par l’optique

Coopérations France-Technion

Lyon, Strasbourg, Marseille, l’Associaiton Technion France accelère sa présence en France



Un test de l'haleine, aussi bon marché qu'un alcootest, pourrait permettre de détecter un cancer du poumon, du sein, des intestins ou de la prostate, selonune étude publiée mercredi 11 août par la revue britannique The British Journal of Cancer.

Des essais menés auprès de cent soixante-dix-sept volontaires, atteints de différents cancers ou non, ont montré qu'un test de l'haleine pouvait réagir à des composants chimiques qu'émettent les cellules cancéreuses et dire, quels que soient l'âge et le sexe des patients, de quel type de cancer il s'agit. Des chercheurs du Technion avaient déjà annoncé il y a un an qu'un test de l'haleine pouvait permettre de détecter un cancer, mais seuls des essais très préliminaires avaient alors été effectués et seule avait été confirmée la détection du cancer du poumon. Le "NEZ ÉLECTRONIQUE", fruit de la recherche du dr. Houssam Haiack et de son équipe au Technion confirme la détection possible de cancers en l'élargissant aux cancers du sein, des intestins et de la prostate. "Cette étude montre qu'un 'nez électronique' peut distinguer une haleine saine d'une haleine maligne et également les différentes haleines en fonction des types de cancer", a souligné le professeur Abraham Kuten, du Technion "Si nous pouvons confirmer ces résultats préliminaires par des études plus approfondies, cette nouvelle technologie pourrait devenir un outil simple pour un diagnostic précoce", a-t-il ajouté.

Source : Le Monde.fr



Des chercheurs du Technion ont développé une nouvelle méthode de détection rapide de contamination bactérienne dans l´eau

Des chercheurs du Technion ont développé une méthode novatrice permettant de détecter et de quantifier rapidement la contamination bactérienne dans l´eau. Cette nouvelle technologie repose sur une puce à base de silicium, capable de cibler et de capturer les bactéries. L´étude a été soutenue par le centre des sciences et des technologies de la sécurité au Technion, la Fondation israélienne des sciences et l´institut Russel Berrie de nanotechnologie au Technion. L´article sera publié dans la prochaine édition du journal « Advanced Functional Materials » et sera disponible en ligne.

Les méthodes actuelles utilisées pour détecter des contaminations bactériennes dangereuses exigent le prélèvement d´échantillons sur le terrain, que l´on ramène au laboratoire afin d´y effectuer des cultures analysables ; mais ce processus dure au moins 24 heures. L´identification et la quantification effectuées au laboratoire sont donc précises mais requièrent du temps, nécessitant aussi un personnel hautement spécialisé et du matériel à la fois complexe et coûteux.

Dr. Ester Segal et ses étudiants de 3ème cycle, Naama Massad-Ivanir et Giorgi Shtenberg de la faculté de biotechnologie et de génie alimentaire au Technion, ont réussi à écourter le processus d´analyse de la concentration bactérienne, le ramenant à quelques minutes seulement, grâce à une nouvelle méthode de détection utilisable sur le terrain. Cette technologie novatrice repose sur une puce à base de silicium qui cible et capture les bactéries.

Les chercheurs ont creusé des trous de taille nanométriques dans des tranches de silicium en utilisant une simple réaction électrochimique. « La tranche ainsi perforée présente une caractéristique optique typique dans le spectre de lumière visible, explique Dr. Segal. Nous attachons à la puce un bras de polymère nous permettant de lier des anticorps précis à la bactérie. Cette structure spéciale bloque les bactéries sur la tranche de silicium. Les bactéries capturées modifient le spectre de la lumière réfléchie par la tranche de silicium, nous permettant d´en établir la concentration en temps réel ».

La nouvelle méthode représente une alternative utilisable sur le terrain, susceptible de remplacer des procédures plus onéreuses, surtout quand du matériel plus coûteux ou à grande échelle n´est pas disponible. Cette méthode pourrait également être efficace contre les menaces de bioterrorisme ou encore pour détecter et identifier la contamination d´eau potable, de la nourriture ou de l´environnement.



Le Technion a été classé trente-huitième sur le « Classement Shanghai » des meilleures universités dans le monde, effectué annuellement par l´université de Jiao-Tong à Shanghai, Chine.

Ce résultat représente une amélioration de deux rangs par rapport au classement de l´année précédente. Le Technion devance presque toutes les universités technologiques et d´ingénierie en Europe, y compris celles de pays où existe une longue tradition d´ingénierie et de technologie, tels la France, l´Allemagne, les Pays Bas et l´Italie.

Les 15 premières places dans le classement général (comprenant l´ensemble des domaines d´activité universitaire) sont occupées par des universités américaines - l´Institut Technologique du Massachussetts (MIT) en première place, devant l´université de Stanford et l´université de Berkeley.

Les principaux critères pris en compte lors de l´établissement du classement sont le nombre de publications scientifiques publiées par l´université et leur qualité, et le nombre de scientifiques, leaders dans les domaines de spécialisation de l´université. Deux mille universités sont examinées chaque année, mais seulement mille parviennent à entrer dans le classement Shanghai. Cette année l´on constate une présence accrue d´universités japonaises, de Hong-Kong et de Singapour.

Le Professeur Peretz Lavie, Président du Technion, s´est dit satisfait du classement du Technion parmi les 40 meilleures universités technologiques et d´ingénierie dans le monde. « C´est le classement parmi les meilleures universités technologiques et d´ingénierie qui compte, pas le classement général des universités. En effet, on ne peut comparer une université technologique et d´ingénierie aux universités où l´on enseigne aussi les sciences humaines et sociales » a-t-il souligné.



L´américain Steve Grand annonce un don de 20 millions de dollars pour le Programme Énergie au Technion

Steve Grand a fait l’annonce de son don lors de la réunion du conseil des gouverneurs du Technion, après avoir été nommé docteur honoris causa. Le programme, auquel participent déjà 30 chercheurs du Technion, rassemble toutes les activités du Technion dans le domaine de l´énergie. Le Président du Technion : « Malgré la crise économique mondiale, nous avons reçu, la semaine dernière seulement, des dons s´élevant à plus de 55 millions de dollars. Nos amis en Israël et dans le monde comprennent bien l´importance du Technion pour l´avenir du pays ».
Le « Programme Énergie » au Technion reçoit du philanthrope américain Steve Grand un don important de 20 millions de dollars. Steve Grand en a fait l´annonce hier, lors de la réunion du conseil des gouverneurs du Technion, après avoir été nommé docteur honoris causa par l´Institut. Le Professeur Gideon Grader, Directeur du « Programme Grand Energie » au Technion, mentionne que 30 chercheurs de différentes facultés participent déjà au programme : «Ils travaillent en quatre petits groupes - un groupe se focalise sur les carburants alternatifs (les biocarburants, la technologie d´exploitation de l´hydrogène, les carburants sans carbone), un autre sur l´accumulation et la conversion d´énergie (piles, piles à combustible), un groupe sur les énergies renouvelables (cellules solaires, énergie éolienne, énergie thermique solaire), et un quatrième groupe sur la conservation d´énergie (réduction de la friction, des processus combustion plus efficaces, et des structures permettant d´économiser l´énergie). Dans le cadre du « Programme Énergie » du Technion, l´infrastructure sera conçue et modifiée afin de pouvoir faciliter les recherches pluridisciplinaires, rassembler des chercheurs de différentes facultés, et soutenir des projets de recherches révolutionnaires. À ce jour, un laboratoire est déjà créé se focalisant sur les carburants sans carbone. Un centre pour la construction et caractérisation de cellules solaires est en voie de création, en collaboration avec l´Institut Russel Berry de Nanotechnologie. Dans l´avenir proche l´on prévoit, entre autres, la création d´un centre de recherche sur l´accumulation d´énergie et un centre pour l´élaboration de biocarburants. Le programme financera aussi cinq nouveaux membres de faculté dans le domaine de l´énergie, cela sur cinq ans ». Sur l´initiative du Professeur Grader de la faculté d´ingénierie chimique, un programme interdépartemental d´études de Master et Doctorat en génie énergétique sera ouvert. Ce programme d´étude, dirigé par le Professeur Yair Ein-Eli de la faculté de génie des matériaux, est le premier de son genre jamais créé en Israël, et est en cours de validation auprès du Conseil israélien de l’enseignement supérieur. Ce programme inclura, sur les cinq années à venir, 50 étudiants de Master et autant d´étudiants en doctorat. L´objectif du programme est d´attirer des étudiants de qualité vers la recherche dans le domaine de l´énergie, afin de former la prochaine génération d´ingénieurs et de scientifiques qui deviendront les leaders de demain dans ce domaine. Le don de Steve Grand (qui est aussi le fondateur de l´Institut Grand de la recherche sur l´eau au Technion), s´ajoute à d´autres dons déjà reçus par le Programme Énergie, s´élevant en total à plus de 30 millions de dollars. Ces dons s´inscrivent dans le cadre d´un effort pour collecter 60 millions de dollars destinés à ce programme sur les dix ans avenir. le Président du Technion, Pofesseur Peretz Lavie, a remercié Steve Grand pour son très généreux don, et a ajouté : « Malgré la crise économique mondiale, nous avons reçu, la semaine dernière seulement, des dons de plus de 55 millions de dollars. Nos amis en Israël et dans le monde comprennent bien l´importance du Technion pour l´avenir de l´État d´Israël. Le Programme Énergie au Technion nous met à la pointe de la recherche scientifique, en compagnie des meilleures universités dans le monde, qui toutes ont créé des programmes semblables pour faire face à la crise énergétique mondiale causée par la consommation accrue d´énergie et la dépendance problématique à l´égard de sources d´énergies polluantes ».



Le 7ème Colloque Europe Israël ‘Matériaux pour et par l’optique’ aura lieu les 8 et 9 décembre 2010 à l’Université Lyon 1 (Villeurbanne), France
http://eiw2010.univ-lyon1.fr/fr . Cet événement est co-organisé avec, entre autres, les Pr. Israel Schechter et Pr. Shammai Speiser, du Technion de Haïfa.
L’université Lyon I a signé une convention d’échange et de recherche avec le Technion



Coopérations France-Technion

Suite à la dernière mission en mai au Technion à laquelle avait particpé Monsieur Gilles le Marois, de l’Institut Liten (CEA, Grenoble) et à la visite du Professeur Gidi Grader, Directeur du Projet Energie au Technion au CEA en juillet dernier, un accord de coopération entre le CEA et le Technion est en phase de signature. Les thématiques de coopération : Batteries, H2 (Hihydrogène), refroidissement solaire, et stockage de H2. Un autre accord a été signé cet été entre l’ENS (Ulm) et le Technion notamment avec l’Institut de Biologie de l’ENS dirigé par le Professeur Antoine Triller.



LYON, STRASBOURG, MARSEILLE, L’ASSOCIATION TECHNION FRANCE ACCELERE SA PRESENCE EN FRANCE

Lors de la visite de Muriel Touaty Directrice Générale Association Technion France, Technion à Lyon en date du 11 Février 2010 une décision a été prise pour la création d’une « commission Technion ». Cette commission regroupe un ensemble de personnes volontaires de la CCRFI et est animée par Muriel Cathaud. Le but de cette commission est de développer les échanges entre le Technion et les centres de formation supérieure (universités & grandes écoles) et les chercheurs de la région Rhône-Alpes. La commission va travailler à mettre en place des partenariats et réunir les meilleures conditions possibles pour favoriser les échanges entre le Technion et les institutions Rhône Alpines, pour des étudiants et des chercheurs. Les échanges se prévoient dans les deux sens. Cette commission prend en charge la suite des premières démarches qui ont conduit à un premier accord de coopération qui a été signé à Haïfa par M. Gérard Pignaut (Directeur de la C.P.E. – Ecole Supérieure de CHIMIE-PHYSIQUE-ELECTRONIQUE) et le Professeur Peretz Lavie Président du Technion. Une autre antenne du Technion vient de se créer à Marseille région PACA sous la houlette de la CCFI Marseille présidée par Madame Caroline Pozmentier. La commission scientifique de l’antenne du Technion est présidée par le Professeur Pierre Djiane, cardiologue, qui a fait partie de la mission annuelle au Technion en mai dernier. La commission est en train de concrétiser une coopération avec l’Institut Lumigny en Biologie de Marseille et l’Eurobiomed dont le directeur scientifique est Monsieur Jacquie Berthe qui lui aussi a participé à la mission annuelle de l’ATF au Technion. A la suite de la visite de Muriel Touaty à Strasbourg, une antenne du Technion est en train de se monter pour concrétiser une coopération avec l’Université de Strasbourg. La personne en charge de cette antenne est Monsieur Robert Fédida, chef d’entreprise dans le domaine de la formation et de l’éducation. Cette antenne coopèrera avec la CCFI locale. Suite à la dernière mission annuelle de l’ATF qui s’est tenue du 21 au 24 mai dernier, des coopérations académiques on été signées. Des approches stratégiques avec le CEA (Commissariat à l’Energie Atomique) présent à la mission sont en phase d’élaboration. Deux visites de chercheurs du Technion sont prévues au CEA Grenoble en juillet en décembre prochain, au lendemain de la manifestation du Technion France le 14 décembre prochain à l’Unesco sous le HP du Chef de l’Etat “Le Technion relève les enjeux de la Révolution Nano”.
15 Avril 
Assemblée Générale de l’Association Technion France à l’Assemblée Nationale
21 au 25 mai
Mission ATF au Technion pour tous les amoureux
de la Science et de l’Innovation. Programme
et modalités de réservation prochainement disponible sur: www.technionfrance.org
28 juin
Dîner privé à la Résidence de l’Amabassadeur d’Israël en France
11 au 16 Juin
Le Conseil des Gouverneurs au Technion, Haïfa
14 DECEMBRE
Evénement annuel de l’Association Technion France 14 décembre à l’Unesco sous le Haut Patronage du Chef de l’Etat ‘Le Technion relève les enjeux de la Révolution Nano’.


Vous souhaitez effectuer un don ou un legs en faveur du Technion, nous vous invitons à contacter directement le Service des Dons et legs de l'Ambassade d'Israël à Paris (01.40.76.54.45 / 46 /47)
FOCUS ENLIGNE